Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 108
Invisible : 0
Total : 110
· Curet-Haut · Avraham
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 06:21:07
Paris: 30 sept 12:21:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le dernier ange sur Terre vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 3 jan 2006 à 17:28
Modifié:  27 nov 2008 à 12:39 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Le dernier ange sur Terre.




Depuis ce jour où je vis le ciel s’assombrir
Les astres crient ses adieux de martyr
Les nuages noirs ont envahi peu à peu l’ozone
Les fleurs qui furent si belles ne sont aujourd’hui que de pâles colonnes.
Les arbres ont un à un perdu leur âme
L’odeur cinglante des ramures pourries annonce les derniers temps
Un oiseaux passe haut dans le ciel néant, c’est le dernier voyage qu’il entame
Et moi seul je marche, contemplant ces derniers instants

L’obscur a peint ces vastes vallées aux couleurs claires
Une terre où tout n’en devient que plus monotone
Le tonnerre gronde, signe que le Mal tonne
Assis au bord d’une grande falaise, je songe à cette fin amère

Dans un élan de colère, je me jette dans le vide
Je vole et frôle le sol en allant je ne sais où
Toute cette destruction lente, je ne vois pas le bout
Je pleure de cette désolation et ma vision est humide
Sur ces plaines arides à tout jamais et de triste mine
Les larmes tombent, finissent en voile de fumée
Mon périple sonne comme un clocher muet
Qui alerte le village déjà en ruine

Je ne puis croire en la fin de l’amour
Ces êtres pleins d’amour qui n’ont plus voulu croire
C’est triste à voir car ils ont perdu espoir
Ils sont tous défunts, anéantis tour à tour

Je me pose à nouveau au bord de la falaise
Ayant vu le monde réduit à feu et à cendre
Mon cœur se prend d’un douloureux malaise
Le Mal se réjouit et veux me voir descendre
Car il sait que par usure, j’ai cassé mes ailes
Alors je veux me souvenir de ce temps où la Terre s’appelait Gaïa
Où tout être vivait heureux et où la vie était belle

Par désespoir, l'ange se jette dans le vide et cette fois il ne volera pas.


 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 5 jan 2006 à 16:12 Citer vertical_align_bottom

Oui! J'aime la prose, elle signifie pour moi la liberté du coeur qui s'exprime. Cela dit, je puis également faire des alexandrins, des decasyllabes... mais encore des sonnets.
C'est une triste fin pour cet ange, mais je veux bien te croire en ce qui concerne son étoile. Puisse-t-elle brillée pour toi et tous ceux qui en ont besoin, par détresse ou par amour tout simplement.

Merci de me lire!

Très amicalement, BJORANGELK.

 
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 2 févr 2006 à 04:44 Citer vertical_align_bottom

l'ange au coeur crystalin possedait la fissure que seul l'espoir amoureux peut cacher!!
Il vivait avec cela,son amour, sa terre a sombrer alors pourquoi resister!!
es ce ca?
L'ange des pleurs qui aimait la simplicite a disparut simplement avec son coeur!!
crystalin qui s'est brise en bas,fissure trop grande!!
es ce ca?
povre ange qui a perdu l'illuminance qu'une vie apres desastre ne peut etre que plus belle!
en tout cas pour ce qui est du poeme, je peux te dire en sans honte que quelque perle sont venue ruisseler!!

angetine au sol

ps:pour ce qui est de la prose je suis avec toi

continu et je lirais

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 2 févr 2006 à 05:00 Citer vertical_align_bottom

Bonjour ANGETINE AU SOL,

Tu as effectivement bien cernée cet ange.
Je suis très heureux que tu aies été touchée par ce poème, il y en a qui nous donnent les larmes, merci pour ces larmes versées.
Merci encore!

Au plaisir de faire ta connaissance poétique!


Amicalement, BJORANGELK.

 
BJORANGELK
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
477 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2005
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 20 juin 2006 à 14:14 Citer vertical_align_bottom

Merci douce amie, ça me fait extrèmement plaisir.
Je suis honoré de ce recueil.

Un ange triste se voit faillir face à la Terre qui se meurt, anéantie, il s'en va.

Merci pour tout!

Chaleureusement, BJORANGELK.

 
songs are freedom
Impossible d'afficher l'image
Do you think we can fly? ....Well I do...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
204 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2003
Dernière connexion
26 décembre 2019
  Publié: 14 août 2006 à 14:20 Citer vertical_align_bottom

C'est bien triste et bien sombre... mais tes mots ont fait naitre plein d'images dans ma tête, un petit voyage au coeur de l'apocalypse j'ai trouvé ça très puissant. Merci.
Heureusement que Gaia renait toujours de ses cendres...
Pour l'instant et tant qu'on ne l'oublie pas! Alors c'est peut etre nous les anges?

je t'embrasse,

Nina

  Breathe...keep breathin....
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 24 août 2006 à 10:08 Citer vertical_align_bottom

C'est.... puissant
Références à Gaïa, mother Gaïa, qui me fascine toujours, référence aux anges, qui pleurent et meurent de notre destruction...
Que sommes nous devenus?
Qui sommes nous à présent?
Encore une belle gifle de ta part je me suis prise, bravo à toi!
Amitiés
Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1390
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0237] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.