Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· ode3117 · Personne · Filiquier
13192 membres inscrits

Montréal: 3 mars 09:25:48
Paris: 3 mars 15:25:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Femmes je vous aime! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
VikThor

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
62 commentaires
Membre depuis
23 mai 2012
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 8 mars 2019 à 02:04 Citer     Aller en bas de page

Là-bas, encore enfantes,
votre intimité on sacrifie
pour ôter, pauvres innocentes,
votre avenir de femme, votre vie.

Sous d'autres cieux, voilées,
à la société soustraites
sans image sans identité,
vous glissez, ombres discrètes.

Plus loin, vous êtes défigurées
pour avoir refusé les hommages
d'un impudent qui pour se venger
a le droit de gommer votre visage.

Ailleurs, vous êtes lapidées
pour une faute prétendue
pour un hypothétique pêché
et c'est votre vie qui est perdue.

Chez nous, en démocratie,
vous n'êtes que battues
violées ou bien meurtries
par des bourreaux repus.

Femmes quand on vous violente
c'est ma mère qu'on blesse
ma soeur qu'on tourmente
ma fille qu'on agresse.

Femmes je vous aimerai toujours
de l'homme vous êtes l'avenir
comme le chante le troubadour
voici mon coeur pour vous servir.

Vik

image de ma création personnelle

  L'amour est cette merveilleuse chance qu'un(e) autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
9961 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 8 mars 2019 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

pourquoi ce doigt sur ces lèvres.
pour que "chut" soit à retenir
ce qui devrait être une trêve ?
ou un début pour en finir ?
ton texte est très explicite
dommage que les bourreaux
n'est pas de pédagogues (celui qui chemine à côté sans faire à la place de)
pour retenir les violences,
et les transformer en temps de réflexions.

 
VikThor

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
62 commentaires
Membre depuis
23 mai 2012
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 8 mars 2019 à 14:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
pourquoi ce doigt sur ces lèvres.
pour que "chut" soit à retenir
ce qui devrait être une trêve ?
ou un début pour en finir ?
ton texte est très explicite
dommage que les bourreaux
n'est pas de pédagogues (celui qui chemine à côté sans faire à la place de)
pour retenir les violences,
et les transformer en temps de réflexions.


Bonsoir
l'image, un peu sombre, ne révèle pas assez que c'est un bras d'homme qui se pose sur la bouche de sa victime. Merci pour ta visite.

  L'amour est cette merveilleuse chance qu'un(e) autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
10 février
  Publié: 8 mars 2019 à 16:23 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Vikthor,

Magnifique poésie touchante !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
VikThor

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
62 commentaires
Membre depuis
23 mai 2012
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 9 mars 2019 à 01:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla


Bonsoir Vikthor,

Magnifique poésie touchante !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla


Merci beaucoup chère amie

  L'amour est cette merveilleuse chance qu'un(e) autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
547 poèmes Liste
24334 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 9 mars 2019 à 02:06 Citer     Aller en bas de page

Ces bourreaux, quand ils se retrouvent seuls, devant plus forts qu'eux, ils ne sont pas aussi fiers et de temps en temps, ils trouvent en face d'eux des êtres prêts à leur montrer ce que cela peut être ressenti par des personnes qui n'apprécient pas leurs actes.
Femmes apprenez à vous défendre, en actes, en faisant du close combat et en rompant le silence.
Une pensée pour toutes les victimes et pour cette jeune femme corse tuée récemment.
ODE 31 - 17
Merci VIKTHOR

  OM
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 14 mars 2019 à 09:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour VikThor,
Un grand merci, je pense être en droit et même en devoir de le dire au nom de toutes les femmes !
Fort heureusement il reste de grands et beaux Messieurs qui soutiendront toujours cette cause féminine si controversée.
Personnellement ton texte m'a beaucoup émue, comme d'ailleurs tous tes textes que j'aime lire et relire. Tu es quelqu'un de vrai et proche de la vie et des gens...

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 520
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0257] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.