Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· Marc53
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 17:25:43
Paris: 27 févr 23:25:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Coupe claire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 15 avr 2020 à 17:13
Modifié:  16 avr 2020 à 06:20 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

J’ai fait couper le bouquet de pins maritimes.
T’en souviens-tu, de notre baldaquin secret ?
Serrés dans le hamac, nos gestes entravés ...
Lorsque ces tendres riens s’élevaient vers les cimes.

Les tiges élancées se rejoignaient au ciel
Pinceaux mus par la brise estivale, caressant
La toile céleste. Et je sentais cependant
Venir la fin de notre été sur la nacelle.

Conséquence attendue, l’horizon s’est ouvert
Et mon regard s’étonne de nouveaux sommets
Le soleil est plus vif. Quand j’ouvre les volets
La perspective enchante mes matins solitaires.


  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 16 avr 2020 à 01:48 Citer     Aller en bas de page

Des victimes collatérales du confinement?
Coupe pas claire du tout? Je demande que dis je, j’exige que
L’ingénieuse ´´ agrognome ´´ apporte le justificatif de dérogation dûment rempli
Amicalement
👺


PS: En plus la ´´bougresse poste
ça dans poème d’amour
Bien joué donc ce contre pied

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 16 avr 2020 à 04:15
Modifié:  16 avr 2020 à 06:30 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de rimarien
Des victimes collatérales du confinement?
Coupe pas claire du tout? Je demande que dis je, j’exige que
L’ingénieuse ´´ agrognome ´´ apporte le justificatif de dérogation dûment rempli
Amicalement
👺
PS: En plus la ´´bougresse poste
ça dans poème d’amour
Bien joué donc ce contre pied


Bonjour Rimarien,
Ton message a le bon goût de me faire voir mon poème avec un peu plus de recul :
Déjà, je m'aperçois que j'ai inversé les choses (mais la poésie n'a pas besoin d'exactitude, n'est-ce pas ?) : j'avais envie d'ouvrir mon paysage et j'ai décidé de faire cette coupe claire. C'est alors que les souvenirs me sont revenus, teintés de nostalgie. Il n'y a aucun coup de colère. Et c'était prévu bien avant le confinement.
Du coup j'ai remplacé à la dernière strophe "effet inattendu" par "conséquence attendue". Une vraie girouette !
... Et aucune infraction non plus à la réglementation, je serais bien mal placée pour cela
Pour finir de te convaincre, je t'envoie en mp 2 photos avant/après. Tiens, et puis même, j'en mets une sous mon poème, avec le résultat. Pas de quoi fouetter un bûcheron !
Reviens quand tu veux te promener dans mon jardin

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
HF.TELLER
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
364 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
1er juillet 2020
  Publié: 16 avr 2020 à 05:58 Citer     Aller en bas de page

Encore un bien magnifique poème dans lequel j'entrevois nostalgie, mélancolie et, peut-être aussi, renouveau (?).
La poésie a cela de surprenante : après quelques vers, elle nous fait changer de route de façon impromptue, en dehors de notre volonté...et nous nous laissons porter par les mots qu'elle nous inspire. C'est là toute sa beauté que l'on retrouve dans tes lignes.
Bernard

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 16 avr 2020 à 06:37
Modifié:  16 avr 2020 à 06:39 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances
Bonjour Chlamys,
Le premier vers surprend puis, tout s'éclaircit ... à la lecture totale du poème.
Je le trouve idéalement placé ce premiers vers.
Mélancolie des souvenirs... et la vie se poursuit.
J'ai aimé vous lire.
Adria


Merci Adria,
L'idée de coupe d'éclaircie peut choquer, mais il faut dépasser les clichés, certaines sont salutaires ...


Citation de HF.TELLER
Encore un bien magnifique poème dans lequel j'entrevois nostalgie, mélancolie et, peut-être aussi, renouveau (?).
La poésie a cela de surprenante : après quelques vers, elle nous fait changer de route de façon impromptue, en dehors de notre volonté...et nous nous laissons porter par les mots qu'elle nous inspire. C'est là toute sa beauté que l'on retrouve dans tes lignes.
Bernard


Oui, c'est juste, il y a un renouveau qui apparaît avec cette nouvelle perspective.
Merci Bernard de le souligner, j'espérais traduire aussi cette idée dans mon poème

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16853 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
27 février
  Publié: 16 avr 2020 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

un plaisir de lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
420 poèmes Liste
4694 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
27 février
  Publié: 16 avr 2020 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,
faire couper des pins maritimes c'est quand même du bouleau boulot
Charmant poème !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 16 avr 2020 à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
un plaisir de lecture


Merci beaucoup Mido ben

Citation de Pichardin
Bonjour Chlamys,
faire couper des pins maritimes c'est quand même du bouleau boulot
Charmant poème !
Amicalement
Pichardin


Bonsoir Pichardin,
Ta remarque me rappelle que la dernière fois que j'ai pris le volant en bonne compagnie, j'ai été très déçue des connaissances botaniques de mon passager qui me criait "Frêne ! Frêne !" alors que nous nous dirigions vers un platane.
(Elle n'est pas de moi).

