Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 33
· porticcio · Lachésis (Moirae) · Jean-Claude
Équipe de gestion
· Catwoman · Bestiole
13322 membres inscrits

Montréal: 13 mai 09:02:27
Paris: 13 mai 15:02:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: ...divagation... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 21 sept 2007 à 14:22 Citer     Aller en bas de page

Tout n’est qu’illusion dans ce monde sans raison
Les flammes s’échouent sur le sable fin et chaud
Les vagues crépitent dans le noir brasero
Partout nos oreilles surprennent la chanson

Puissante et douce comme le jour qui s’achève,
D’une pauvre sirène échouée dans l’espace
Sur une chauve planète en manque de place
Puis, les pensées s’échappent, c’est la fin du rêve.


  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 22 sept 2007 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup du compliment !
Ça me rend heureuse, car aujourd'hui, il fait très moche !

Joyeusement

  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
Almarita


L'amour est la fleur que vous devez laisser pousser (J.Lennon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
2 septembre 2007
Dernière connexion
31 janvier 2010
  Publié: 28 sept 2007 à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Cette ambiance surréaliste et un peu mystérieuse qui se dégage de ton poème, j'aime !

"Les flammes s’échouent sur le sable fin et chaud
Les vagues crépitent dans le noir brasero"
Ces deux-là particulièrement

Amicalement, Almarita

  Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie (Ronsard)
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 28 sept 2007 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup du passage ! Tant mieux si tu as ressenti du mystère, ça veut dire que mon poème est bien passé !

Joyeusement

  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 25 oct 2007 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

des mots qui me volent une larme et éveille ma raison!
un bien bel écrit

amitié
angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 26 oct 2007 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Si j'ai éveillé ta raison, alors j'en suis ravi (je ne savais pas qu'elle était endormie . Vu tes poèmes, j'aurais plutôt dit qu'il y en avait un trop plein !!!)

Mais, comme je dit, la raison, c'est raisonné, mais à dose raisonnable de raison !!!

Bien à toi et joyeusement

  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1956
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0178] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.