Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 360
Invisible : 1
Total : 366
· patrick dabard · SHElene · Sol_M
Équipe de gestion
· Ashimati · Bestiole
13185 membres inscrits

Montréal: 5 déc 15:04:37
Paris: 5 déc 21:04:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Un matin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
489 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 27 nov 2019 à 04:34 Citer     Aller en bas de page

C'était un matin d'aube grise
Où dansait à l'horizon flou
Une espérance inespérée

Tu venais d'un été précieux
Et dans tes yeux un soleil dru
S'était noyé à s'y mirer

Nous étions deux à n'être qu'un
Quand le vent soufflait sur ta robe
Mozart inondait un ciel neuf

Si aujourd'hui nous sommes vieux
Tes yeux ont encore en reflets
Tous les rayons d'un soleil vrai

  TF
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26413 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 27 nov 2019 à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Superbe et très émouvant.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13151 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 27 nov 2019 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien ton écriture, joli moment pour moi !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
849 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 29 nov 2019 à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Une poésie touchante et délicate, le temps qui passe semble n'avoir rien altéré, et c'est beau, tout simplement. Lucie.

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1044 poèmes Liste
16843 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 6 déc 2019 à 06:34 Citer     Aller en bas de page

Je suis heureux que le passé des trois premières strophes se transforme en présent dans la dernière...Il me suggère deux personnes unies dans un bel amour. Une très belle écriture.
amicalement.
pyc.

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
489 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 6 déc 2019 à 08:05 Citer     Aller en bas de page

Merci, infiniment, à ceux (ils sont 4) qui ont aimé "Un matin" et qui me l'ont dit
joliment.
Filiquier

  TF
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6303 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 24 déc 2020 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Filiquier

Ah va falloir revoir ton « comptage « ça fera 5 avec moi ce matin d’aube grise mais sans la même saveur que celle de ton poème
Amicalement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
489 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 25 déc 2020 à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour rimarien,
J'aime ton humour, de bon aloi. D'accord, je me mettrai à jour. Merci pour ton joli commentaire. Tu as raison, en tout il faut de la légèreté.
Bien amicalement.
Filiquier

  TF
Cyrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
226 commentaires
Membre depuis
25 août
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 27 août à 14:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Filiquier,
Je suis touché par ce poème à l'émotion désarmante. "Nous étions deux à n'être qu'un", beau programme. ♥ ❤
Amicalement

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
489 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 28 août à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Très heureux, Cyrille, que ce simple poème t'ait touché. Merci de m'en faire part.
Amicalement.
Filiquier

  TF
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1345
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2019
Décerné le 21 juin 2020
22e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0234] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.