Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 10
13346 membres inscrits

Montréal: 17 mai 00:16:56
Paris: 17 mai 06:16:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Amour mathématiques, équation sans solution. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 20 juin 2005 à 07:06
Modifié:  14 nov 2010 à 14:02 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Amour mathématiques, équation sans solution.

Je suis simple fonction linéaire, sobre droite uniforme,
Et tu es tendre fonction affine, aux courbes parfaites,
Représentation graphique de tout ce que j’aime,
Définie sur grand A, seul intervalle sans bornes…

Je suis triste droite ayant perdu son coefficient directeur,
Cherchant encore son origine dans le négatif de sa vie.
Tu es sublime hyperbole, la perfection tout en douceur,
Et tu m’aimes ! Si tu savais, ô tout ce dont j’ai envie…

Hélas je suis asymptote de tes plus belles cambrures,
Et je fuis toujours, vers l’infini de nos sentiments confondus.
Je tends vers toi, et je m'approche... sans même un murmure,
Je voudrais tant te frôler en tous points, nos corps... confondus...

Mais on ne se rejoindra que dans un ailleurs inexistant,
Nombre irréel qu'est l'infini, jamais atteint au présent...
« De nos deux vies, la solution est relativement simple :
Nous ne sommes que deux fonctions vouées à rester disjointes… »


  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Un homme


Un bout de moi, pas le meilleur, mais le seul qui se mange !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
28 mai 2005
Dernière connexion
16 janvier 2020
  Publié: 20 juin 2005 à 07:49 Citer     Aller en bas de page

Ahhhhhhhhhhhh ! (le mathématicien qui est en moi vient de hurler !) Une fonction affine a pour représentation graphque une droite, tout comme une fonction linéaire (la fonction linéaire passe simplement par l'origine, étant donnée qu'elle est la représentation d'une transformation proportionnelle).

Ceci dit, j'avoue avoir toujours un pincement au coeur quand j'entends des mots aussi beaau que ceux ci. Les maths, y'a rien de plus jubilatoire, alors oui, l'amour est mathématique, oui, l'amour n'est que roulement de parabole l'une contre l'autre, des droites qui se croisent en un et un seul point ou bien d'asympotes à l'infini qui se rejoignent un jour pour ne plus jamais se quitter...

Ton texte est vraiment exquis

Thomas (qui se demande parfois pourquoi il a arrêté les maths !)

  Ne me demandez pas si je vais bien. Je vais bien...
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 20 juin 2005 à 08:17 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ta réponse Thomas,

Vi, désolé pour les "petits écarts" , j'ai pris ça un peu comme ça m'arranger en fait lol. Dire que j'suis dans une série scientifique et que j'ai écrit des énormités pareils , j'y ferai un petit peu plus attention la prochaine fois (j'm'attendais pas à trouver des scientifiques dans le coin, mais ça fait plaisir de voir qu'il y en a tout de même).

Enfin, contente qu'il t'ait plu quand même, même si ça a du te faire mal aux yeux des trucs aussi faux que ça lol. (Faudrais que je songe à revoir un peu mes cours , mais plus tard...)

Et Vive les Maths ! (fallait le dire quand même, même si je suis un peu étourdie parfois... euh souvent... J'adore ça ^^)

Amicalement,

Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
REVERIE EN ECRIT


ne cherche pas le sens, c'est la mauvaise direction ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
215 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2003
Dernière connexion
4 janvier 2012
  Publié: 20 juin 2005 à 12:46 Citer     Aller en bas de page

exellent

je vien de terminer le bac et ton ecrit m'a fait sourire


moi j'ai bien aimé
jamais un poeme avec autant de vocabulaire mathématique

des mots si déségréables tourné dans un texte bien rhytmé
, aussi propre et carré que les mathématiques.
aucun mots de travers
pas de faute d'étourderie !!!!!!












franchement bravo .


  RIVIERE TERENCE .
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 20 juin 2005 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Contente d'avoir pu te faire sourire , ça doit faire du bien quand ça s'arrête le Bac quand même en parlant de ça lol

Merci pour ton commentaire, ça me fait vraiment plaisir.

Amicalement,

Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Un homme


Un bout de moi, pas le meilleur, mais le seul qui se mange !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
28 mai 2005
Dernière connexion
16 janvier 2020
  Publié: 20 juin 2005 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

hihi ! Ben moi non plus je ne m'attendais pas à lire un texte si "carthésien" :p

Pour ma part, j'ai fait un DEUG MIAS (mathématiques et informatique), et là, j'ai passé ma licence d'informatique. Tout ce qu'il y a de plus litéraire !

J'évite de le dire, c'est mal vu d'aimer les maths, mais bon, là, je fais une exception : J'aime les maths et j'adore ton texte !

Thomas (qui n'est décidément pas comme tout le monde...)

  Ne me demandez pas si je vais bien. Je vais bien...
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 20 juin 2005 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Pascal, reste parmi nous, j'espère qui a rien de grave, je voudrais pas avoir ça sur la conscience !

Pour ce qui est de prouver que certaines théories ne sont pas exactes et que la jonction se fera un jour, euuuh oui... Si j'ai le temps on va dire


Thomas, vi très littéraire tout ça! Et oui, surtout sur un site de poésie, dire qu'on aime les Maths... Hum... C'est un peu... Mais bon, j'aime quand même ça, alors...

Et pour ma part, je passe en TS l'année prochaine (avec comme spé Maths encore lol), on verra bien si ça arrivera à me dégoûter des Maths ou non !


Merci à vous deux,
Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 20 juin 2005 à 19:06 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup. Le mélange mathématiques et poésie. Franchement, milles bravos pour ce sublime poème.
Au plaisir.
Johanny

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 21 juin 2005 à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Johanny, heureuse qu'il te plaise

Amicalement,

Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Sonate


Un homme a soif de mille aventures. Il les veut toutes mais il en suffit d'une.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
569 commentaires
Membre depuis
27 avril 2004
Dernière connexion
28 mars 2019
  Publié: 6 juil 2005 à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Rohlala bravo!
A présent je pensais pas qu'on pouvait faire des maths une aussi belle chose!
Bravo bravo!!

  La mort viendra, et elle aura tes yeux.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 juil 2005 à 13:47 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Sonate pour ton commentaire , comme quoi les Maths c'est pas si terrible que ça en à l'air parfois lol

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2350
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0222] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.