Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 22
· La Brune Colombe
13216 membres inscrits

Montréal: 30 nov 04:44:58
Paris: 30 nov 10:44:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Quiberon, 26 juillet vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Vieille Cabane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
28 juillet
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 29 juil à 04:03
Modifié:  29 juil à 06:29 par Maschoune
Citer vertical_align_bottom

Quiberon, 26 juillet


Regarde l’arbre, ici posé, sur une place,
Bétonnée de cris, crissement lent des roues,
D’un train nain de pensées, pensées ferroviaires,
Etendues parallèles, glissant comme aviaires :
D’une porte en métal, surgit un vieux mérou,
Alors d’un serpent bleu, un ban gris le remplace.

Sens les sardines, bien huilées, à la criée
Qui épandent, idiotes, leurs grands yeux hagards,
Odeur de rouille jointe à l’asphalte grillé :
Dans une rue ta viande cuit sous les regards.
Clic on astique les pics chics des glaciers,
Clac on attaque les parcs à huitres ringards.

Décolleté, déculotté, on est maté,
On a la pêche sous un arbre de plastique,
On craint le tsunami, alors que l’on s’astique
Entre animaux médiocres. Echange d’identité
Qui conduit au port fier d’un voile d’impudeur :
Quatre porcs sur un port mangeant leurs frères et sœurs.

Progresse dans tes tongs, tes ongles usagés
Aperçoivent l’immonde de leur tour d’ivoire,
Progresse dans ton monde, en transportant l’avoir
D’une addition puisée d’un coca breitz âgé.
Sur le bateau, il fait bien frais, on change d’air
Comme il fait beau, où on se fraye, Belle Ile en Mer.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
702 poèmes Liste
28415 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 29 juil à 04:24 Citer vertical_align_bottom

Surprenant, mais dans un loufoque on imagine tant d'images qui se mélangent avec une partie d'irréel.
Moi c'est pour l'île de Ré que vont mes pensées.
Bien amicalement ODE

  OM
Vieille Cabane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
28 juillet
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 29 juil à 04:26 Citer vertical_align_bottom

Je ne savais pas vraiment où le classer il est vrai

 
Sūrya


Jusqu'à l'amour
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
24 juillet
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 29 juil à 06:00 Citer vertical_align_bottom

Assez barbare si j'ai bien compris ce texte.. C'est malheureux..
La vie est si belle

Le poème aussi

Peace

  Pour tous les jeunes de l'univers, ce message universel, pour tous ceux qui ont dans leurs yeux quelque chose d'horizon perdu, car l'amour est plus fort, pour tous les jeunes de l'univers, ce message universel, peace and love 4 ever
Vieille Cabane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
28 juillet
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 29 juil à 07:55 Citer vertical_align_bottom

Citation de Mijae'te
Assez barbare si j'ai bien compris ce texte.. C'est malheureux..
La vie est si belle

Le poème aussi

Peace



La vie peut être belle si on veut, reste encore à déterminer la nature de cette beauté.
Si j'ai bien compris ton message, je suis content que tu arrives tout de même à trouver de la qualité dans mon texte et je t'en remercie. Cordialement

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
1283 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 30 juil à 07:06 Citer vertical_align_bottom

J'observe ici les même qualités que dans "Machine d'influence"
Je vais vous "suivre avec intérêt et curiosité.

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
In Poésie


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
6945 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 3 août à 11:47 Citer vertical_align_bottom

Je découvre dans ta plume forte un beau potentiel, et je te vois arriver avec bonheur sur LPDP.
Style, créativité, sens aigu de l'observation, esprit critique, tournures intéressantes. Mmmmhmmm, j'en redemande.

Alors bienvenue et au plaisir de te lire.

Bizzz, JB
(t'inquiète, c'est ma signature)

  La vie commence à chaque instant.
Vieille Cabane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
28 juillet
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 3 août à 13:26 Citer vertical_align_bottom

Citation de Jean-Baptiste Cilio
Je découvre dans ta plume forte un beau potentiel, et je te vois arriver avec bonheur sur LPDP.
Style, créativité, sens aigu de l'observation, esprit critique, tournures intéressantes. Mmmmhmmm, j'en redemande.

Alors bienvenue et au plaisir de te lire.

Bizzz, JB
(t'inquiète, c'est ma signature)



Eh bien je te remercie chaleureusement de ton accueil. Je suis vraiment très heureux de voir que mon travail suscite autant de bonnes réactions, je n'ai jamais eu une superbe estime de ce que je faisais donc merci beaucoup.
Heureux également que tu en redemandes, j'ai encore une vingtaine de poèmes en réserve mais je respecte les règles du site, donc pas avant après demain.
En attendant je t'invite (si ce n'est pas déjà fait) à lire mes autres publications.
Respectueusement.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 259
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0251] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.