Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 112
Invisible : 0
Total : 114
· LanaLuve · M@ry Re@d
13207 membres inscrits

Montréal: 26 sept 15:40:43
Paris: 26 sept 21:40:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L’ombre au tableau. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
lilo1


la
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
3 avril 2007
Dernière connexion
18 février 2016
  Publié: 13 juin 2007 à 07:23 Citer vertical_align_bottom

La plage comme la grande page d’un livre d’or,
Où la vague vient écrire l’histoire du temps ;
De cette mer immense contenant les trésors,
De princesses, de rois ou de pirates d’antan.

Les îles, petites répliques de nos espoirs,
Mystérieuses couronnes des elfes endormies,
Semblant toucher la lune aux naissances du soir,
Emportant dans les ombres toutes les rêveries.

Bougainvilliers. Palmiers. Formes témoins des amours.
Muets ; attendant d’être bercés par de doux vents,
Ecoutent les mouettes rire leurs calembours ;
Complices ; protégeant du soleil les cœurs amants.

Ce voile devant mes yeux qui ne peuvent plus voir,
Ces tableaux invendus qui n’auront plus jamais vie,
Mais qui resteront au chaud dans un coin de mémoire
Dans un passé qui s’efface plus qu’il ne s’écrit.

  Aimer la vie,c'est avant tout s'aimer.
Essence-fugace


Entre draps et ciel, deux corps en suspension...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
22 avril 2004
Dernière connexion
21 décembre 2017
  Publié: 13 juin 2007 à 08:57
Modifié:  13 juin 2007 à 08:57 par Essence-fugace
Citer vertical_align_bottom

Tu as une très jolie plume ! Ton poème me rappelle de doux souvenirs de discussions...

  Misère et Décadence d'une Vie [ que je voulais ] Sans Présence
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
15 février
  Publié: 14 juin 2007 à 07:49 Citer vertical_align_bottom

Bonjour !

Ce poème me plait !

" La vague vient écrire l'histoire du temps et les Iles, petites répliques de nos espoirs " : Très beaux vers...

Je t'espère de nombreuses et belles vagues pour glisser sur tes plages de pages d'or tous les grains de sables-pensées qui foisonnent en ton âme et que des Iles nouvelles viennent à ton regard t'apporter ce dont tu as besoin....

Au plaisir de te relire! L.

  Lysée
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 3 mai 2008 à 21:06 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Lilo 1, je commence à te lire et je vois bien que ta plume est belle. J'ai adoré. Amitié. Nicole...

Ce voile devant mes yeux qui ne peuvent plus voir,
Ces tableaux invendus qui n’auront plus jamais vie,
Mais qui resteront au chaud dans un coin de mémoire
Dans un passé qui s’efface plus qu’il ne s’écrit.

  Nicole chaput. *Okana *...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 11 sept 2008 à 16:08 Citer vertical_align_bottom

très belle plume , j'ai aimé te lire et je reviendrai
te lire

bises
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2104
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

A demain, Madame. (Cit. perso. & courts)
Auteur : Guid'Ô
De rouge et de noir... (Amitié)
Auteur : Alphonse BLAISE.
La fleur au bout du fusil (Autres)
Auteur : Nymphette
Le Poète Idéal (Autres)
Auteur : Mystic4Ever
C ' Osmose... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Poussière d’étoiles (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Ma P'tite Mémé (Tristes)
Auteur : Fée Ondine
La fille du 26 ème...(2) (Autres)
Auteur : pyc
Adorables capucines... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Envies Déraisonnables (Amour)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Le silence d'un Ange (Tristes)
Auteur : Nymphette
Êtres....un homme,une femme ( 2/2 ) (Amour)
Auteur : pyc
Te souviens-tu...alphonse Blaise .& galaad (Collectifs)
Auteur : Galaad
C'était... (Amour)
Auteur : saldday
La petite voix... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,0237] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.