Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 68
Invisible : 0
Total : 70
· QUOIQOUIJE
Équipe de gestion
· Ashimati
13382 membres inscrits

Montréal: 15 juin 09:00:34
Paris: 15 juin 15:00:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Elle était Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PaulMUR

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
190 commentaires
Membre depuis
17 avril 2019
Dernière connexion
8 avril 2020
  Publié: 26 mai 2019 à 13:14
Modifié:  26 mai 2019 à 14:58 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Elle était comme une île dont rêve tout marin,
Elle était comme un lac profond s'il m'en souvient.
Dans ses yeux je lisais tous les grimoires écrits
Depuis la nuit des temps mais toujours incompris.

Elle était une source où j'aimais m'abreuver,
Pétillante et subtile sans jamais m'enivrer ;
Ses moments de silence étaient comme une paix
Que peu d'hommes vivants n'auront connue jamais.

Elle était comme un astre qui jamais ne s'éteint,
Comme une toile blanche que nul pinceau ne peint,
Mais qui dans sa lumière donne tant de couleurs
Que l’œil abasourdi rit et tremble de peur.

Elle était comme un fruit offert à l'appétit
Que mes dents mastiquaient doucement et sans bruit
Voulant garder longtemps le goût qui dans la bouche,
Mêlant le miel au sang offre le cœur par touches.

Elle était un jardin où tant de fleurs écloses
Offraient tant de senteurs que mes paupières closes
Permettaient à mon nez de pouvoir respirer
Des parfums que jamais je n'ai pu retrouver.

Elle était un soleil brillant de mille feux,
Illuminant mes nuits de rêves bienheureux ;
Le matin me levait tout frais et apaisé
D'une nuit sans histoire sur un corps reposé.

Elle était un matin toujours renouvelé
Offrant un chant nouveau toujours recomposé,
Un refrain qui mêlait repos et insomnies
A nos journées passées comme une symphonie.

Elle était un miroir qui me rendait vivant,
Faisant d'un frêle humain un homme et un amant,
Sa peau dont les saveurs peuplées de phéromones
Mettait mes sens en rut attisant mes hormones.

Elle avait une voix qui vous disait sans dire
Les mots qu'aucun amant ne voudrait interdire,
Des paroles lancées qu'on n'oubliait jamais.
Mais le cœur à l'entendre savait ce qu'elle était.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
241 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 26 mai 2019 à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir PaulMUR

"Elle était"...

Magnifique hommage rempli d'images dignes d'une peinture ! Beaucoup de souvenirs, de regrets pour cet amour... qui était !

"Elle avait une voix qui vous disait sans dire
Les mots qu'aucun amant ne voudrait interdire,
Des paroles lancées qu'on n'oubliait jamais.
Mais le coeur à l'entendre savait ce qu'elle était."

Cette strophe est tout simplement sublime.

Merci pour ce partage qui a été un très agréable moment de lecture.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
27 février 2019
Dernière connexion
16 novembre 2020
  Publié: 26 mai 2019 à 15:46 Citer     Aller en bas de page

Un joli poème qui dit tout sur ce qu'une amoureuse fait au coeur de l'aimé

  Fée de blé
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 27 mai 2019 à 15:13 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir PaulMUR,

Superbe hommage émouvant !
En relecture ici !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
6083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 28 mai 2019 à 12:48 Citer     Aller en bas de page




Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 670
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0356] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.