Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 19
Équipe de gestion
· Nitrox
13229 membres inscrits

Montréal: 31 jan 17:37:16
Paris: 31 jan 23:37:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Hhomo neanderthalensis . Rimer avec Gérard de Nerval vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Pericoloso Sporgessi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
15 février 2020
Dernière connexion
30 janvier
  Publié: 19 jan à 15:53 Citer vertical_align_bottom


Homo neanderthalensis

“C'est pas la joie et tu parles d'une romance !”
Disait Néandertal en chassant les ours blancs
Ou traquant le mammouth, les genoux tout tremblants.
"Et malgré ça, demain faudra qu'on recommence !

À pister les aurochs dans la toundra immense,
On se gèle les noix et on claque des dents,
Et, qu'avec des sagaies, bonjour les imprudents !
Viv'ment l'agriculture, et le blé en semence.

Chasser, cueillir, ça ne durera pas toujours
A prédit la shaman, en transe tous les jours.
Après avoir fumée son herbe prophétique,

Elle entrevoit des roues, un araire latin,
Et, sous la table, le long bras de Constantin
Qui, subrepticement, s'amuse en son... portique"



Les deux derniers vers son inspirés par une ancienne chanson grivoise de corps de garde et dont l'auteur m’est inconnu.

 
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1004 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 19 jan à 16:14 Citer vertical_align_bottom

exercice réussi avec beaucoup d'humour, j'ai vraiment apprécié
yann

  plume-éphémère
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
775 poèmes Liste
16473 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 19 jan à 18:23
Modifié:  20 jan à 02:49 par Galatea belga
Citer vertical_align_bottom


Un portique un peu irrivérént....
Bravo, ti sei sporto abbastanza, malgrado il divieto...

galatea sammarinese

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
550 poèmes Liste
11260 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 20 jan à 00:32 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

J'aime cette version, très drôle et ce retour en arrière.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d’oser !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
7104 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 20 jan à 07:37 Citer vertical_align_bottom

Excellent d’humour !
Sacré Constantin.

Merci d’avoir participé.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Pericoloso Sporgessi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
15 février 2020
Dernière connexion
30 janvier
  Publié: Hier à 18:47 Citer vertical_align_bottom

Je vous remercie tous les quatre pour vos commentaires, ainsi que tous ceux qui m'ont lu.

Galatea belga:
Je continuerais à me pencher, même si c'est interdit.

In Poésie:
Ayant apprécié votre "Pater Noster" je m'étonne de l'utilisation de "sacré" pur Constantin au Long Bras.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 191
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0207] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.