Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 21
· Pichardin
13321 membres inscrits

Montréal: 25 févr 11:02:32
Paris: 25 févr 17:02:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles & Formes courtes :: Se mettre en quatre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
24 février
  Publié: 30 mai 2020 à 08:12 Citer     Aller en bas de page

Pour comprendre les doubles sens à demi-mot, on doit se mettre en quatre.

  MariePaule
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24300 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 30 mai 2020 à 10:24
Modifié:  30 mai 2020 à 10:31 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

C'est peut-être la raison parfois que l'on est plié de rire, ou que l'on se sacrifie et d'autres raisons encore. essayer aussi à se démener se décarcasser pour que les demi mots, soient des mots entiers
Bonne réflexion et expression.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16850 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 février
  Publié: 30 mai 2020 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

bien vu

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Danalore


Lire Une parenthèse dans le quotidien Ecrire Une évasion qui fait du bien
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
709 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
21 février
  Publié: 30 mai 2020 à 14:57 Citer     Aller en bas de page


Oui mais parfois, pour éviter de se fourvoyer, il faut rester entier ...

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 31 mai 2020 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

MariePaule,

Oui, effectivement, quand tout est clair "comme du marc de café", la réponse arrive aussitôt... si tu sais y lire dedans !
Sinon, laisse tomber, se plier, même en deux, à un certain âge est douloureux.

Alors laissons un chat s’appeler un chat, tout est dit, pas besoin d'aller chercher plus loin et tout le monde sait de quoi il en retourne... quoique !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
9909 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 1er juin 2020 à 13:10 Citer     Aller en bas de page

certains cheveux le savent bien. même si certains de mes propos sont à l'envers.
mes cheveux intelligents, ont fuit ces doubles sens de coupures.
c'est pourquoi j'ai troqué la brosse pour une éponge.

à bientôt.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
5845 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 février
  Publié: 1er juin 2020 à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Mais arrête de couper les poils du cul en quatre !

Bibizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1355 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
23 février
  Publié: 1er juin 2020 à 16:11 Citer     Aller en bas de page

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
1703 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
15 février
  Publié: 2 juin 2020 à 14:59 Citer     Aller en bas de page

Perso quand je me mets en quatre, y'a un moment où je mélane tout et je ne comprends plus rien

  SHElene
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
24 février
  Publié: 5 juin 2020 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

En un mot comme en cent : MERCI !
(à tous et à chacun)

  MariePaule
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
9909 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 4 juil 2020 à 05:52 Citer     Aller en bas de page

celle de "léonard"
qui en se mariant, devint "scie"
mère scie, attention aux dents.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 559
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0271] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.