Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 24
13744 membres inscrits

Montréal: 5 août 23:11:52
Paris: 6 août 05:11:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Ceci n'est pas un Adieu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1300 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 8 jan 2014 à 12:59
Modifié:  9 jan 2014 à 14:27 par Bombadil
Citer     Aller en bas de page

Ce soir je te dis au revoir,
Ni tes pleurs, ni tes cris ne pourront me retenir.
Ce soir je referme la porte dont les grincements me heurtent.

Ce soir, je te dis au revoir.

Non, tu n’as rien fait de mal, mais les choses ont changé ;
Et si nous sommes restés les mêmes, nos chemins pourtant se séparent.

Ce soir je te dis au revoir, nécessité faisant loi.
Car ton cœur, s’il est beau n’est sûrement pas pour moi.
Ce soir je referme la porte, affirmant ainsi la brisure.

Ce soir je te dis au revoir.

Nos promesses étaient belles, autant qu’elles étaient vaines ;
Et si mon cœur va en souffrir, je ferai la sourde oreille.

Ce soir je te dis au revoir, j’aurais aimé te faire sourire.
Être celle qui t’apportait un peu de paix, un peu d’amour.
Ce soir je referme la porte, je ne reviendrai pas cette fois.

Ce soir je te dis au revoir.

Nous avons eu une belle histoire, nous avancions au même rythme ;
Seule je m’en vais maintenant, j’emporte le bien que tu m’as fait.


Ce soir je te dis au revoir,
Et peux m’en aller sans regret.
Ce n’est pas un adieu en soi,
Juste une porte qui se referme.

Merci

  ZZ
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17072 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 août
  Publié: 9 jan 2014 à 10:00 Citer     Aller en bas de page

tout simplement sublime

parfois ont doit fermé une porte pour ouvrir une autre est avancé

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 9 jan 2014 à 17:17 Citer     Aller en bas de page

J'ai toujours aimé te lire ici ou ailleurs

Bisous James

  Membre de la Société des poètes Français.
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1300 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 10 jan 2014 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

James,

Merci de ta fidélité dans ta lecture, cela fait toujours plaisir

mido ben,

Un grand merci pour ton beau compliment
en effet, il est parfois nécessaire de fermer une porte pour mieux en ouvrir une autre !

Amitiés à vous, Ossette

  ZZ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 657
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0279] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.