Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 43
· Jean-Claude
13735 membres inscrits

Montréal: 25 juil 01:53:35
Paris: 25 juil 07:53:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La Dernière Danse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 10 mai 2005 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

La Dernière Danse

Dansons pour toutes ces notes semées aux quatre vents,
Pour tes douces larmes, acides de nos tourments,
Pour ta fraîche jeunesse qui se fane et s’éteint,
Dansons pour la Faucheuse qui se joint au festin.

Dansons pour ces édens aussi brefs qu’heureux,
Pour ces enfers aux cendres froides de trop grands feux,
Pour ces éternités moins longues qu’un battement,
Des ailes de l’éphémère qui se meurt en naissant.

Dansons sur nos tombes aux bouches assoiffées,
Sous le manteau d’une vie qui efface ses traces,
Ô Prophètes du désert, prêchez cette vérité :
On meurt plus d’une fois en ces heures fugaces!

Dansons donc, ma belle, pour mourir chaque jour!
Et déchirer nos corps par ce requiem sourd,
Effiler notre vie aussi vite que le temps,
Et qu’il reste de nous qu’amas d’os repoussants.

Quand la Faucheuse alors se joindra à la transe,
Croyant, sotte fourbe, consumer notre vie,
Elle verra sur la piste, de nos chaires que débris,
Que les vents sèmeront. Dans une dernière danse…

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
souffle


Un contenu, un contenant. Une enveloppe entre dehors et dedans.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1422 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2002
Dernière connexion
16 janvier 2010
  Publié: 10 mai 2005 à 12:11 Citer     Aller en bas de page

oui oui oui ... c'est un bon plan

Quelle belle écriture !
Je file lire les autres

Bravo

Anne

  J'ai connu le bonheur, mais ce n'est pas ça qui m'a rendu le plus heureux. Jules Renard
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
6 mars
  Publié: 10 mai 2005 à 12:40 Citer     Aller en bas de page

eh beh ! Un texte superbe, vraiment.

La deuxième strophe est très belle, c ma préférée.
Tu as vraiment une belle écriture.

Je nomine je le mets dans mes préférés et je file parcourir un peu plus ton oeuvre.


amicalement,

dav

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 10 mai 2005 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Non c'est bien chair sans e merci pour cette correction!Je pensais justement que chair etait le perchoir
J assume la faute ca aide à progresser
Je suis content que vous appréciez ce poème car plus qu'une satire de la mort j ai voulu en faire un hymne à la Vie.

Amicalement,

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 10 mai 2005 à 14:23 Citer     Aller en bas de page

Ulysse et un autre texte sompteux... Dansons pour mieux mourir chaque jour, vivre la vie sans regrets afin que lorsque la Faucheuse viendra nous emporter dans son tourbillon, elle ne trouve que nos os épanouis!

Voilà, j'ai aimé ma lecture!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Meganyss

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2449 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2003
Dernière connexion
10 novembre 2009
  Publié: 11 mai 2005 à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Merci Ulysse pour cette lecture, tes mots m'ont beaucoup plu.

  Demain se fait d'aujourd'hui
IciOuLa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
1474 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2004
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 19 mai 2005 à 16:16 Citer     Aller en bas de page

Dansons sur nos tombes aux bouches assoiffées,
Sous le manteau d’une vie qui efface ses traces

J'aime tout particulièrement ces deux vers : bravo !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 8507
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0263] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.