Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 48
13206 membres inscrits

Montréal: 6 oct 12:11:40
Paris: 6 oct 18:11:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: Ma taxe foncière vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
cro
Impossible d'afficher l'image
Un poète est comme un architectect, il met en perspective le fond par la forme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
88 commentaires
Membre depuis
7 août 2015
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 2 sept 2021 à 00:38
Modifié:  2 sept 2021 à 04:03 par Emme
Citer vertical_align_bottom

J'ai reçu, ce matin, ma taxe foncière :
Elle a fait pâlir mes finances
Qui se prélassaient, hier,
Encore, au bord des vitrines pleines de suffisance.
Par leurs airs aguicheurs,
À mes yeux plein de turpitude monétaire,
Elles essayaient, d'heure en heure,
De vicier ma raison déjà mise à terre.
Mes projets, assoiffés de liberté,
Ont dû se tapir au fond de mon porte-monnaie ;
Et, l'impression au soleil levant,
S'est recroquevillée à l'espoir s'évaporant.
Au sortir de ces troubles eaux
Je décidais d'aller boire un pot
Avec ma taxe foncière,
Lui demander pourquoi
Elle était foncièrement salée

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
690 poèmes Liste
28029 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 2 sept 2021 à 04:28 Citer vertical_align_bottom

J'apprécie (pas la taxe) mais la façon de trouver les mots qu' il faut.
Cela fait sourire de la manière dont tu prends les choses, mais c'est bien envoyé.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1281 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 7 sept 2021 à 13:42 Citer vertical_align_bottom

Taxe foncière...
Ce n'est pas impôt qu'elle fait boire, mais le bouillon, ou la tasse !

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 396
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0174] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.