Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 122
Invisible : 0
Total : 124
· rimarien · Mijae'te
13208 membres inscrits

Montréal: 28 sept 12:04:35
Paris: 28 sept 18:04:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Charleston vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 14 mars 2006 à 18:19
Modifié:  27 nov 2008 à 12:29 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Charleston

Voici les mots au son de notes charleston
Le rythme universel des jeux endiablés
Mélancolies douces ou joies accompagnées
New Orleans chante encore leur âme qui sonne

Le Noir marie couleurs des septièmes mineures
La Noire offre son cœur au scat du bonheur
Shuffle sous les baguettes de mains averties
Basse qui balade ses cordes d’énergies

Gratte banjo scintille dans mes oreilles
Cuivres c’est à vous… donnez vous à fond
Merci clarinettiste pour tes liaisons
Cette nuit New Orleans ne sera plus pareille

C’est l’ivresse du cœur sous le charme du jazz
SWEET EMMA criera Free sans le papier musique
Car seules ses vibrations sans leçons de bases
Bouleversent mon heure vers les chromatiques

Hypo Dorien et Phrygien s’enchaînent si bien
Le hall jazz c’est vous raconter ce qui est vrai
Prenez le temps de vivre car demain n’est loin
Chantez avec moi la sagesse est tout près

Sentez vous les frissons gravés des syncopes
Frappez des mains pour aimer à n’en plus finir
Coure vite et donne nous press roll les sticks au top
Les mains baladeuses et joueuses qui respirent

Cette nuit la salle à une odeur de fumée
La vive chaleur des corps qui déambulent
Sous les luminaires tournoyant jolies bulles
L’enchantée ravive New Orleans en beauté

C’est une nuit d’éternité où l’on danserait
Pour toujours sans quitter le hall et se coucher
Ce soir SWEET EMMA est là ses mains qui résonnent
Avec ses musiciens car c’est ça le charleston


 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 15 mars 2006 à 05:24 Citer vertical_align_bottom

je trouve ton texte très bien écrit.
tu montres très bien l ambiance de la new orléans.
j ai apprécié cette lecture.
amicalement.
pyc.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 15 mars 2006 à 05:29 Citer vertical_align_bottom

Bonjour PYC!

Merci de t'être arrêté, Je suis très content que ce poème t'ait plu. Le charleston est un mouvement musical que je trouve exceptionnel, c'est joyeux, puissant, parfois mélancolique, vrai, intense... bref, j'adore profondément.
C'est une période où j'aurais aimé vivre, ça c'est sûr!

Au plaisir!

Amicalement, BJORANGELK.

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5042 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 16 mars 2006 à 02:14 Citer vertical_align_bottom

du charleston sous les pulsations de la charleston
excellent, j'aime le jazz en général et tu décris bien
ce mélange savoureux d'émotions intenses ...

amitiés,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 16 mars 2006 à 02:37 Citer vertical_align_bottom

Bonjour CHIMAY!

Merci d'être venu lire ce poème. J'ai écrit ce poème en écoutant un vieux vinyle De SWEET EMMA, D'ailleurs l'image sous le poèmes, est la pochette du disque. Je l'ai trouvé par hasard dans un magasin de musique d'occasion. J'étais surpris de pouvoir en trouver un.
Je ne fais que de l'écouter en ce moment tellement ce disque est fabuleux.
Pour ma part j'adore le charleston et le free jazz.

Au plaisir!

Amicalement, BJORANGELK.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 18 mars 2006 à 19:05
Modifié:  18 mars 2006 à 19:06 par BJORANGELK
Citer vertical_align_bottom

Mon amie MARYJO,

content que ce poème t'ait plu. J'ai adoré ce disque et je suis content d'avoir pu écrire ce poème. Le charleston a une emprise sur moi, je deviens tout fou, enthousiaste à souhait, je danse, je chante, je tape des mains... bref c'est trop fort!

