Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 47
Invisible : 0
Total : 48
Équipe de gestion
· Nitrox
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 14:49:03
Paris: 19 oct 20:49:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères (février 2011) : "Seul au fond d'un café" :: Drame au fond d'un café Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 12 févr 2011 à 07:54
Modifié:  13 févr 2011 à 03:40 par Corwin
Citer     Aller en bas de page





Seul au fond d'un café bébé mouche se désole
Il avait voulu boire il prend un bain de pieds
Vroumm il bat des ailes ça fait un bruit mouillé
Rien qu'un peu de café, c'est assez, il s'affole

Il avait voulu boire il prend un bain de pieds
Il voudrait s'envoler mais bon dieu que ça colle
Rien qu'un peu de café, c'est assez, il s'affole
Pourquoi reste-t-il là, il se sent estropié

Il voudrait s'envoler mais bon dieu que ça colle
Il n'a rien fait pense-t-il, que devrait-il expier ?
Pourquoi reste-t-il là ? Il se sent estropié
C'est un fond de tasse et il n'a pas de bol

Il n'a rien fait pense-t-il, que devrait-il expier?
Posé sur une flaque il prendrait son envol
C'est un fond de tasse il n'a vraiment pas de bol
Il est un moucheron tombé dans un guêpier

Posé sur une flaque il prendrait son envol
Mais dans ce récipient il sait qu'il n'a pas pied
Il est un moucheron tombé dans un guêpier
Seul au fond d'un café bébé mouche se désole




Image Canstock libre
Corwin 02/11

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 12 févr 2011 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

Mon mètre Etalon


Belle originalité et beau pantoum

Pauvre moucheron, il croyait à l'extase, sa curiosité l'a noyé.

Sélénaé Amitié

 
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4357 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 12 févr 2011 à 09:26 Citer     Aller en bas de page

Trop bon !!! Je l'ai lu en chantant, vraiment bien trouvé...

Amitiés
Bernylys

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
4608 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 12 févr 2011 à 09:36 Citer     Aller en bas de page


Pauvre mouche.....Fallait pas y aller....

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 12 févr 2011 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Merci chère Louve Je suis dans une phase Pantoum, quoique celui-ci en alexandrins n'est pas un pur.

Je voulais décrire autre chose que la Rencontre.



---

Bernylys

Enchanté que cela te plaise, ta chanson ne s'est pas transformée en chanson à boire?

amitiés

---

Anna

merci pour ta compassion, et que celui qui n'a jamais crié: "Y'a une mouche dans l'café" se lève.



  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
6070 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 12 févr 2011 à 10:14
Modifié:  12 févr 2011 à 10:15 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup l'idée et je sors de ce texte le sourire aux lèvres malgré la tragédie.
Bon sang que la forme est cruelle, voire sadique.
Elle pèse encore plus sur ce pauvre bébé qui pourtant n'avait guère besoin de ça...

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Coeurperdu


Le temps brûle mon corps mais adoucit mon coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2010
Dernière connexion
6 juin 2011
  Publié: 12 févr 2011 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Poème très bien exécuté sous la forme d'un pantoum original.
Un beau moment de lecture
CoPe

  Je verse mon malheur dans l'encre de ma plume, Martelant le papier tel le fer sur l'enclume.
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
1872 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 12 févr 2011 à 11:27 Citer     Aller en bas de page

Très original merci du partage amitiés Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Nitrox

Modératrice

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7577 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 12 févr 2011 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Bébé mouche englué héros d'un pantoum à 12 pieds...
la nature est mal faite..
bébé mouche aurait pu au pantoum demander
2 pattes en plus, pour se défaire de la sucrette. original et bien conté.
Amitiés

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 12 févr 2011 à 17:32 Citer     Aller en bas de page

Lacase C'est sympa de passer me lire.

Je crois que c'est la vie qui est cruelle, la sélection est impitoyable, tant pis pour ceux qui boivent la tasse!

Amitiés
----

Cristalline mille merci, j'apprécie

Amitiés
----

Cœur perdu Grâce aux répétitions du pantoum, l'imprudent a eu droit à un sursis

Merci de m'avoir laissé ce beau commentaire

Amicalement

----

Elisa
De temps en temps mon côté farceur prend le dessus. Là c'est lui qui a tenu la plume.

