Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 24
13396 membres inscrits

Montréal: 21 jan 18:35:02
Paris: 22 jan 00:35:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Noter ses professeurs !!! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 24 févr 2008 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Connaissez-vous le site "note2be" ?

Il s'agit d'un nouveau site où l'on peut aller noter ses professeurs sur divers critères.

Je souhaite savoir ce que vous pensez de l'idée de laisser les élèves noter leurs professeurs ?

Pour les curieux qui veulent en savoir plus, voici le lien : http://www.note2be.com/

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 25 févr 2008 à 08:56 Citer     Aller en bas de page

Personnellement, j'ai un avis mitigé sur le concept de ce site. Il peut être intéressant d'aller noter ses professeurs à la seule condition d'avoir du recul et d'être juste dans la notation.

J'y suis allée, je suis allée noter mes professeurs : ceux du collège, du lycée et ceux que j'ai actuellement à la fac. Je suis allée noter ceux qui m'ont le plus marqué (en bien ou en mal). Nous pouvons les juger sur divers critères et c'est en cela, je pense, qu'il faut savoir être juste. Même si un professeur nous a "détesté" (et c'est une manière de parler !), il faut savoir reconnaître que ses cours étaient bien construit, clairs ou intéressant.

Je ne sais pas si je me fais bien comprendre là !

Ce qui me gêne le plus dans ce site, c'est que la plupart des élèves risquent de ne pas être objectif dans leur jugement. Comme le dit "Le K", ils auront sûrement plus tendance à descendre les profs avec qui ça ne s'est pas bien déroulé.

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
terre des hommes

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
400 commentaires
Membre depuis
12 avril 2007
Dernière connexion
12 mai 2010
  Publié: 26 févr 2008 à 14:38 Citer     Aller en bas de page

dans le même ordre d'idée
pourquoi pas les cadres par les employés
pourquoi pas les dirigeants par leurs cadres

cordialement

 
Tysha'Na

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2006
Dernière connexion
4 avril 2016
  Publié: 27 févr 2008 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

Moi je suis tout à fait pour. Je pense que les élèves ne sont pas chiens et qu'ils ne s'amuseront pas à donner des sales notes à un prof qui ne le mérite pas.
Mince ! à la fin, pourquoi ne pourrions nous pas donner un avis sur des gens qui ont un poids si important sur notre avenir ? Quand je vois que certains profs que j'ai eu et qui étaient vraiment pire que nuls n'ont jamais été contrôlés et que seuls les tout jeunes profs ou les profs géniaux ont des visites d'inspecteurs, ça me rend folle ! Après tout, à quoi servent-ils, ces contrôles, si ce n'est à nous donner un meilleur enseignement? Mais non, c'est toujours aux élèves qu'on pense en dernier, dans l'éducation nationale. Au moins, grâce à ce site, les choses sont dites clairement à propos des profs, bons ou mauvais.
bref, je suis pour à fond, et quand je serai prof moi-même, je pense que j'irai régulièrement y jeter un coup d'oeil pour m'améliorer.

  un paradigme, c'est la même chose qu'un edengme ?
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 28 févr 2008 à 04:54 Citer     Aller en bas de page

Ce principe est une "Hérésie"... Mais c'est dans l'air du temps... hélas !

"Dieu m'tripote !" Où va le monde ???

Dans le mur.....

  Carpe diem...
terre des hommes

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
400 commentaires
Membre depuis
12 avril 2007
Dernière connexion
12 mai 2010
  Publié: 28 févr 2008 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

