Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 22
13194 membres inscrits

Montréal: 3 mars 16:25:17
Paris: 3 mars 22:25:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tu n'auras pas mon homme ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] 2 :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 3 avr 2020 à 17:29
Modifié:  5 avr 2020 à 16:29 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Tu n’auras pas mon homme,
Quelle envie saugrenue !
Tandis que tu le sommes
Nous sommes dans les nues.

De son regard de braise
Il m’embrase, mon homme
Et pendant que l’on baise
Tu te consumes en somme.

A jouer aux allumettes
Par une nuit trop noire
S’enrhument les fillettes
Et sortent leurs mouchoirs.

Et quand aura vécu
Cette idylle et pâli
Reviens traîner ton cul
Au pied de notre lit.

Tu n’auras pas mon homme,
Pas tant qu’on s’aime, en somme !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 3 avr 2020 à 18:30 Citer     Aller en bas de page

Très drôle ce poème réponse à celui d'Adria
Amicalement
Philippe

  Ori
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
14831 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
2 mars
  Publié: 4 avr 2020 à 01:41 Citer     Aller en bas de page

Eh bien ça c'est dit !

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
28 février
  Publié: 4 avr 2020 à 02:39
Modifié:  4 avr 2020 à 02:42 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

Excellent Chlamys !!! ça, c'est clair !!! Et je suis sûre que, comme beaucoup d'entre nous, la narratrice a ses secrets et sait comment faire pour garder son homme, nuit et jour... Très amicalement, Lucie

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
421 poèmes Liste
4703 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 4 avr 2020 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,
voilà ça c'est dit, à bonne entendeuse salut ! ais je envie de rajouter
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
HF.TELLER
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
364 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
1er juillet 2020
  Publié: 4 avr 2020 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Joli poème printanier...mais attention : bien folle la voleuse d'homme qui s'y fie !
HFT

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 4 avr 2020 à 05:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances

Bonjour Chlamys,
Voilà un bel écho, qui m'a fait sourire en ce matin.
Le fait de l'avoir classé en rubrique "Amour" n'en est que plus appuyé.
J'apprécie votre rebond.

Adria



Je n'avais aucun doute quant à votre finesse de perception et votre sens de l'humour, Adria !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 4 avr 2020 à 05:42
Modifié:  4 avr 2020 à 05:46 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de ori
Très drôle ce poème réponse à celui d'Adria
Amicalement
Philippe


Merci Philippe, vous avez parfaitement suivi l'échange ...

Citation de Adamantine
Eh bien ça c'est dit !


Voila !

Citation de Lucie Granville
Excellent Chlamys !!! ça, c'est clair !!! Et je suis sûre que, comme beaucoup d'entre nous, la narratrice a ses secrets et sait comment faire pour garder son homme, nuit et jour... Très amicalement, Lucie


Merci Lucie, nous sommes d'accord

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 4 avr 2020 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonjour Chlamys,
voilà ça c'est dit, à bonne entendeuse salut ! ais je envie de rajouter
Amicalement
Pichardin


Merci de votre soutien, Pichardin

Citation de HF.TELLER
Joli poème printanier...mais attention : bien folle la voleuse d'homme qui s'y fie !
HFT


Bonjour HF, Pensez-vous que souvent homme varie ?

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
1703 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
15 février
  Publié: 4 avr 2020 à 05:51 Citer     Aller en bas de page

Atchoum! c'est rien, ce sont les pollens

Quel charme quand tu sors tes griffes de sous tes coussinets de velours
Prend soin de toi, et ton homme!

  SHElene
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 4 avr 2020 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

J’adore ce genre de mise au ´´poing’´
avec moi tu ne risques rien par contre ce serait à lui de se méfier !
Je blague hein
Amicalmement
jc

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 4 avr 2020 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys et je dirai également bonjour Adria

Voilà un "match de tennis" ou "ping-pong" ou ce que vous préférez... qui me sort de mes sentiers battus de lecture ! Je ne vais que très rarement sur ces textes, c'est vrai...

