Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 102
Invisible : 0
Total : 103
· In Poésie
13551 membres inscrits

Montréal: 20 juin 23:24:29
Paris: 21 juin 05:24:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'amour manquant *co* Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 juil 2005 à 13:41
Modifié:  14 nov 2010 à 14:09 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

L'Amour manquant.

Coule mon chagrin aux creux de tes eaux, troublées
Par cette peine qui se déverse en pluie déchantée.
Soudain, une douce larme se fige. Bouleversante ironie…

Mon Amour en suspend, qui douloureusement s’évapore.
Je laisse mes nombreuses illusions se noyer dans l’amer Remord.
Pendant que s’envole mon seul espoir, loin de mon esprit.

« Ma tendre rivière, toi qui me regardes fixement, sans parler,
Tu es la seule à comprendre, à voir, que mon cœur est brisé… »
Au bord de toi, je me penche et dévisage ce reflet minable.

« J’ai honte de laisser si vile empreinte, sur ton majestueux corps.
Je me déteste. Je ne le mérite pas, et pourtant… Tu m’aimes encore.
Tu sais si bien combler mon manque d’amour; ce vide insoutenable… »

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 6 juil 2005 à 13:52 Citer     Aller en bas de page


Triste mais très beau..

Merci pour ta participation

Loup (jury)

  http://papemich.free.fr/
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 juil 2005 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Loup , et merci à vous d'organiser des concours comme celui là, c'est un plaisir d'essayer de jouer le jeu. (C'est la première fois que j'essaie et ça me plait bien lol)

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Tharrek


A man can be himself only so long as he is alone.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
1289 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2004
Dernière connexion
17 février 2017
  Publié: 20 juil 2005 à 15:30 Citer     Aller en bas de page

Wow.. très imprécionné.... Vraiment, tu m'a bcp étonné..

Ce poème est franchement magnifique.... je te félicite.. une particuipation de cest audace et cet envergure... je souligne la beauté du poème et l'effort... un coup de coeur certain....

Tharrek
Organisateur du concours

  Vivre de larmes pour me nourir de ses lèvres!!
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 25 juil 2005 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Tharrek et contente que ça t'ai plu.

Je m'en souviendrais de ça, c'est pas facile de se plier à des règles strictes, mais c'est assez amusant quand même.

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1746
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0330] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.