Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 40
· Andesine
13402 membres inscrits

Montréal: 10 avr 17:49:19
Paris: 10 avr 23:49:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Petits évènements printaniers d'automne... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
7127 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 6 avr à 13:48
Modifié:  6 avr à 15:37 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Dans le parc de Skuleskogen
Des chatons griffent un pin sylvestre

Dans son berceau, l'enfant lumière
Lévite, en attendant Ingrid Bergman

Il est cinq heures...

Jean-Sebastien vomit une huitre
Sur son pupitre en peau d'olive

Une bise se lève d'une rose lèvre
Gelant la bave d'un brave lièvre

Elle est sa sœur...

Depuis des millénaires, l'eau tonne
Laissant les sourds dîner tranquilles

Comme un tremble, fin septembre
Je me chambranle au couchant

Tous sont un peu moins...

Jean Bignon, de Bari, emboîte
Le pas de la vicissitude, crasse

Une morte s'effeuille deux chênes
Et les glands élégants tombent

Quand vous sonnâtes...

La vie au long cours d'octobre
Moisit, sûre, ivre d'averses

Antoine se prend un gros gadin
En glissant d'un tas, bourré

Je fusille, étonné...

Docteur No vend brevet mouillé
Contre ut au clair de lune

Désormais, les ormes sont auburn
Ce que les âmes sont, sans vers

Ainsi finit la nuit ou l'âne hui...

Hubix.

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1034 poèmes Liste
16704 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 6 avr à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Ha non, si ainsi finit l'ennui, pour moi il ne peut en aucun cas finir, car après t'avoir lu, je fais le constat qu'il n a à aucun moment commencé. Parce qu'il y a un texte plein d'originalité, avec de superbes jeux de mots. J'ai de ce fait passé un très bon moment à découvrir ce fruit de ton inspiration qui n'a pas fini de me surprendre.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
7127 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 6 avr à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Merci Pierre-Yves...

Bon, bien, exceptionnellement, je vais changer le ver final, pour te faire plaisir, en précisant que, d'ailleurs, je me suis trompé en recopiant mon texte papier, avec mon écriture en pattes de mouche et remettre ce qui était réellement écrit...
Dont acte...

Amicalement...

Hubix.

 
Jean-Claude Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
4 mars
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 7 avr à 01:44
Modifié:  7 avr à 01:45 par Jean-Claude
Citer     Aller en bas de page

Poème trés intéressant à lire lentement et souvent...Merci Hubix...JC

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
737 poèmes Liste
15738 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 7 avr à 04:06 Citer     Aller en bas de page


Comme un tremble, fin septembre
Je me chambranle au couchant

Tous sont un peu moins...

Voilà...les rimes servent à quelque chose
Ciao

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
7127 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 7 avr à 07:58 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

Jean-Claude, lire lentement est sage lorsqu'il s'agit d'accéder à une compréhension légitime...

Lilia, il y a peu de rimes, ou alors intérieures ou pauvres, plutôt des jeux de mots, sur la sonorité, et de l'absurde compréhensible...

Amicalement vôtre...

Hubix.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
556 poèmes Liste
24657 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
10 avril
  Publié: Avant-hier à 16:33 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie la forme et les jeux de mots qui semblent toujours fidèles à tes pensées
Bises HUBIX
ODE 31 - 17
Ainsi finit la nuit, mais retiens là pour notre plus grand plaisir

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 81
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0194] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.