Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 30
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 17:15:55
Paris: 27 févr 23:15:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Dis-moi... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
16 février
  Publié: 23 sept 2017 à 12:41
Modifié:  24 sept 2017 à 02:12 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Dis-moi... pourrais-tu être musicien prodige
Si je te demandais une symphonie d'amour.
Arriverais-tu à caresser ma peau, me donner le vertige
D'une mélodie séduisante et glamour.

Saurais-tu glisser sur mes courbes, tes notes
Me dénuder par des partitions sans équivoque.

Dis-moi... Pourrais-tu être grand écrivain
Saurais-tu me faire vibrer d'une plume
Envoûtante, singulière, hors coutume.
M’emportant ainsi loin, au-delà d'un quotidien.

Saurais-tu glisser sur mes courbes, tes poèmes
Me dénuder par tes pages aux désirs bohèmes.

Dis-moi... pourrais-tu me faire croire...

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24317 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 23 sept 2017 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Un magicien peut le faire et ton amour le peut aussi, c'est à voir.
Un poème qui demande beaucoup d'attention
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16853 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
27 février
  Publié: 24 sept 2017 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

quand on aime
on fait des prodiges
il faut y croire

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 27 sept 2017 à 23:42 Citer     Aller en bas de page

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
16 février
  Publié: 30 sept 2017 à 05:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de ODIN
ça veut faire trembler l'Alaska?


Et pourquoi pas!!! merci de ton passage


Ode
Merci ma cigogne de ton message . J'ai une grande envie d'attention!!!!! alors je propose
Amitiés


Mido
Tu as raison l'amour où le désir peut tout (enfin je crois)
Amitiés

Page : [1]
Auteur : Origami :: Posté : 2017-09-27 23:42:34

Eh le poète merci de tous ces gif. Mais ce que je veux MOA c'est une personne qui m'écrive des poèmes qui me donne matière à éveiller mes sens. Je te remercie du passage mais je constate que tu n'écrit plus beaucoup .

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 1er oct 2017 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

C'est déjà beau d'être muscien et écrivain mais ce doit être périlleux avec vous mais le dernier vers lui laisse d'autres possibilités.
Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1019
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0188] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.