Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 25
· ode3117 · Drjojo49 · Jean-Claude
13211 membres inscrits

Montréal: 8 mars 07:36:55
Paris: 8 mars 13:36:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Aveuglément Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 2 mars 2019 à 06:14
Modifié:  3 mars 2019 à 11:21 par PapillonMystere
Citer     Aller en bas de page

Sans doute, dans une soirée,
Dans une rue de hasard
Ne l'aurais je pas remarqué.
Il n'avait rien d'une star
En bref, pas mes critères de beauté.

Ah, la femme et ses complexités
À la recherche de son idéal.
Parmi ses codes, finalement étriqués
Rêvant de sable chaud ou d'aurores boréales.
Ses désirs, alchimie étrangement imagée.

Lorsqu’il manque certains sens
Les autres sont au plus haut point aiguisés.
J'en ai fait la divine expérience.
Me manquaient la vue et le toucher
Ce qui, je pensais était le plus intense.


Privée alors, de mes précieuses constantes
J'ai appris à déchiffrer ce qu'il pourrait être.
Au fil de longs mois et de lettres intermittentes.
De mails en cascades, de douces folies à naître
Situations suaves qui attisent l'impatience.


Le désir à la fibre des mots et la raison s’effilochent.
Le cœur, le corps entier, tissent des rubans,
Des senteurs insolites qui retiennent et accrochent.
Des liens sensuels, oh combien enivrants.
Une sorte de vapeur qui enveloppe et rapproche.


Une belle histoire en-soi, comme une légende
Qui vous aurait emportée dans un autre univers.
Certaines deviennent réelles, vous transcendent.
Je garderai le secret sur notre histoire en prose et vers
Qui sait sur quel fil les fantasmes se suspendent.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16864 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 2 mars 2019 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
10 février
  Publié: 2 mars 2019 à 17:25 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir PapillonMystere,

Très belle poésie !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 4 mars 2019 à 04:29
Modifié:  4 mars 2019 à 04:30 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Trés juste; cet état d'éventualité possède déjà toute l'apparence d'une réalité bien proche...
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 26 août 2020 à 09:24 Citer     Aller en bas de page

Je fais la liste de mes non réponses , je suis impardonnable.
Il parait qu'il vaut mieux tard que jamais alors je vous adresse mes remerciement .
Bonne route poétique

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 466
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0186] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.