Est - ce de la faute des profs ou des parents?
Faudrait - il noter aussi ses parents?
L'enseignement c'est un ensemble de theorie et de pratique, dont le milieu familial ne doit, surtout pas, être indifférent.
Quel temps s'accordent les enfts pour faire leurs devoirs?
Sortent - ils de chez eux, après avoir compris?
Qui est - à même de leur expliquer, après l'école?
Plutôt que de chercher des poux dans la tête des Enseignants, ne faudrait - il pas remédier, plus simplement à l'emploi du temps?
Ceux qui réussissent, qui sont -ils? comment font -ils?
j'ai entendu parler de familles monoparentales, de classes surchargées, de trublions, de passages directs...sans avoir les connaissances requises
N'y a - t'il pas de malaise de la part de ces profs tant décriés?
Pourquoi les Enseignants, à équivalence de diplôme, sont si mal considérés, par rapport au privé?
Est - ce le fait qu'il n'y ait pas de rapport d'autorité avec les parents?
Combien de parents assistent aux conseils de classe, combien ont des contacts avec les profs de leurs progéniture?
Je pourrais continuer, mais avant de chercher l'Enseignant, comme bouc émissaire, tachons, au moins, par décence, de leur faciliter leur sacerdoce et de leur être reconnaissant de s'occuper de ces "ados", à l'âge ingrat, tant chéris, hors de chez soi

 
amiant

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
431 commentaires
Membre depuis
15 mars 2007
Dernière connexion
30 juin 2008
  Publié: 29 févr 2008 à 17:36 Citer     Aller en bas de page

les notes contre les notes
les bâtons contre les bâtons
les potes contre les potes
les rois s'en frottent les roustons

 
Tulipe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
230 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
27 juillet 2020
  Publié: 1er mars 2008 à 06:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à tous
Il y a forcément une part de subjectivité puisqu’on « juge » l’enseignant. En quoi est-ce mal ? en quoi est-ce indécent ? Personnellement, lorsque je suis une formation dans la société dans laquelle je travaille, il y a toujours une fiche d’évaluation à la fin de la formation, où l’on se doit de juger la qualité de la formation, le contenu pédagogique, la pertinence des outils informatiques utilisés, l’efficacité du formateur… pourquoi les élèves ne pourraient-ils pas faire la même chose ? (ils sont trop jeunes, les mômes ?) serait-ce plutôt par peur ?par peur d’être jugé ?serait-ce tabou ? a priori oui. On se demande pourquoi… on préfère utiliser le jugement d’ une personne extérieure, genre inspecteur d’académie… qui est tenu de respecter un certain barème lors de sa notation (il existe des notes minimales et maximales à attribuer, en fonction de l’échelon de l’enseignant évalué ! on croit rêver ! sans compter les commissions qui sont chargées de « lisser » les résultats, à la hausse comme à la baisse d’ailleurs, pour ne pas faire de vague ! )
Alors je suis d’accord qu’il y aura toujours des cons pour lyncher certains profs sur ce type de site, dans un esprit de vengeance. Alors pourquoi ne pas en faire un site officiel, encadré et contrôlé ?
On nous rabâche depuis quelques années que le niveau des élèves issus du système scolaire français s’effondre : selon certaines études, le niveau orthographique serait déplorable, un grand nombre d’élèves de 6ème seraient incapables de faire une division, incapables d’aligner une phrase en anglais… et on nous explique que tout ceci est dû respectivement : au développement du langage SMS, à l’utilisation trop prononcée des calculatrices, à un enseignement des langues étrangères pas assez portée sur l’oral, etc. Jamais on n’a remis en cause de front la qualité de l’enseignement. JAMAIS UN MOT. Jamais un mot (ou si peu) sur l’enseignement des enseignants eux-mêmes….
Les méthodes officielles sont décriées, jamais ceux qui les enseignent. Pas touche aux enseignants ! Pourquoi ? Trop de poids politique? Comme il est facile de s’attaquer à un « système » plutôt qu’à des personnes ! !
J’ai un certain recul désormais sur les enseignants que j’ai rencontrés lors de mon parcours scolaire. Et je peux dire que certains enseignants rencontrés ont eu une influence déterminante sur ma vie professionnelle (voire sociale) actuelle: je pense notamment à mes deux premiers profs d’anglais du collège, dont la qualité de l’enseignement, l’humanisme et l’enthousiasme quotidien ont été exceptionnels. Je les croise encore régulièrement et continue à les remercier, 15 ans après, de m’avoir fait aimer cette matière. D’autres ont eu un enseignement plus que honteux, décrié à l’époque pas les élèves et les parents d’élèves de ce même collège : mon prof d’allemand (pour rester dans le domaine des langues étrangères), par exemple, a écoeuré des générations et des générations d’élèves qui sont passées entre ses mains ! jamais personne n’a osé sanctionner, au sein de l’académie ou de l’établissement, ce prof dont l’ancienneté le mettait à l’abri de tout « démérite ». Alors, on fait quoi ? on continue dans cette voie ?
Je continue de penser que les profs devraient être les fonctionnaires les mieux payés de l’administration, et pour cause, ce sont eux qui forment les générations futures, ce sont eux qui enseignent à nos enfants ! Ne souhaitez-vous pas le meilleur pour vos enfants ? Je suis pour une augmentation des salaires dans cette profession, mais à une seule condition : que l’on puisse les juger de manière ouverte, sans tabou ! Mais je suis d’accord sur une chose : le « mérite » d’un enseignant ne se juge pas aux résultats de ses élèves au BAC ! non, soyons réalistes, il y a d’autres critères à utiliser, et le jugement des élèves est sans aucun doute indispensable. Reste peut être à encadrer ce jugement, pour éviter tout débordement. Il y a des moyens pour çà. Stop à l’hypocrisie !