Les titres m'ont interpellée, j'ai donc lu Adria en premier, Chlamys en second, j'ai trouvé, permettez-moi, "rigolo" les différentes façon d'aborder "Mon homme"... Qui en fait avant d'être "l'homme" de qui que ce soit, devrait commencer par s'appartenir à lui-même et savoir ce qu'il veut et qui il veut ?

A travers ces deux écrits, j'ai l'impression d'un "homme objet" bon pour "la baise", je reprends ce mot que je trouve très moche, mais bon, il fait partie de vos textes respectifs et si j'étais "un homme" je vous répondrai :

- " Du calme, Mesdames, il n'y a pas que le cul dans la vie... il y a le sexe ! "

Messieurs, défendez-vous un peu et ne donnez pas raison au proverbe( concernant votre cerveau..) que par courtoisie je me garderai de citer et que vous connaissez tous !

Merci Chlamys et Adia pour cette "jouxte" et votre sens de l'humour respectif !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 4 avr 2020 à 06:53 Citer     Aller en bas de page

Moi j'ose ce dicton Mawringhe :
Dieu a donné à l'homme un sexe et un cerveau mais pas assez de sang pour irrigué les deux en même temps Lol
Amicalement
Philippe

  Ori
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12768 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 4 avr 2020 à 07:39 Citer     Aller en bas de page

"La fourmi n'est pas prêteuse, c'est là son moindre défaut"

Très amusant ce poème en réponse à un autre

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 4 avr 2020 à 08:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Atchoum! c'est rien, ce sont les pollens
Quel charme quand tu sors tes griffes de sous tes coussinets de velours
Prend soin de toi, et ton homme!


Un peu "tête brûlée" dans ton genre, SHElene ...
Merci pour ton passage et tes conseils, moi non plus, je n'ai pas d'homme sous mon toit en ce moment

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 4 avr 2020 à 09:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de rimarien
J’adore ce genre de mise au ´´poing’´
avec moi tu ne risques rien par contre ce serait à lui de se méfier !
Je blague hein
Amicalmement
jc


Hihi ! Je m'exerce souvent à inverser les situations comme tu le fais là. C'est une matière à réflexion, par exemple sur le niveau de tolérance ambiant ... Peut-être pas mon texte, mais le poème d'Adria aurait eu une couleur bien différente en inversant les rôles masculin et féminin !
Merci pour ton passage.

Citation de Mawringhe
Bonjour Chlamys et je dirai également bonjour Adria
Voilà un "match de tennis" ou "ping-pong" ou ce que vous préférez... qui me sort de mes sentiers battus de lecture ! Je ne vais que très rarement sur ces textes, c'est vrai...
Les titres m'ont interpellée, j'ai donc lu Adria en premier, Chlamys en second, j'ai trouvé, permettez-moi, "rigolo" les différentes façon d'aborder "Mon homme"... Qui en fait avant d'être "l'homme" de qui que ce soit, devrait commencer par s'appartenir à lui-même et savoir ce qu'il veut et qui il veut ?
A travers ces deux écrits, j'ai l'impression d'un "homme objet" bon pour "la baise", je reprends ce mot que je trouve très moche, mais bon, il fait partie de vos textes respectifs et si j'étais "un homme" je vous répondrai :
- " Du calme, Mesdames, il n'y a pas que le cul dans la vie... il y a le sexe ! "
Messieurs, défendez-vous un peu et ne donnez pas raison au proverbe( concernant votre cerveau..) que par courtoisie je me garderai de citer et que vous connaissez tous !
Merci Chlamys et Adia pour cette "jouxte" et votre sens de l'humour respectif !
Mawr


Bonjour Mawr !
Merci pour ton avis, qui siffle un peu la fin de la récré
Ah, comme la jalousie et la possessivité éloignent de l'amour vrai ! Mais ce sont des sentiments et attitudes bien réels et bien humains. Tu noteras que Mon homme dans ce texte ne m'appartient pas puisque je ne cherche pas à le garder quand l'amour finit. Par ailleurs, ce n'est pas une cage qui le retient près de moi mais l'ardeur des sentiments.
Quand à l'emploi de "baise", j'essaierai de répondre un de ces jours en poésie
Prends soin de toi !

