Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 49
Invisible : 0
Total : 52
· Gylfi · Jean-Claude
Équipe de gestion
· Catwoman
13249 membres inscrits

Montréal: 9 mai 15:47:48
Paris: 9 mai 21:47:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: Etrange animal Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
JEV

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
16 février
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 3 mai à 09:16
Modifié:  3 mai à 10:59 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

ÉTRANGE ANIMAL

De qui l’imitation tient-elle ses racines,
Transformant en chacal certain imitateur,
Ne cessant de puiser au fin fond des abîmes,
La colère, le sang, et propager l’horreur?

Il s’abreuve souvent du sang de sa victime,
N’ayant jamais pour eux la moindre compassion
Utilise en douceur son allure féline
Pour feinter son égal, conclure son action.

Il est là près de vous, vous traque constamment,
Patience dans le temps est son atout majeur,
Chasser pour se nourrir part d’un bon sentiment,
Mais dans le cas présent il s’agit d’un tueur…

Il vit tout simplement près de mère nature,
Lieux publics, les cités, sont ses lieux favoris,
Cette jungle est pour lui, un lieu de filature,
Où abondent les proies, de toutes les fratries.

On le traite souvent d’animal, de sauvage,
Ne le verrez jamais quand il vient vous guetter
On dit souvent de lui qu’il change de visage,
Et se cache toujours dans cette ambiguïté…

Il vous griffe, vous mord en écumant de rage
Laissant toujours sa proie dans une pose étrange…
Ces moments de folie il les vit sans partage,
Faisant un pied de nez à tous ceux qu’il dérange…

Il n’a aucun respect pour le jeune, le vieux,
Et s’en prend aussi bien à l’agneau qu’à sa mère,
Ne craint pourtant jamais le courroux de nos dieux,
Les provoque, serein, par un grand cri de guerre…

Qui est donc ce félin lâché dans ce village ?
Et pourquoi n’est-il pas traqué comme un gibier ?
Ne peut-on l’enfermer en volière ou en cage ?
Essayer pourquoi pas de se l’apprivoiser ?

On a tout essayé depuis la nuit des temps,
Sans avoir réussi à dompter l’animal,
Son instinct sanguinaire le pousse de l’avant,
Comme tout prédateur, se vautre dans le mal…

C’est donc lui l’animal, cet être si étrange,
Celui pour qui certains sa vie lui ont donné ?
L’animal? C’est l’humain au visage d’un ange,
Vous poignarde de dos… Et mourrez étonné ?…

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
565 poèmes Liste
24906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
9 mai
  Publié: Hier à 09:34 Citer     Aller en bas de page

Malheureusement des animaux étranges, il y en a pléthore il faut être vigilant, mais ne fermons pas les yeux, chez toutes sortes d'humains il faut se méfier, la folie est partout.
Un poème qui doit toucher bien des victimes.
Bien amicalement ODE 31 - 17
L'animal ne fait pas les horreurs que fait l'humain

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 54
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0206] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.