Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 24
· ode3117 · monthery · Personne0 · cro
Équipe de gestion
· Nitrox
13660 membres inscrits

Montréal: 29 jan 02:31:46
Paris: 29 jan 08:31:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Nourrain Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 2 déc 2021 à 06:34
Modifié:  3 déc 2021 à 01:49 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Ce "porc, ce laid" disaient les mauvaises langues à l'égard d'un homme qui avait soi-disant quelques méfaits à son actif.
Il répondait à ces détracteurs pour vous, "pour sots" et malveillants la roue tournera et qui vivra "verrat"
ODE 31 - 17
Un nourrain est un cochon que l'on engraisse. Monsieur Jacques Capelovici employait ce mot pour désigner la tirelire en forme de cochon.

  OM
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
798 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 2 déc 2021 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Bien trouvé!!!
Tu ne nous rajeuni pas avec Maitre Capello
Tu m'apprends un mot nouveau : nourrain je ne connaissais pas
Bise

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 2 déc 2021 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Merci PAPILLON, c'était une belle émission avec maître Capello, on nourrissait le nourrain en lui mettant chaque fois une pièce dans sa tirelire.
Le nourrain c'est aussi un alevin pour repeupler les rivières et les étangs.
Bises amicales ODE

  OM
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 2 déc 2021 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

Ah, ben oui... #balancetonnourrain et surtout "ne faites pas aux truies ce que vous ne voudriez qu'elles vous fissent"
Même si le porc salue, son poil est en soie un peu rude pour les caresses...
Bonne soirée Ode

  Leo du 85
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
255 poèmes Liste
4774 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 2 déc 2021 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Cette femme est une truie et son époux un gros porc
Ils ont finis sur la paille et suant de tous leurs pores

 
Cyrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
303 commentaires
Membre depuis
25 août 2021
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 2 déc 2021 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Hahaha! Merci Ode de m'avoir fait sourire avec ces mots bien trouvés.
Bises amicales

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 00:57
Modifié:  3 déc 2021 à 10:59 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci LEO, j'avais bien panser à joindre "autrui" mais j'ai oublié de le mettre.
Le porc salue et si son poil est rude, c'est un bon mouvement en soi, une marque de politesse.
Merci pour tes jeux de mots, c'était le but recherché.
" Ne faites pas aux autres ce qu'ils ne voudraient pas qu'ils vous fassent."

Merci QUOIQUOUIJE
Un beau tableau que tu nous fais et un bon jeu de mots c'est mouvementé dans ce porc épique. ODE

Merci CYRILLE, je suis toujours contente quand je peux faire sourire quelqu'un. Ton Ha haha ! me fait plaisir
Bises amicales.
ODE

  OM
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 01:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
je me souviens aussi de ce jeu et de maitre Capello avec son nourrain;
"C'est un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre" chantait Aznavour.
Bravo pour ces jeux de mots qui ne sont pas 'laids" du tout.
Moi ça m'arrive de jouer avec un cochonnet...
Bises
Pierre

  Pichardin
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
13276 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 01:50 Citer     Aller en bas de page

Avec "Les jeux de 20 heures" tu nous fais faire un bond en arrière d'au moins 40 ans ! Te lire est une cure de jouvence

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 02:53 Citer     Aller en bas de page

Ode

Un nourrain nourri de tes jeux de mots est assurément un nourrain bien farci.
Comme d'habitude je me suis régalé...!
Merci Ode
Origami

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 10:51 Citer     Aller en bas de page

Oui merci cher PIERRE, les moins de vingt ans ne connaissent pas et c'est bien dommage.
Si ça t'arrive de jouer avec un cochonnet, c'est que tu sais jouer à la pétanque.
Au tour de France on entend venant de la voiture publicitaire " Cochonou, le bon gout de chez nous."
Bises ODE

Merci MASCHOUNE, j'espère que cette cure de jouvence je pourrai l'apporter encore longtemps, ça me fait du bien à moi aussi et j'en éprouve le besoin.
Bises chère MASCHOUNE

Merci ORIGAMI un nourrain nourri de jeux de mots, ce n'est pas son alimentation, mais son groin doit sentir que je lui rends hommage.
Pour le régal, je suis contente du résultat si ça te plaît
Bises amicales ODE

  OM
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

L'évêque Pierre Cauchon, bien en chaire, apprécierait, et Jeanne d'Arc l'aurait bien voulu grillé...
Mais la différence, c'est que le marin voit les côtes avant le porc, contrairement au charcutier !
Bonne soirée

  Leo du 85
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Cher LEO, que d'imagination dans ces jeux de mots.
Je pense que tu dois t'en tenir les côtes de rire de tes trouvailles, je le comprends, c'est ce qui fait la richesse d'un loufoque que de répondre comme toi tu le fais et certains d'autres que j'apprécie aussi.
Merci à vous tous et toutes.
ODE
Jeanne d'arc l'aurait voulu grillé à ce Cauchon, car elle avait de "travers" ce jugement et le bonhomme aussi.
Pour ceux qui ne connaissent pas le travers de porc.
Le Cauchon n'était pas un filet mignon

  OM
Jean-Claude Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
490 commentaires
Membre depuis
4 mars 2021
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 3 déc 2021 à 17:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ODE, je me suis absenté quelque temps en voyage et finalement je suis revenu chez toi mon Port-D'attache pour te remercier de tes loufoqueries...JC Dominé

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 4 déc 2021 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN -CLAUDE, contente que tu reviennes, tu me rassures, on a besoin de tous nos poètes pour se sentir rassuré dans ce monde tourmenté.
Bises amicales ODE

  OM
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 7 déc 2021 à 01:10 Citer     Aller en bas de page

Ah tite Ode ce genre de personnage qui s’attire l’ire de tous!
Un caractère de cochon quoi!
[email][/email]

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 7 déc 2021 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

Oui et cochon qui s'en dédit.
S'attirer l'ire ce n'est pas être amis comme cochons ?
de Tite ODE

  OM
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 7 déc 2021 à 08:14 Citer     Aller en bas de page

Je ne voudrais pas être un porc teint, mais j'aime bien le rose...,
et la Rose, encore plus... important !

♥♫♥ l'important c'est la rose ♥♫♥ ❀

  Leo du 85
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
622 poèmes Liste
26792 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 7 déc 2021 à 16:43 Citer     Aller en bas de page

D'autres ont écrit, l'important c'est l'arthrose, ben ! pas vraiment un avenir bien rose.
L'important c'est la dose, pour les fanas de bons vins, du rosé s'il vous plaît.

ODE

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 212
Réponses: 18
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0457] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.