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
1703 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
15 février
  Publié: 17 avr 2020 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

Sans compter tous les stères pour te chauffer l'hiver...
que je ne te souhaite pas pour autant solitaire.
Je partage ce moment de plénitude à contempler ces horizons nouveaux…

  SHElene
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 17 avr 2020 à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,

Un joli poème où les souvenirs encore vivaces iront s'atténuant dans un nouveau décor prometteur.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
26 février
  Publié: 17 avr 2020 à 16:44 Citer     Aller en bas de page

C'est très joli, Chlamys, et je lis dans tes mots une sérénité douce à ressentir, en espérant qu'elle soit vécue. Bises :-)

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
502 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
26 février
  Publié: 18 avr 2020 à 09:13 Citer     Aller en bas de page

J'aime les ombres, la lumière et surtout l'émotion. Merci

 
Kanth
Impossible d'afficher l'image
L'Aube pâlit, elle avait reconnu le Monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
56 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
11 juillet 2020
  Publié: 18 avr 2020 à 23:27 Citer     Aller en bas de page

J'aime ce poème qui entremêle joliment la mélancolie d'un instant perdu et la lumière de l'horizon nouveau qui naît du sacrifice des témoins de ce souvenir. Merci pour ce texte.

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 19 avr 2020 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Sans compter tous les stères pour te chauffer l'hiver...
que je ne te souhaite pas pour autant solitaire.
Je partage ce moment de plénitude à contempler ces horizons nouveaux…


Heureuse de les partager avec toi, SHElene. Quant à la cheminée, j'y mets très peu de bois résineux (ça encrasse), mais je ferai de temps en temps une exception. Comme ça mes souvenirs termineront de s'envoler en fumée.

Citation de Rose-Amélie
Chère amie,
C'est un poème des plus agréables à lire que tu nous offres ici. Quel plaisir!
Rimbaud a pour lui ses éveils maritimes et de ton côté, les forêts et ces pins t'inspirent magnifiquement.
♥♥
Rose-Amélie




Citation de Jean-Louis
Bonjour Chlamys,
Un joli poème où les souvenirs encore vivaces iront s'atténuant dans un nouveau décor prometteur.
Amitiés
jlouis


Merci Jean-Louis, ton passage me fait toujours plaisir.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 19 avr 2020 à 15:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
C'est très joli, Chlamys, et je lis dans tes mots une sérénité douce à ressentir, en espérant qu'elle soit vécue. Bises :-)


Merci Argynne, la sérénité ... c'est un long chemin

Citation de Dominique Bouy
J'aime les ombres, la lumière et surtout l'émotion. Merci


Merci Dominique

Citation de Kanth
J'aime ce poème qui entremêle joliment la mélancolie d'un instant perdu et la lumière de l'horizon nouveau qui naît du sacrifice des témoins de ce souvenir. Merci pour ce texte.


Et merci pour votre passage attentif.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
23 février
  Publié: 25 avr 2020 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

Chlamys,
Beautés et grandeur de la nature mêlées avec une pointe de mélancolie à un amour finissant mais qui laisse entrevoir la perspective d'un nouvel amour par cet horizon ouvert malgré les matins solitaires.J'ai apprécié ma lecture ainsi que l'illustration que je trouve fort belle.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3981 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
14 février
  Publié: 25 avr 2020 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Il ne manque plus que les cigales...
Mais je les entends.... écoute ...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 26 avr 2020 à 09:33
Modifié:  26 avr 2020 à 09:34 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de Flora Lynn
Chlamys,
Beautés et grandeur de la nature mêlées avec une pointe de mélancolie à un amour finissant mais qui laisse entrevoir la perspective d'un nouvel amour par cet horizon ouvert malgré les matins solitaires.J'ai apprécié ma lecture ainsi que l'illustration que je trouve fort belle.
Amitiés sincères


Un commentaire qui me fait plaisir, merci Flora Lynn !

Citation de Sidonie
Il ne manque plus que les cigales...
Mais je les entends.... écoute ...


En effet, maintenant que tu le dis ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1943 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
26 février
  Publié: 29 avr 2020 à 04:28 Citer     Aller en bas de page

un bel hommage à la nature et à l'apaisement qu'elle nous apporte

  Critiques acceptées
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1357 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
27 février
  Publié: 29 avr 2020 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Xenia
un bel hommage à la nature et à l'apaisement qu'elle nous apporte


Bonjour Xenia, oui, parfois, il faut couper quelques arbres, leurs voisins respirent et la vue se dégage ...
Merci pour ton passage

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 584
Réponses: 19
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0405] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.