Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 37
13208 membres inscrits

Montréal: 25 sept 01:08:47
Paris: 25 sept 07:08:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Vous qui me lisez, vous êtes dans le bel âge vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 10 juin 2005 à 20:08
Modifié:  6 sept 2010 à 09:43 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom



Pour décrire ton langage, on parle de babillage
Pour situer ton âge on dira premier âge,
L’âge de l’innocence, on parle de l’enfant sage.

Fini les gribouillages, on parle de coloriage,
On parle d’âge de raison, les premiers bavardages,
Les premières trahisons, l’ âge des copinages.

L âge de l’adolescence, on veut quitter la cage,
L’âge de la puberté, qu’il est dur ce passage
Il faut dire qu’à cet âge, parfois on a la rage.

L’age du premier amour, l’âge du premier partage
Peut être un peu volage, mais normal à cet âge,
Il faudra du courage pour prendre le bon virage.

A la majorité, il faut tourner la page,
Les responsabilités, pas que des avantages
Mais dans l’intimité, qu’il est bon se partage.

L’ âge des engagements, on parle de son mariage,
On prend le grand envol, on prépare le voyage,
On peut dire sans ombrage que l’amour n’a pas d’âge

Voici le grand tournant, dans l’océan des âges,
On parle de l’âge critique, on parle de fleur de l’âge
Le démon de midi, encore un vieil adage.

Age viril, âge mûr, du temps on voit l’outrage,
Les passions, les soucis, les rides sur le visage,
C’est les marques de la vie, on entre dans le grand âge.

Enfin pour terminer, voilà mon héritage,
Vous qui me lisez, vous êtes dans le bel âge …

Nuages
Un de mes premiers poèmes

  Eve Lindep
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 11 juin 2005 à 00:39 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Nuages

Très jolie
J'ai bien aimé te lire
Marie-Jo
xxx

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
6503 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 11 juin 2005 à 03:24 Citer vertical_align_bottom

Belle promenade sur le chemin de la vie avec tous ces adages et c'est on dit que!
Après les rimes en ion de Don Juan tu t'es mis aux rimes en age appropriées pour parler du temps qui passe et de ses outrages sur nous!
je t'embrasse
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 11 juin 2005 à 09:10 Citer vertical_align_bottom


Ptitangel, Rimarien

Merci de vous arrêter sur un de mes premiers poémes, un jeu sur le temps qui passe et sur les petits aléas de la vie.
Bisous

Nuages

  Eve Lindep
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 11 juin 2005 à 21:26 Citer vertical_align_bottom

C'est un façon de glisser sur le temps, et d'offrir à tous un clin d'oeil sur les marches qui nous emmènent vers demain
Bisous Palla
Nuages

  Eve Lindep
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 9 oct 2006 à 16:08 Citer vertical_align_bottom

Un de mes premiers poèmes, c'est avec plaisir que je le relis merci Fanny

Nuages

  Eve Lindep
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1493
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0209] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.