Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 93
Invisible : 0
Total : 93
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:45:14
Paris: 27 sept 06:45:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Belle inconnue vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 28 août 2019 à 05:24
Modifié:  28 août 2019 à 05:38 par Emme
Citer vertical_align_bottom

Belle inconnue

Sur le chemin, croisée
Où t’en vas-tu ?
Jambes galbées
Avec entrain levées
Trotte-menu
Où donc cours-tu
Si court vêtue ?

Mais beau Monsieur
M’aborder de la sorte
Un brin confus
Un peu curieux
Me faites-vous escorte
Pour ma vertu
Car je suis nue
Sans retenue ?

Oh ! Non madame
Pas de sous-entendu
À vos fruits défendus
Pardonnez ma bévue
Et que je sois pendu
Qu’au diable aille mon âme !
Ce discours ambigu
Si vous l’avez reçu
Comme une main tendue
C’est un malentendu…

Vous m’en voyez réjouie
Soyez le bienvenu
Me voici convaincue…
Reprenons au début
Que diriez-vous qu’ici
Sur ce joli talus
Au tapis d’herbe drue
Nous faisions sans abus
Sans idées préconçues
Des jeux inattendus ?

Ma foi, ma belle dame
Je suis soudain fourbu !
De votre point de vue
Ôtons le superflu
Ce n’est point de refus…
J’ôte mon pardessus
Ainsi que le surplus
Mon dieu que de tissus !
Je serais malotru
De ne pas être nu
Pour vous, belle ingénue,
Incendier de ma flamme…

  Carpe diem...
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
2162 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 28 août 2019 à 07:51 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Naej,
Un petit côté fausse sainte-nitouche et une invitation sur l'herbe (drue) qui ne se refuse pas!

  SHElene
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
968 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 28 août 2019 à 10:16 Citer vertical_align_bottom

Une rencontre impromptue... qui promet de faire des étincelles... sourire
J'ai bien aimé "Mon dieu que de tissu !"
Bravo pour le déroulement de l'histoire (et pour les rimes)

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
6 septembre
  Publié: 29 août 2019 à 01:32 Citer vertical_align_bottom

Bravo et merci Naej pour ce joli poème printanier et amusant.

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 30 août 2019 à 16:12 Citer vertical_align_bottom

Naej, je trouve ce poème bien fripon, j'aime bcp ) Merci de votre partage Au plaisir de vous lire,

 
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
598 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 31 août 2019 à 17:12
Modifié:  31 août 2019 à 17:13 par Sol_M
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Jean, belle tenue ici, venue et rêve nu...

Brassens a chanté...
"Dans l'eau de la claire fontaine
Elle se baignait toute nue
Une saute de vent soudaine
Jeta ses habits dans les nues"


Kenavo

Dans l'eau de la claire fontaine - Brassens

  Leo du 85
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
842 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
15 novembre 2021
  Publié: 31 août 2019 à 18:56 Citer vertical_align_bottom

J'adore !! Quel beau français !!😍
coup de cœur, drôle sans innocence... j'adore !!

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Brin d'harmonie

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
535 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 1er sept 2019 à 14:30 Citer vertical_align_bottom

un plaisir de vous avoir lu, merci pour ce Sourire !

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 14 févr 2020 à 07:45 Citer vertical_align_bottom

Un poème qui fleure bon les amours printanières.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19463 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 8 juin 2020 à 18:35 Citer vertical_align_bottom

Une situation bien cocasse tout est bien qui flambe bien

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 9 juin 2020 à 04:03 Citer vertical_align_bottom

Quelle surprise de découvrir ce mail ce matin !
Un texte de août 2019 !
Bien sûr, c'est une bonne surprise !
Je me fais vieux et ne suis pas en très bonne santé...
ce qui explique mon absence de ce site qui reste l'une
de mes plus belles découvertes.... j'ai bien tenté un retour
voici quelques mois ... et en découvrant ton commentaire
je sens que l'envie me "titille" de tenter un nouveau retour
suite à ce commentaire improbable qui m'a fait du bien !
Merci à toi en espérant que tu vas bien .....
Bises et peut être à bientôt !
Bien amicalement
jean alias Naej qui a bien la tête (et le reste) à l'envers ;o)) !


  Carpe diem...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19463 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 juin 2020 à 16:34 Citer vertical_align_bottom

Oh mais je ne lis pas que les textes récents, bien au contraire
je suis heureuse de te surprendre

Oui il faut revenir

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1078
Réponses: 11
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0305] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.