Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 17
Invisible : 1
Total : 20
· Fried
Équipe de gestion
· Emme
13374 membres inscrits

Montréal: 15 mai 10:52:01
Paris: 15 mai 16:52:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Un écu pour vertu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 31 mars 2005 à 09:26 Citer     Aller en bas de page


Elle se dévêt
D’un corset
En parapet
Sans frais

Se casquent
Ses seins flasques
En bérets basques
Sous les masques

Rougeoyantes billes
Des camomilles
Ornent fille
En pastilles

Sans négligé
Reins dorés
En denrée
D’un doigté

D’un écu
Impromptu
S’évertue
À mordre cul

Se courbe
S’embourbe
En fourbe
Dans la tourbe.

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet 2020
  Publié: 31 mars 2005 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Un regard en plusieurs coups d'oeil, un regard plaisant!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 1er avr 2005 à 06:23 Citer     Aller en bas de page

Ah Luc, je sens une évolution ,certes il y a toujours un environnement mystérieux qui n'est pas pour me déplaire, il y a une recherche plus poussé du rythme, Mésange voyait ça dans loufoque, moi je le mettrai dans poème d'amour avec les effets spéciaux et mention spéciale!
salut Luc
jc

 
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 1er avr 2005 à 09:31 Citer     Aller en bas de page


Cher Yvano,
rinces-toi l'oeil mon ami, rinces-toi l'oeil !

Chère mésange,
loufoque avec un petit côté de tristesse, tout dépend du lecteur. Que la lecture fût plaisante est le but !

Cher rimarien,
je me suis presque ruiné avec les effets spéciaux...j'espère que le huissier ne cognera pas à ma porte !

Bien à vous chers amis !

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars 2020
  Publié: 1er avr 2005 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

Différent de ce que j'ai l'habitude de lire de toi, mais c'est très apprécié.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 1er avr 2005 à 15:30 Citer     Aller en bas de page


Quelques fois il faut sortir des sentiers battus, pour étendre ses connaissances ! Heureux que cet essais produise un nouvel effet au yeux de mes lecteurs !

Bien à toi, ami Patrick!

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1535
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0168] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.