Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 26
· MUSCADE · QUOIQOUIJE · Jean-Claude
13216 membres inscrits

Montréal: 30 nov 06:08:16
Paris: 30 nov 12:08:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: L'Émile ©. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 10 mars 2004 à 11:11
Modifié:  13 mars 2010 à 09:57 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

L'Émile ©.

Ce fut franchement rassurant,
Là, sur ce terrain militaire,
De voir qu'ils n'étaient pas en rangs,
Mais assis sur leur cul, sur terre.

Sans uniformes et sans armes,
Quinze mille vibraient, vivants,
Érigeaient, sans rage ni larmes,
Leur ville : éphémères auvents.

Près de ces champs désaffectés,
L'armée lasse ayant laissé l'aire
Vacante, un vieux con, affecté,
Chapitrait leurs chants, de colère.

Confondu de son vin, aigri,
Il confondait, dans l'aplasie
De ses neurones rabougris,
L'euphorie vive et l'ecstasie.

Il pestait, en parfait pecnot,
L'Émile, envers quinze mille rêves
Rythmés de musiques techno,
Vomissant les semeurs de raves.

Femme d'Émile ex militaire,
Masquée par mille gerbes de
Mil, la jeune Angèle, adultère,
Était cajolée par l'un d'eux.

Et pour ne pas qu'il l'assimile
A un ange, la diabolique
Angèle, lui contant Émile,
Jouissait de la rave idyllique.

QUESSOY, le 02/05/2001. Patrick MARJOT ©.



Textes déposés auprès de la S.G.D.L©
Société des Gens De Lettres de France.
Extrait du Site Patrick MARJOT
de Libre Poésie Costarmoricaine.
Copyright 2003/2004©. Tous droits réservés.

  Patrick
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 9 avr 2004 à 14:37 Citer vertical_align_bottom

Dommage que la section "loufoques" soit moins visitée car celui-ci est une merveille de plus.. Ne serait il pas mieux placé en "autres" ?

Bravo encore et encore !!

Loup

  http://papemich.free.fr/
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 14 avr 2004 à 07:59 Citer vertical_align_bottom

J'applaudis des deux mains et en redemande aussi.
Complètement d'accord avec Loup: Heureusement "loufoques" est indispensable et poésie doit rimer aussi avec fantaisie.le temps se chargera bien vite de nous rendre sérieux et mélancoliques! Cordialement:

  Dela musique avant toute chose...
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 25 mai 2004 à 04:14 Citer vertical_align_bottom

Loup,
Blues,

MERCI
Amitié,
Patrick.

  Patrick
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1359
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0187] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.