Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 721
Invisible : 0
Total : 721
13395 membres inscrits

Montréal: 9 déc 00:05:46
Paris: 9 déc 06:05:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: tranche de vie ou qd tu fais la sourde oreille Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
valou1


l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2012
Dernière connexion
21 septembre 2018
  Publié: 24 avr 2016 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Là tout de suite, à l'instant présent, je me demande si ma chienne n'est pas douée d'une intelligence légèrement supérieure à la moyenne canine. En effet, je lui ai dit maintes fois qu'elle était interdit de passage en ma proprette cuisine, je lui ai expliqué l'hygiène, les poils partout, et en plusieurs langues, j'ai essayé l'anglais, j'ai tenté l'espagnol, après avoir épuisé toutes les palabres à la française, avec mimiques à l'appui, tantôt la voix haute, tantôt la voix basse, gesticulation en sus, alors de désespoir, je me suis mise au chien, ouais, j'ai découvert que j'étais quadrilingue, je sais expliquer les aléas de la vie à ma chienne en aboyant...je m'y suis mise d'abord timidement, puis m'apercevant que son attention était intense, j'ai persévéré de façon plus accrue... Elle même me semblait très étonnée de la chose, elle me regardait d'un air interrogateur, style, « ai je bien entendu ma douce maîtresse s'exprimer pour une fois tout à fait correctement ? Ah ben finalement, c'est pas moi qui comprend rien, c'est elle qui ne savait point s'exprimer, ah lala, quelle découverte, on va enfin communiquer de manière précise ! Je vais pouvoir lui dire que ses croquettes manquent de saveur, que j'aime bien boire de l'eau pétillante de temps à autre, et qu'un petit biscuit au thym n'est pas de refus au minimum une fois par jour, le thym c'est très bon pour la digestion, elle devrait le savoir, elle fait parti du paramédical bon Dieu ouaf ouaf, quoi... et que courir, tandis qu'elle fait son foutinge à petits pas de mémé, ben, j'en ai pas vraiment envie, et qu'elle a pas besoin de siffler pour me voir rentrer, je rentrerai toujours à mon domicile car le toit et la pitance m'y sont garantis ». je voyais la chienne qui s'excitait comme une puce, que soit dit en passant, elle collectionne d'ailleurs ces temps-ci, j'apercevais dans ses yeux des milliards d'étincelles d'espoir, « ô que la vie est douce, enfin, elle me comprend, enfin, elle est disponible, enfin, je vais vivre décemment, enfin, enfin, enfin ! » La pauvre. J'ai bien compris qu'on se comprenait, mais moi, les revendications canines à n'en plus finir, les lamentations, les plaintes, ben, je n'en ai cure... y'en a déjà tant des humaines, des revendications, je veux dire, que j'en ai soupé. Mauvais moment ma grande ! Alors, lâche que je suis, j'ai fait semblant de rien comprendre à la langue chien, j'ai fait l'idiote, et ça, je sais bien faire, je trompe bien mon monde et du coup la chienne douée d'une intelligence supérieure à la moyenne s'est retrouvée la gueule ouverte à blablater dans le vide...elle est pas belle la vie ?

  valérie, bla bla bla bla
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 794
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0142] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.