Citation de ori
Moi j'ose ce dicton Mawringhe :
Dieu a donné à l'homme un sexe et un cerveau mais pas assez de sang pour irriguer les deux en même temps Lol
Amicalement
Philippe


Moi, je n'ai rien dit.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 4 avr 2020 à 09:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
"La fourmi n'est pas prêteuse, c'est là son moindre défaut"

Très amusant ce poème en réponse à un autre


Bonjour Isabelle,
Cf ma réponse à Mawr sur la jalousie ...
Merci pour ton passage

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 4 avr 2020 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

HIHIHI ! Ça vaut quand-même le détour par ces temps et je ne regrette pas tout compte fait d'être passée par là !

Chlamys, Adria, vous allez faire "un carton plein de commentaires" tous plus succulents ou gratinés les uns que les autres...

Bon, en même temps, Chlamys, nous "squattons" tous ton espace et sommes verbalisables par ces temps de rassemblement interdits !

J'en profite pour m'adresser à Ori qui lui même s'adressait à moi ( faut suivre, les gens ! ) je connaissais pas cette histoire "d'irrigation"... je pensais juste à l'histoire de "la réflexion", tu sais ? Me dis pas que tu la connais pas, quand-même ? Ne m'oblige pas à citer sur cette " innocente page " des choses pas trop jolies ! du style" L'homme réfléchit pas avec son cerveau mais avec..." Bon j'arrête !

En fait, Chlamys, si tu ne veux pas "que je siffle la fin de la récré" je pourrai en rajouter une couche, mais alors, une grosse...imagine... un partage à... pfff, j'en sais rien, de cet homme... Tu vois un peu le "binze" ! Là, ça y est, le confinement m'a fait "péter un plomb"! Vous m'avez perdue, désolée... Écrivez sans moi, adieu !

Comme diraient les Chevaliers du Fiel... " Moon Dieu que je suis couille aujourd'hui !!! " en laissant trainer l'accent évidemment !

Prenons tous soin les uns des autres, une bonne "tranche de rire valant un repas ! " Pas la peine de manger, ce soir !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16860 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 4 avr 2020 à 12:06 Citer     Aller en bas de page

je pense que le
message est très
clair

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
3074 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 4 avr 2020 à 12:33
Modifié:  6 avr 2020 à 06:43 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Un discours entre filles en somme ... qui sonne très très bien. Il n'y a pas de place que pour elle.
Bonne journée

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 5 avr 2020 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
HIHIHI ! Ça vaut quand-même le détour par ces temps et je ne regrette pas tout compte fait d'être passée par là !

Chlamys, Adria, vous allez faire "un carton plein de commentaires" tous plus succulents ou gratinés les uns que les autres...

Bon, en même temps, Chlamys, nous "squattons" tous ton espace et sommes verbalisables par ces temps de rassemblement interdits !

J'en profite pour m'adresser à Ori qui lui même s'adressait à moi ( faut suivre, les gens ! ) je connaissais pas cette histoire "d'irrigation"... je pensais juste à l'histoire de "la réflexion", tu sais ? Me dis pas que tu la connais pas, quand-même ? Ne m'oblige pas à citer sur cette " innocente page " des choses pas trop jolies ! du style" L'homme réfléchit pas avec son cerveau mais avec..." Bon j'arrête !

En fait, Chlamys, si tu ne veux pas "que je siffle la fin de la récré" je pourrai en rajouter une couche, mais alors, une grosse...imagine... un partage à... pfff, j'en sais rien, de cet homme... Tu vois un peu le "binze" ! Là, ça y est, le confinement m'a fait "péter un plomb"! Vous m'avez perdue, désolée... Écrivez sans moi, adieu !

Comme diraient les Chevaliers du Fiel... " Moon Dieu que je suis couille aujourd'hui !!! " en laissant trainer l'accent évidemment !

Prenons tous soin les uns des autres, une bonne "tranche de rire valant un repas ! " Pas la peine de manger, ce soir !



Mawr


Je t'en prie Mawr... Bienvenue chez moi.
En plus, en ce moment, y'a de la place !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 587
Réponses: 23
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0370] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.