  Tulipe
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 1er mars 2008 à 10:38
Modifié:  2 mars 2008 à 17:44 par colline
Citer     Aller en bas de page

J'ai lu attentivement ton exposé Timoline...

Oups ! j'avais rien bu pourtant ! Désolé Tulipe... Mais Timoline, c'est jolie aussi ...

Quand je dis que ce principe est une hérésie, c'est bien dans l'esprit du moment que je le dis...

Je partage pas mal de points que tu soulèves ayant moi aussi suffisamment de recul, pour appréhender avec sérénité mon passé d'élève, de lycéen et d'étudiant...
Actuellement, les enseignants pour beaucoup d'entre eux sont lâchés dans la "fosse aux lions" dès la fin de leurs formations...

Les rapports enseignants/enseignés ont beaucoup changé depuis que toi et moi (surtout moi ) avons quitté les bancs de l'école... Les rapports Enseignants/famille aussi...
Et à mon avis pas forcément dans le bon sens...

L'Education Nationale est un "monstre" quasi intouchable, tu as raison... Mais tous les enseignants n'en sont pas... Loin de là...

Comme dans tous les corps de métier on rencontre des "bons" et des "mauvais"... C'est même plus complexe encore car pour certains MR Y sera un bon prof alors que pour d'autres il sera un mauvais prof... Où se trouve l'objectivité ? Et qu'en est-il de celle d'un enfant, d'un ado ?

Non, franchement je ne vois pas quel intérêt il y aurait à ce que nos chères "têtes blondes" notent leurs enseignants...

Que chacun reste à la place qui est la sienne...

Moyennant quoi l'éducation nationale doit effectivement se doter d'un outil sérieux pour juger objectivement de la qualité d'un enseignant, non seulement dans le domaine de l'enseignement proprement dit, mais aussi dans ce qu'il a d'humanité, dans ce qu'il a d'empathie, dans son sens de la relation etc...

Je sais pas si je suis très clair...

  Carpe diem...
terre des hommes

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
400 commentaires
Membre depuis
12 avril 2007
Dernière connexion
12 mai 2010
  Publié: 1er mars 2008 à 11:36 Citer     Aller en bas de page

pour répondre à ce que tu dis Tulipe, lorsque tu es en formation, dans ton entreprise, tu y es en tant qu'adulte, ce qui n'est tout de même pas la même chose, au niveau de la maturité, qu'en tant qu'ado.
Je sais bien, aujourd'hui, qu'en 2e année de droit, tu puisses devenir Cer municipal, sans rien connaître, ou être pdt du SNESUP pour être à la mairie de Paris, qu'il y a toujours une génération spontanée....pour nous prouver quoi, soit dit en passant? que la valeur n'attend pas le nombre des années, certainement c'est ce que nous devrions retenir.
En ce qui concerne les Enseignants, sache que le Dr de college, le principal, n'ont pas le droit d'intervenir sur un enseignant, sous peine d'avoir les instances syndicales sur le dos. Comment, osez vous me juger, sur quel critère..j'en passe et les meilleures.
C'est peut être au niveau du chef d'Etablissement qu'il faut revoir la fonction et son extension sur le plan pédagogique .
S'il y avait , au départ une évaluation et à la fin, des examens de passage, à la fin des classes, peut être verrait - on mieux les carences des uns et des autres
Aujourd'hui est - on à même d'évaluer les différences de niveaux qu'il y a , au sein d'une même classe, lors de la rentrée scolaire?
Ne faudrait - il pas des classes de transition pour pallier aux carences?

