Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 12
· ami_des_vers
13323 membres inscrits

Montréal: 13 mai 23:56:01
Paris: 14 mai 05:56:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Concours de Novembre 2006 LA MER :: 4ème Gagnant : Mer...ci, au père de la mer. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 9 nov 2006 à 12:33
Modifié:  17 déc 2006 à 10:38 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Mer...ci


Il fut un homme qui vit le ciel naître.

Il était allongé, et ses yeux étaient ouverts.
Il fut le premier à voir.

La voûte céleste d'un trait léger
Encercla le monde.
Et d'une flèche,
L'arc en ciel au dessus de nos têtes
Éclata le coeur de la terre
En mille étoiles.

L'homme vit le bleu et la lumière s'étaler au dessus de lui.
Et il se leva pour saisir la beauté du ciel
Mais hélas, le ciel était trop haut.


Après de vaines tentatives,
Pris d'une vague tristesse
L'homme s'agenouilla.
Puis, il se mit à pleurer pour la première fois.

C'est alors que l'eau coula sous ses yeux
Et qu'une flaque bleutée
Vint glisser sous ses pieds.
Il sourit : C'était beau.

C'est ainsi, que des larmes plein les cieux,
Un bout de ciel fondit sur la terre.
Et enveloppa l'homme dans des draps bleus de douceur.

Émerveillé devant ce spectacle,
L'homme s'allongea, serein.
Il laissa petit à petit l'eau l'encercler, l'enlacer.
Il se donna tout entier à elle.
Englouti par son amour.
(L'Enfant d'eau)


Cependant peu avant d'être submergé,
Certains prétendent l'avoir entendu murmurer
Comme le bourgeon d'un dernier remerciement, qui ne s'achèvera jamais
Et qui grandira toujours :

"Mer..."

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 9 nov 2006 à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Quelle imagination, Julie !
Le tout est mer... veilleusement or... chestré !
Bravo !

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
25 avril
  Publié: 8 déc 2006 à 20:47 Citer     Aller en bas de page


J'ai beaucoup aimé ma lecture..

Loup

  http://papemich.free.fr/
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 21 déc 2006 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
betty-kristy


Si la vie m'a appris quelque chose , c'est qu'il faut aimer pour vivre et vivre pour aimer ,hors l'A
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
21 avril 2006
Dernière connexion
1er mars 2011
  Publié: 24 févr 2007 à 03:48 Citer     Aller en bas de page

Une imagination fertile+ une plume exquise = un poème fort agréable à lire...et à relire.
Merci à toi,
Marie

  Betty-Kristy
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 27 févr 2007 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Merci Marie

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 26 avr 2008 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

Magnifique.. Cette légende.... Elle a laissé quelques larmes au coin de mes yeux, et de l'or autour de mon coeur...


Amitiés


Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2772
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes par thèmes
Décerné le 17 décembre 2006
4e position, mois de novembre

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0197] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.