Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 104
Invisible : 1
Total : 105
13210 membres inscrits

Montréal: 2 oct 01:47:51
Paris: 2 oct 07:47:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: le plus petit dénominateur commun vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1465 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
8 septembre
  Publié: 16 mars 2006 à 17:27 Citer vertical_align_bottom



Celui de grandir par soumission ?
De forger le fer d’autorité ?
De mettre l’amour en position ?
De lever l’hiver contre l’été ?


Celle qui est notre sauvegarde,
Celle qui n’est pas aimable et conte
A notre boutique un peu hagarde
Ses plus hauts faits : notre hôtesse honte.

 
Berhe
Impossible d'afficher l'image
Quand on a que l'amour pour unique rivage
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
226 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2006
Dernière connexion
9 mai 2014
  Publié: 17 mars 2006 à 03:12 Citer vertical_align_bottom

mais là où il n'y a pas de honte
Paraît-il qu'il n'y a pas de plaisir.
Je suis en survol du texte,
Car je n'ai pas suivi le contexte.

Berhe

  Phil. Le Pelvé
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19469 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 17 mars 2006 à 05:48 Citer vertical_align_bottom

L'idée est assez riche, le peu de mots servant à l'exprimer la rendant d'autant plus clinquante.
J'aime.

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 17 mars 2006 à 09:16 Citer vertical_align_bottom

Le plus grand dénominateur commun:

La bêtise et la cupidité
Des vies emmurées et futiles
La misère d'une inhumanité
Sa course effrénée vers l'inutile.

Oui je sais ça n'a rien a voir. J'ai apprécié de te lire une nouvelle fois.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
6519 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 17 mars 2006 à 12:52 Citer vertical_align_bottom

Percutant

Quand un titre illustre le poème celui ci en devient plus explicite
amitié
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1465 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
8 septembre
  Publié: 18 mars 2006 à 15:29 Citer vertical_align_bottom

Aux lectrices et lecteurs non anonymes qui sont passé(e)s, Arianelle, le Syndrome, Berthe, Crystale, Patrick Dabard et Rimarien: je vous suis gré de peupler cette page ou cette esquisse par le sentiment, le doute sincère et la réflexion de vos personalités très appréciées. verso

 
Touderlou


Je ne veux plus souffrir, tel est mon désir!!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
1311 commentaires
Membre depuis
4 février 2003
Dernière connexion
27 octobre 2016
  Publié: 21 mars 2006 à 13:41 Citer vertical_align_bottom

Très inspirant!!
J ai aimer ma lecture de ces quelques vers...
a la fois complexe et simple
Magnifique melange...
Bravooo
Touderlou

  Tants qu'il y aura des larmes pour pleurer une peine.... Tant qu'il y aura des êtres qui pourront dire Je t'aime ... Il y aura des poemes!!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1900
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.