 
Tulipe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
230 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
27 juillet 2020
  Publié: 2 mars 2008 à 13:07 Citer     Aller en bas de page

Naej, tu es très clair sauf que… je m’interroge : aurais-je changé de pseudo ? ou bien la susnommée Timoline ( ??) serait-elle intervenue avant même que je m’en rende compte ?

Il y a une chose sur laquelle je te rejoins : on ne doit pas mettre tous les enseignants dans le même sac (cf mon texte plus haut), pas de manichéisme primaire hein ? et puis, le problème également sous-entendu à l’existence de ce site, c’est le problème de la formation des enseignants eux-mêmes, qui semble faire défaut. Le mammouth reste un dinosaure bien planté sur ces quatre pattes, difficile à mouvoir,

Pour rejoindre les idées évoquées aussi par terre des homme : si on m’avait demandé il y a quinze ans, de juger les 3 profs que j’ai évoqué, mes « notes » (virtuelles) et mon jugement aurait été le même qu’aujourd’hui. Çà, j’en suis certaine, pas de doute. Et au collège, j’avais … quoi …, 12, 13, 14 ans ? maintenant, je me trompe peut-être. Mais je me trompe aussi peut-être lorsque je remplis, à chaud, la fiche d’évaluation de la formation que je viens de suivre, alors que je ne sais pas réellement si celle-ci va me servir à court, moyen ou long terme, dans ma vie professionnelle.

On sous-estime à mon humble avis le pouvoir de jugement de nos chères têtes blondes . Il est vrai que certains sont plus matures que d’autres et capables de faire la part des choses. Si l’on demandait oralement aux élèves d’évaluer leurs profs, dans un cadre très strict (en entretien individuel par exemple, de manière confidentielle) et sérieux, je reste persuadée que la majorité répondrait de la manière la plus honnête possible. Et non de la manière la plus objective possible, il est bien là le paradoxe. L’honnêteté n’est pas forcément synonyme de vérité. Néanmoins, doit-on et peut-on se passer de ce jugement ? doit-on mettre un bâillon sur chaque élève qui évoque la qualité de l’enseignement qui lui est inculqué, mais surtout SUR LA MANIÈRE DONT IL LE PERÇOIT ? Je ne pense pas. Et c’est là que l’intervention d’adultes, avec leur maturité et un certain recul, est nécessaire pour pouvoir interpréter ces « notes ».

Que des notes soient balancées de la sorte, sans explication ni commentaires, c’est sûr, ce n’est pas très constructif. Idem pour les sondages, d’ailleurs. Sans explication sur la méthode de travail (le contexte, les personnes interviewées) et d’élaboration d’un sondage, celui-ci n’a aucun intérêt. Pire, les résultats peuvent être faussés ou interprétés de manière totalement erroné.
Mais ce site et surtout la manière négative dont il est perçu par la profession est révélateur : y’a éléphant sous pierre ! c’est tout le système de notation des enseignants qui est à revoir
Je ne suis pas une spécialiste de la question, mais j’ai lu sur internet qu’il existerait un arrêté datant de 1997 qui obligerait les universités à « évaluer les enseignements et à prendre en compte l'appréciation des étudiants », arrêté qui serait semble-t-il, totalement ignoré ou quasiment ignoré. si vous en savez plus à ce sujet...

  Tulipe
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 3 mars 2008 à 02:25 Citer     Aller en bas de page

Marion, Respect pour ton positionnement que je partage...