Merci

Amicalement

----

FeudeBelt
Tu y vas fort, avec ces renforts de pieds on va avoir du mal à ne pas le prendre pour un scolopendre ce petit crétin. Il lui suffisait d'utiliser la cuillère comme échelle, c'était facile!


  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
opium
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
1708 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2007
Dernière connexion
8 novembre 2020
  Publié: 12 févr 2011 à 18:13 Citer     Aller en bas de page

Ahhh, un pantoum ça fait toujours mouche....

J'ai juste un vers que je ne sais prononcer
"C'est un fond de tasse et il n'a pas de bol"
à moins de dire tasseu, je sais pas?

Voilou
Bravo pour cette histoire dramatico loufoque. Belle inspiration

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 13 févr 2011 à 02:51 Citer     Aller en bas de page

Je ne m'attendais pas à ce genre de drame. Ecrire un pantoum sur un moucheron qui trempe ses pattes dans une tasse à café c'est pas banal!
Je me suis bien amusée bien que le moucheron çà n'a pas dû le faire rire
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 13 févr 2011 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Opium

Evidemment tu as raison, le "e" étant élidé ne se prononce pas et il manque une syllabe! J'ai honte, je me suis trompé de version en publiant.

Merci, pour la correction que je vais faire et pour le commentaire.

Amicalement

----

Laurence

Tu sais on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre, il faut bien que je mette un titre accrocheur!
C'est vrai que le moucheron s'en est mordu les doigts, mais bon, c'était gonflé de sa part de vouloir siffler du pur arabica!

Merci

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 13 févr 2011 à 13:22 Citer     Aller en bas de page


...Ou quand bébé mouche se prend pour bateau-mouche ... qui joue la dernière Seine.

J'aime beaucoup l'ensemble, à la fois comique et émouvant (même si depuis que je vis à la campagne, je suis la reine de la tapette ! ), mais j'adore ça :

Citation de Corwin

C'est un fond de tasse et il n'a pas de bol
Il est un moucheron tombé dans un guêpier



Une mouche but un jour la tasse... La mienne !
C'était la mère du bébé mouche
Se prenant pour un amuse-bouche !
Elle crut me faire avaler ça
Mais, ce faisant, rata le coche
Et à mon corps (se) défendant
Dans un mouchoir se crasha...


Merci pour cette lecture très plaisante, Corwin !

Amicalement.

  Nul n'est une île...
Ashimati

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
7615 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 13 févr 2011 à 20:32 Citer     Aller en bas de page

Très bien vu, cette façon de traiter le sujet
On sourit et en même temps on est triste pour lui
Une belle version pour ce thème
Amitiés
Thierry

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 14 févr 2011 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Vénusia je souscris tout à fait à ta remarque, mais dans ce cas le bain de pied n'était pas volontaire



---

J'osephine
Osez osez joséphine! Moi aussi il m'est arriver de manier la tapette avec adresse et de me prendre pour le petit tailleur. La solution que j'ai trouvée ces dernières années les hirondelles rustiques (pas facile à mettre en oeuvre je reconnais!)

amicalement

---

Thierry
parfois on ne sait pas ce qui nous amène à traiter un sujet de manière inhabituelle, mais je suis ravi que cela plaise

Merci

Amicalement

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1040 poèmes Liste
16797 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 15 févr 2011 à 03:05 Citer     Aller en bas de page

Je salue l'idée de ce poème, bien originale et finement menée...le titre est à prendre au premier degré, et au départ, je ne l'avais pas interprété de cette façon, mais franchement, j'ai apprécié ce fond surprenant, surtout qu il n y a rien à redire sur la forme et la technique.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 15 févr 2011 à 16:41 Citer     Aller en bas de page

Pierre-yves Merci beaucoup, je fais des efforts sur la forme et ça ne peut que m'encourager si on le remarque.

Avec mon amitié.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 1er mai 2012 à 17:26 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Baguette,

C'est trop gentil, c'était avant tout un texte matière à sourire.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 7 avr 2014 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

De la très belle poésie !

  Membre de la Société des poètes Français.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2101
Réponses: 19
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0382] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.