Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 13
· Xuyozi · C.J.Kiin
13185 membres inscrits

Montréal: 4 déc 20:24:31
Paris: 5 déc 02:24:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le Rêveur de Terre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 16 mai 2005 à 18:21 Citer     Aller en bas de page

Le Rêveur de Terre.*

Quelque part, quelqu’un, sur une ride de Terre,
Est déjà mort d’avoir trop contemplé une étoile,
De s’être trop baigné dans l’onde de lumière,
Masquant la nuit, noire briseuse de Cristal.

Quelque part, quelqu’un, sur un terrain de bataille,
Lâche son dernier souffle, volute d’amertume;
Est-il vaine espérance ou victoire qui vaille
Deux baies rouges dans son cœur et honneurs posthumes ?

Quelque part, quelqu’un, sur qui l’aurore nouvelle,
De ses nuées violentes déverse l’espoir fou,
D’un monde meilleur à portée de voix, réel
Comme un rire d’enfant guidant les âmes floues.

Quelque part, quelqu’un, trépasse sur une croix,
Faite de bois éternel, idéal vivace,
D’une humanité seule, face à l’ultime choix
Entre renoncement ou rêveries tenaces.

Quelque part, quelqu’un, sur une préface vierge,
Couche les mots tristes de la désillusion,
Oubliant les prières et lueurs des cierges,
Diffusant dans le ciel vapeurs de dévotion.

Ne brisons pas, mes frères, l’heureux rêveur de Terre,
Dans son sang coulent les secrets de l’Univers.

*En hommage au magnifique recueil du même nom de Nadia Tuéni.

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 17 mai 2005 à 11:27 Citer     Aller en bas de page

Ulysse, je te le dis haut et fort : tu es un poète africain dans l'âme!

La puissance du rêve est très bien portée par ce poème. J'ai d'autant plus aimé la strophe

"Quelque part, quelqu’un, trépasse sur une croix,
Faite de bois éternel, idéal vivace,
D’une humanité seule, face à l’ultime choix
Entre renoncement ou rêveries tenaces."

J'y ai compris qu'il n'est pire souffrance que de renoncé à ses rêves! Et ce dilemne entre être réaliste et être convaincu...

Un poème qui a une profondeur qui ne devrait pas passer inaperçue. Je suis fan!

J'ai aimé ma lecture

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 17 mai 2005 à 13:26 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Yvano
Je suis content que le poeme t ait touche et encore plus qu il t ai inspire cette reflexion sur l Afrique.
L Afrique ne doit pas perdre ses reves

Merci pour ton commentaire

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 24 mai 2005 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Merci Beaucoup a toi et merci doublement a Yvano pour le coup de pub qu il m offre
Ca me fait plaisir qu il ait touche au moins deux personnes ca prouvent kil existe au moins trois reveur de terre
Amitie

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 25 mai 2005 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Grace au concour de Xavier je t'ai découvert et j'aime de ce que tu fais
Très beau texte

Amitiés Réal

 
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 25 mai 2005 à 17:06 Citer     Aller en bas de page

La découverte te plait donc!
Merci
J ai également lu ce que tu écris et tu as une belle plume ne la troque pas contre une épée
Amities

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6634 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 26 mai 2005 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

Les rêveurs finissent toujours par se renconter quelque part, au détour de quelques mots, ici les tiens qui sont magnifiques.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Ulysse


Nos ailes ne sont pas trop grandes, le monde est trop petit!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
9 mai 2005
Dernière connexion
25 mars 2020
  Publié: 26 mai 2005 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

Tu as bien raison Patrick, un poète est parfois pragmatique mais il se doit d'être rêveur, idéaliste

  Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1461 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 3 août 2005 à 22:00 Citer     Aller en bas de page

L'homme est mort
Le soldat aussi
Jésus pareil
Et tu viens nous dire
Toi l'historien des hommes
une autre hsitoire vierge?
Quel culot!
Quel poète!
A relire ... verso

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1009
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0196] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.