Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 119
Invisible : 0
Total : 119
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 17:52:53
Paris: 30 sept 23:52:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La vie n'a pas de prix vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1281 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 29 mars 2020 à 18:24
Modifié:  29 mars 2020 à 22:28 par AllantVers
Citer vertical_align_bottom

La vie n’a pas de prix.

Je ne crois pas en eux
Mais voudrais dire aux dieux
Que leur plan est odieux
Leur dessein vénéneux.

On le nomme Covid
Il mène aux cimetières
Effraie la terre entière
Laisse les coeurs livides.

Ce virus met les hommes
C’est une bête immonde
Aux quatre coins du monde
A genoux ou tout comme.

Car il est invisible
Il avance masqué
Toucher l’autre est risqué
Nous sommes tous des cibles.

Tapis dans nos chaumières
Comme des lions en cage
Nous craignons le carnage
Espérant la lumière.

Le journal, la grand messe
Chaque soir nous assomme
Des morts on sait la somme
Aggravant notre stress.

Mourir ne suffit pas
Juste avant le linceul
Il faut que l’on soit seul
Pour passer à trépas.

L’homme a enfin compris
Nous sommes tous d’accord
Tremble de tout ton corps
La vie n’a pas de prix.

La vie n’a pas de prix.



  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
539 poèmes Liste
11091 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 30 mars 2020 à 02:49 Citer vertical_align_bottom

Allantvers

Espérons que tous les pays prennent les mesures qui s'imposent. En Afrique du Sud, le confinement vient d'être déclaré.
Mais certains pensent toujours au grand complot et se tiennent loin des préoccupations mondiales, y compris quand elles déciment.
Un mauvais moment à passer. Espérons le moins longtemps possible.

A bientôt,
Catherine

 
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
2167 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 30 mars 2020 à 06:14 Citer vertical_align_bottom

Contente de te lire Marie-Paule
Et avec une monnaie unique... qui ne connait pas de frontière.

  SHElene
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
892 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 30 mars 2020 à 07:12 Citer vertical_align_bottom

Ta poésie est pleine de vérités Marie-Paule, et son rythme un peu haletant s'accorde à cette angoisse qui nous étreint tous... Et tous les soirs, c'est vrai, le nombre de morts passe en boucle aux informations (pour que la gravité de la situation rentre bien dans la tête des gens?), ajoutant encore à ce stress, et nous sommes là, rivés à notre écran, n'arrivant pas à y croire. Cette situation développe une ambiance étrange et glauque, et on a tous hâte d'en voir la fin. J'espère juste que chacun a pris conscience de ce danger, qu'il fallait protéger les autres et pas seulement se protéger, mais je n'en suis pas sûre... Très amicalement, Lucie

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 30 mars 2020 à 13:12 Citer vertical_align_bottom

très beau texte
qui parle à beaucoup
de monde

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
3037 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
25 avril
  Publié: 30 mars 2020 à 15:58 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir MariePaule,

La vie n'a pas de prix, je suis entièrement d'accord avec toi ! Ce COVID est une infâme saleté, comme je l'ai déjà dit, certes !

Mais chaque période au plus loin que tu puisses remonter a connu "ses épidémies" auxquelles l'homme a su résister, trouver des vaccins et remédier. Pour autant, en est-il sorti plus intelligent et plus fort ? A-t-il su tirer les bonnes leçons ? NON !

" L'homme a enfin compris. " Si tu veux ma réponse, ce sera NON à nouveau ! L'homme a la mémoire courte, sélective et surtout spéculative... Recommenceront les mêmes conneries, pardon pour ce gros mot obligatoire à ce stade car " La vie n'a pas de prix"... mais pas pour tous !

Alors effectivement, désolée Catherine, certains peuvent entrevoir un "complot mondial". Reste à espérer que les mesures soient adoptées, partout, suivies et que cet Après qui va être dur "à digérer" ne nous apporte pas de " surprise encore plus grande " !

Mais à chaque jour suffit sa peine et réglons du mieux possible ce qui peut l'être, pour l'instant...

Prenez toutes et tous bien soin de vous.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1281 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 30 mars 2020 à 16:03 Citer vertical_align_bottom

Catherine, le moins longtemps possible sera longtemps, je le crains. Mais il se passe quelque chose de fort, soudain les hommes se souviennent qu'ils ont besoin les uns des autres, soudain les hommes deviennent humains.

