Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 17
· Vieille Cabane
13223 membres inscrits

Montréal: 27 jan 19:16:32
Paris: 28 jan 01:16:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes loufoques :: Bâtiment G, 12h42 vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Vieille Cabane

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2022
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 27 sept 2022 à 03:44 Citer vertical_align_bottom

Bâtiment G, 12h42


Tu grognes dans ton coin, digérant le matin
La faim de ton ennui envahit ta vision
Que faire de ce temps ? Réflexion ? Révision ?
Les êtres de savoir disent leur baratin.

Dans la salle en sourdine s’agite la pensée
Sous le pas de la porte, glisse ce courant d’air
Des moucherons stupides autour du lampadaire
Boivent ton oxygène en dires cadencés.

Un liquide brunâtre sort d’une machine
Est-ce bien du café, comment le deviner ?
Boisson scatologique à vite éliminer
Elle glisse, c’est logique, il faut courber l’échine.

Voilà qu’on ingurgite sous des cris de douleur
Le chevalet chargé ne s’arrête jamais
Un bruit artificiel agite les camés
Alors ils se réveillent et s’en vont bien à l’heure.

Et toi qu’as-tu prévu pour être productif ?
Tu n’as pas partagé des dires pertinents
Pavé avare âgé, pavé incontinent
Il attire tes poches en aimant destructif.

Et cinquante centimes à la poubelle aqueuse
Tu te plantes devant l’autel de Nescafé
Bois tes plantes écrasées, l’estomac agrafé
A ton tour de partir en marche belliqueuse.

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
4764 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 27 sept 2022 à 04:02 Citer vertical_align_bottom

Pas si loufoque...

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Vieille Cabane

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2022
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 27 sept 2022 à 06:15 Citer vertical_align_bottom

Citation de Anna Couleur
Pas si loufoque...


Oui bah c'est la catégorie qui correspond le mieux hein

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 161
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0178] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.