VVVVVVVIIIIIIIIIIIIIIIVVVVVVVVVVVVVEEEEEEEEEEEEE LA MUSIQUE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bises de BJORANGELK.

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
21 juin 2021
  Publié: 19 mars 2006 à 01:39 Citer vertical_align_bottom

Une ambiance festive dans un suburd de la Nouvelle-Orléans, j'ai envie de dire une ambiance noire...

J'ai aimé ma lecture!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 19 mars 2006 à 04:47
Modifié:  19 mars 2006 à 05:07 par BJORANGELK
Citer vertical_align_bottom

Bonjour YVAN CHOPI!

Merci de t'être arrêté pour lire ce poème.
Effectivement l'ambiance festive y est, les rires, les vibrations, la danse, l'amour, la fumée de cigarette, de cigare, les applaudissements, la lumière tamisée... bref j'imagine que tout y était!

Au plaisir!

Amicalement, BJORANGELK.

 
frozen heart
Impossible d'afficher l'image
il n'y a de pire anémie que celle de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
277 commentaires
Membre depuis
11 mars 2006
Dernière connexion
17 septembre 2016
  Publié: 23 mars 2006 à 14:36 Citer vertical_align_bottom

cher BJORANGELK

le Charleston, le jazz, musiques oubliées que par ta plume tu fais renaître.
on peut entendre les sons des instruments même s'ils ne sont qu'écrits, grâce à ton génie de l'écriture.

amicalement, alex

  seul remède contre les maux du monde: la douceur d'une femme
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 23 mars 2006 à 15:06
Modifié:  8 avr 2006 à 04:30 par BJORANGELK
Citer vertical_align_bottom

Bonjour FROZEN HEART!

Merci d'avoir lu ce poème!

Je ne pense pas vraiment que le jazz soit oublié, c'est par qu'il est plus discret est sûrement moins médiatisé. En revanche le charleston se fait beaucoup plus discret.

Ça me fait plaisir que tu aies aimé!

Amicalement, BJORANGELK.

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 25 avr 2006 à 14:03 Citer vertical_align_bottom

Des mots qui vibrent à nos oreilles comme un bon vieux morceau de charleston, j'aime beaucoup.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 25 avr 2006 à 14:16 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir PATRICK,

je te remercie de t'être arrêté lire ce poème. Ravi que la musique puisse se sentir dans cet écrit musical.

Amicalement, BJORANGELK.

 
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 25 mai 2006 à 07:17 Citer vertical_align_bottom

de bon souvenir!!
il nos manque se bon vieux charleston!!
merci de nous l'avoir ramené!!
beau poéme!!

angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 25 mai 2006 à 07:42 Citer vertical_align_bottom

Bonjour ANGETINE AU SOL!

Je suis ravi que tu aies aimé ce poème, et je suis également ravi de savoir que plusieurs personnes aiment cette musique tout bonnement superbe et intense.

Amicalement, BJORANGELK.

 
songs are freedom
Impossible d'afficher l'image
Do you think we can fly? ....Well I do...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
204 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2003
Dernière connexion
26 décembre 2019
  Publié: 26 juil 2006 à 06:08 Citer vertical_align_bottom

Vraiment très agréable cette petite virée en nouvelle orléans, ça sent le jazz et le rythme j'ai beaucoup aimé ce petit hommage, puis quel meilleur sujet que la musique!
Merci pour cette lecture!

Amicalament,

Nina

  Breathe...keep breathin....
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 26 juil 2006 à 06:27
Modifié:  26 juil 2006 à 06:30 par BJORANGELK
Citer vertical_align_bottom

Bonjour NINA!!!

Je suis touché par tes mots, c'est gentil de t'être arrêtée pour laisser tes impressions. Merci beaucoup.
Quoi de mieux que de partager sa passion, on parle encore mieux avec le coeur, les mots viennent tous seuls.

Au plaisir de faire ta connaissance poétique.


Amicalement, BJORANGELK.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1647
Réponses: 15
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0623] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.