Errant, ce cri résonne à l'unisson sur la planète entière... Depuis quand n'était-ce pas arrivé ?

Hélène, ce virus qui ne connaît aucune frontière, a réussi à les faire fermer. Mais ce qui nous unit en tant qu'humains ne connaît pas de frontières non plus.

Lucie, nous sommes tous à la fois cible et danger potentiel les uns pour les autres, c'est en effet étrange.

mido ben, beaucoup de monde en ce moment, c'est je crois bien l'humanité.

Adria , et la douleur d'une vie perdue, ça se quantifie ?

Merci à vous pour vos commentaires

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1281 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 30 mars 2020 à 16:31
Modifié:  30 mars 2020 à 17:40 par AllantVers
Citer vertical_align_bottom

Citation de Mawringhe
Bonsoir MariePaule,

La vie n'a pas de prix, je suis entièrement d'accord avec toi ! Ce COVID est une infâme saleté, comme je l'ai déjà dit, certes !

Mais chaque période au plus loin que tu puisses remonter a connu "ses épidémies" auxquelles l'homme a su résister, trouver des vaccins et remédier. Pour autant, en est-il sorti plus intelligent et plus fort ? A-t-il su tirer les bonnes leçons ? NON !

" L'homme a enfin compris. " Si tu veux ma réponse, ce sera NON à nouveau ! L'homme a la mémoire courte, sélective et surtout spéculative... Recommenceront les mêmes conneries, pardon pour ce gros mot obligatoire à ce stade car " La vie n'a pas de prix"... mais pas pour tous !

Alors effectivement, désolée Catherine, certains peuvent entrevoir un "complot mondial". Reste à espérer que les mesures soient adoptées, partout, suivies et que cet Après qui va être dur "à digérer" ne nous apporte pas de " surprise encore plus grande " !

Mais à chaque jour suffit sa peine et réglons du mieux possible ce qui peut l'être, pour l'instant...

Prenez toutes et tous bien soin de vous.



Mawr



Bpnsoir Marwr, j'ai tendance à partager ton pessimisme. Pourtant malgré le confinement et la séparation, les hommes se révèlent et se découvrent solidaires face à ce danger, à l'échelle planétaire. Merci pour ton passage et ta spontanéité.

Citation de Adria d'Orances

Citation de Allantvers
Adria , et la douleur d'une vie perdue, ça se quantifie ?
J'ai peur que vous ayez mal compris mon propos. Je ne travaille pas dans le domaine des assurances Je disais que -malheureusement- pour les organismes la vie a un prix. Bien sûr, sentimentalement il n'y en a pas..


Si seulement les hommes pouvaient ne jamais oublier que "seul ce qui n'a pas de prix a de la valeur". Merci pour votre précision.


  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier 2021
  Publié: 31 mars 2020 à 04:59 Citer vertical_align_bottom

Moi non plus, je ne crois pas aux dieux. mais je vois que l'Homme se prend pour eux. En chamboulant tout, de cette si belle création qu'est notre planète (entre autre). Merci Allantvers, pour ce partage. A bientôt !

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1281 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 1er avr 2020 à 01:51 Citer vertical_align_bottom

Citation de Jean-Claude Glissant
Moi non plus, je ne crois pas aux dieux. mais je vois que l'Homme se prend pour eux. En chamboulant tout, de cette si belle création qu'est notre planète (entre autre). Merci Allantvers, pour ce partage. A bientôt !


Les hommes se prennent pour des dieux, mais lorsque leurs vies sont menacées, il n'en mènent plus aussi large. J'ai écrit ce poème dans un élan d'espoir, mais au fond je suis aussi pessimiste que Mawr quant à la suite...
merci pour ton passage.

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1039 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 9 avr 2020 à 10:15 Citer vertical_align_bottom

Ce cri, c’est la liberté, la conscience, l’humanité, merci.

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1281 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 9 avr 2020 à 19:25 Citer vertical_align_bottom

Citation de Dominique Bouy
Ce cri, c’est la liberté, la conscience, l’humanité, merci.


Merci à toi, Dominique

MariePaule

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 910
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0303] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.