  Carpe diem...
terre des hommes

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
400 commentaires
Membre depuis
12 avril 2007
Dernière connexion
12 mai 2010
  Publié: 3 mars 2008 à 04:00 Citer     Aller en bas de page

sur le thème posé, et la gde ébullition qui s'ensuit, tout cela n'est - il pas dérisoire, par rapport à la mission du site en question, qui se fiche pas mal du pour ou du contre et qui, dans ses motivations, n'a d'autre but que se faire de l'argent, pour ne pas employer un autre mot, de la pub, sur un sujet que les parents ont à coeur: l'éducation de leurs enfants.
Pourquoi ne pas donner, comme souvent à la fin d'un séjour, une fiche d'appréciation, en fin d'année, anonyme, à remettre au chef d'établissement, par les élèves. Quand à l'Université, pas de problème, les résultats aux examens de passage, peuvent être exploités.

 
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 3 mars 2008 à 07:10 Citer     Aller en bas de page

NOUVEAUTÉ

Depuis aujourd'hui, la justice interdit de citer les noms des enseignants sur le site Note2be !!!

Voici l'article du journal "Le Point" :

Le tribunal des référés a ordonné lundi la suspension de toute donnée nominative sur le site note2be.com, qui propose aux élèves de noter leurs enseignants, en citant le nom de ceux-ci. Lors de l'audience, lundi 25 février, les avocats des deux parties s'étaient vivement opposé sur trois questions de fond : la protection de la vie privée, la garantie statutaire des enseignants d'être notés de manière contradictoire et par leur hiérarchie, et la liberté d'expression.


Joint par lepoint.fr, Stéphane Cola, cofondateur du site, considère que "cette décision inquiétante est une entrave à la liberté d'expression et va à l'encontre de [sa] conception de l'aspect participatif d'Internet". Il précise qu'il fera appel de la décision.


Maître Frédéric Weyl, avocat des plaignants (les Snes-FSU, FSU et Snep-FSU, ainsi que des enseignants à titre individuel), avait reconnu la possibilité pour les enseignants d'invoquer un droit d'opposition permettant la disparition de leur nom sur le site. Il avait en outre rappelé que l'article 6 de la loi informatique et liberté prévoit que "le traitement des données à caractère personnel doit avoir reçu le consentement de la personne concernée". Or, "aucun professeur n'a été consulté". "Ce n'est pas une notation, c'est un sondage qui repose sur un seul suffrage", avait-il en outre fait valoir.

"Rien n'interdit à quiconque d'émettre une opinion sur un enseignant"

"Il n'est pas précisé que le consentement de la personne concernée doive être un préalable", avait aussitôt répliqué en écho Maître Beslay, conseillère du site Internet créé le 29 janvier. "Il conviendrait que les personnes concernées démontrent en quoi leur vie privée est atteinte", avait-elle affirmé, jugeant qu'il ne s'agissait ni de leur vie sentimentale, ni de leurs choix religieux. Et de juger que "suspendre le site aurait une portée considérable et rendrait illicite tout système de notation", par exemple de livres ou de films. "Rien n'interdit à quiconque d'émettre une opinion sur un enseignant, une opinion qui, bien sûr, ne peut être objective, mais qui est encadrée, puisque les élèves notent les professeurs sur six critères : intéressant, clair, disponible, équitable, respecté et motivé".

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) doit également donner son sentiment le 6 mars sur ce site qui a suscité un très vif émoi dans la communauté éducative.

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
terre des hommes

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
400 commentaires
Membre depuis
12 avril 2007
Dernière connexion
12 mai 2010
  Publié: 3 mars 2008 à 08:29
Modifié:  3 mars 2008 à 08:30 par terre des hommes
Citer     Aller en bas de page

il est tres curieux que ce site ait pu fonctionner, puisque la CNIL s'est toujours opposée à toute divulgation de nom

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
679 poèmes Liste
18670 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 3 mars 2008 à 22:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de Naej (à l'envers...)
Marion, Respect pour ton positionnement que je partage...



Qui c'est Marion ?

* ne faisait que passer *

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 15 mai 2008 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

LE SITE NOTE2BE A FERME !!!

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3268
Réponses: 16
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0401] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.