Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 6
Invisible : 0
Total : 6
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 22:36:26
Paris: 28 juin 04:36:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Absence vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 3 :: Répondre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 5 avr 2004 à 12:40
Modifié:  7 avr 2010 à 06:40 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

ABSENCE

Le temps prend son temps, le traître,
Ton absence devient pesante,
Sournoise, l’horloge laisse paraître
Une indifférence déplaisante.

Je lance des appels de détresse
Vers ce sablier obstiné,
Qui égrène avec paresse
Des secondes indisciplinées.

Le temps prend son temps, conspirateur,
Les aiguilles sont de connivence,
Elles tournent d’un train de sénateur
Et me fixent avec insolence.

Mon cœur et mes yeux se vident,
Dans mon âme vagabonde,
Une rivière charrie perfide,
Des tonnes de tristesse profonde.

Le temps à le temps, cri l’horloge,
Riant de mon air taciturne ;
Puis elle se met à faire l’éloge
De la nonchalance de Saturne.

Le temps prend son temps, le fourbe,
Le ciel se voile à l’horizon
Et ma vie à rebours s’embourbe
Dans les marécages de déraison.

Lorsque nous sommes ensemble, quel toupet,
Il pousse l’indélicatesse
De n’avoir plus aucun respect
Pour les limitations de vitesse ;

Car le temps est espiègle mon amour,
Il aime souffler le chaud et le froid,
Il joue avec le compte à rebours,
Un coup à l’envers, un coup à l’endroit.

Le temps prend son temps aujourd’hui,
Je pose donc ma candidature,
A l’obtention d’un sauf-conduit,
Pour le pays de l’écriture ;

Ainsi, je couche pour tuer le temps
Sur la papier ces mots d’amour,
Pour que le temps dure moins longtemps,
Jusqu’au moment de ton retour.


Ce texte est la propriété de Patrick Dabard.
Tout droits réservés ©
Toute modification interdite sans l’accord de l’auteur.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 5 avr 2004 à 12:49 Citer vertical_align_bottom

Tic-Tac, Tic-Tac, Tic-Tac... "Le temps prend son temps, le fourbe,"... sachant que la dulcinée est absente alors "Il pousse l’indélicatesse
De n’avoir plus aucun respect
Pour les limitations de vitesse."

Excellent Patrick

Patrick.

  Patrick
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 5 avr 2004 à 13:38
Modifié:  5 avr 2004 à 13:38 par Loup8084
Citer vertical_align_bottom

Et la pendule d'argent, qui dit oui, qui dit non...

Je le trouve fabuleux ce poème Patrick...

Nominé

Loup

  http://papemich.free.fr/
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 5 avr 2004 à 14:11 Citer vertical_align_bottom

Voilà cher Patrick
C’est cela la poésie.
Je suis heureux que tu l’ais écrit,
Car il est né d’une belle plume.
Amitiés et nomination
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 6 avr 2004 à 03:11 Citer vertical_align_bottom

Merci à vous trois fidèles amis(es).
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 6 avr 2004 à 13:03 Citer vertical_align_bottom

Merci Saphariel, ton commentaire me touche beaucoup.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 9 avr 2004 à 18:31 Citer vertical_align_bottom

Merci Elenya pour ton commentaire et pour la nomination.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 10 avr 2004 à 07:34 Citer vertical_align_bottom



L'attente si langoureuse, sous le grinchement du sablier exaspère un retour.

J'ai vraiment bien aimé!
Que de talent.
Le temps prend son temps sous l'écoulement d'une nomination!

Bien à toi!

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 12 avr 2004 à 11:31 Citer vertical_align_bottom

Merci Lacrima et Belial, pour vos commentaires et pour la nomination.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
davidoff

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
13 décembre 2002
Dernière connexion
17 septembre 2010
  Publié: 15 avr 2004 à 04:22 Citer vertical_align_bottom

le temps n'attends pas...

  Ce qui fait qu'on désire et qu'on aime, c'est une force douce et terrible, plus puissante que la beauté.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 avr 2004 à 11:34 Citer vertical_align_bottom

Merci Davidoff pour ton passage et ton commentaire.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 avr 2004 à 04:13 Citer vertical_align_bottom

Merci Tornade, mais ta plume m'a séduit également, tu sais.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 16 avr 2004 à 10:32 Citer vertical_align_bottom


Patrick bravo,

Une superbe plume, nominé et dans mes preférés

Amitiés

Nuages

  Eve Lindep
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 avr 2004 à 11:19 Citer vertical_align_bottom

Nuages, tu me fais une nouvelle fois beaucoup d'honneur.
Merci et amitiés.
ätrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 17 avr 2004 à 10:07 Citer vertical_align_bottom

Patrick,

J'ai pris le temps de revenir.

Je retourne le sablier,
et m'empresse de te "nominer".

Je vais de nouveau à mes écrits.
Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 19 avr 2004 à 04:53 Citer vertical_align_bottom

Merci Minipo, tu me fais beaucoup d'honneur.
Merci à toi aussi Yannick pour tes commentaires et ton amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Eveil de Fée
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1521 commentaires
Membre depuis
23 octobre 2002
Dernière connexion
17 septembre 2011
  Publié: 20 avr 2004 à 04:31 Citer vertical_align_bottom

Quel bonheur à lire, c'est tout simplment divin et je nomine....
Des mots touchants au plus profond...

Mille bravo et merci pour cet amour sur papier de toute beauté....

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 20 avr 2004 à 05:44 Citer vertical_align_bottom

Merci Nath pour ce nouveau commetaire qui me touche énormément et pour la nomination.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 22 avr 2004 à 06:41 Citer vertical_align_bottom


"Il est morne ilest taciturne
il préside aux choses du temps
Il porte un joili nom Saturne
Mais c'est un Dieu fort inquiétant etc..."

J'ai pris le Temps...mais je nomine.
Pierre

  Dela musique avant toute chose...
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 22 avr 2004 à 08:56 Citer vertical_align_bottom

Pierre, tu fais un paralèle tres juste avec ce super poème de Brassens, merci pour ton commentaire et pour la nomination.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 22 avr 2004 à 11:59 Citer vertical_align_bottom

Merci Maïna, tout simplement merci.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5017
Réponses: 55
Réponses uniques: 23
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2 3

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0375] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.