Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 26
· Marco · Julia Bosch
13226 membres inscrits

Montréal: 7 févr 05:44:48
Paris: 7 févr 11:44:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Réincarnations. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 21 juin 2004 à 05:27
Modifié:  16 août 2010 à 08:43 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Ceci n'est pas vraiment une nouvelle, mais je ne savais pas vraiment où insérer ce texte.
******

Quelque café tardivement avalé, ajouté aux ronflements sinusités de ma mie, m'empêchaient cette nuit là de sombrer dans un sommeil aussi réparateur que mérité!
Convenons ensemble que ces moments d'insomnie sont souvent propices aux pensées les plus divaguantes. Ils ont de plus l'avantage de n'être troublés par des parasites d'aucune sorte: Pas de lumière gênante, pas le moindre bruit, exceptées parfois les manifestations nasales et non moins sonores de ma douce alanguie...
Donc cette fois là, mon esprit battait la campagne à propos d'un thème maintes fois évoqué lors de discussions animées et non moins amicales: LA RÉINCARNATION !
" Moi, j'aimerais être un oiseau..."
" oh non, moi je me verrais plutôt en poisson..."
Qui en effet, n'a jamais émis le souhait de renaître, tel le phénix, de ses cendres à peine refroidies ?
Première vie, septième vie ? Combien réellement ?
Remarquons au passage que ces assoiffés d'éternité sont plutôt enclins à penser Qu'ils n'en sont qu'à la première, et que donc il leur en reste encore au moins six à vivre : Rassurant non?
Bon admettons, vivre à nouveau; mais sous quelle animale apparence ?
On passe en revue l'arche bondée de ce vieil ivrogne de Noé, et parmi ses hôtes délugés certaines espèces rallient plus volontiers les suffrages de ces postulants au futur éternel :
C''est sûr, plutôt lion que rat, et de toute évidence davantage de biches que d'araignées !
Parenthèse refermée, et refusant de m'ignorer plus avant,je devais bien m'interroger:
" et toi??? ( quand je suis seul je me tutoie, je trouve cela plus convivial! ), vers quel quadrupède, vers quel volatile ou vers quel invertébré iraient tes préférences réincarnatoires ?
J'imaginais la quasi totalité de la faune de ce pauvre monde, sans succès !
Je ne trouvais pas de prolongement idéal à mon actuelle vie d'homo Sapiens à lunettes:
Certes l'éléphant vit très vieux, il est fort sympathique, mais présente à mes yeux l'inconvénient majeur d'être herbivore : Or j'adore le museau vinaigrette !
Bon, d'accord pour le chameau, les doigts de pattes en éventail dans le sable chaud, mais l'hectolitre de liquide qu'il ingurgite périodiquement, n'est-ce point que de l'eau ???
Ou encore le cerf, magnifique de virilité bramante, oui mais l'hallali ?
Reste le chat, merveilleuse bête de sommes et de surcroît peu rétif aux caresses, oui mais les traversées de route ne sont plus sûres et les quatre/quatre de plus en plus nombreux!
N'y avait-il pas de solution ? Résigné, j'allais tenter de me rendormir, bercé par la douce respiration sonore de ma belle! ( à ce propos, elle avait dû être chatte dans une autre vie...)
Et puis soudain, Euréka, Fiat lux et Tutti quanti, j'avais trouvé : Puisque déçu par mes 50 millions d'amis, je serai réincarné, si j'ose dire, en machin, en truc, je veux dire réobjetisé!!
De plus, objet je l'avais parfois été : De tes désirs, mon endormie bruyante aux soupirs indiscrets...
Mais avant de penser à devenir un de ces objets inanimés à propos desquels le poète se demandait s'ils ont une âme, m'était-il interdit d'imaginer que j'avais déjà existé sous une telle forme ?
Oui mais laquelle ? Par exemple et en toute simplicité, j'aurais pu jouer avec bonheur le rôle de la chaise de Van Gogh, de la pipe de Georges, de l'absinthe de Verlaine, d'un poil occulte du pinceau de Cézanne, de l'idéal paletot de Rimbaud, et pourquoi pas celui de la dernière balle du pistolet de l'Adolph!!!
Mais ces ambitions à posteriori n'étaient-elles pas trop mégalo, eu égard à ma modestie naturelle ?
Non, tout compte fait ce que j'eus préféré vivre était bien sur d'un autre ordre; allez j'avoue, pèle-mêle et dans le désordre : L'eau moussante de ton bain; ton oreiller encore tiède; le bout doré de ta cigarette; l'unique pièce de ton costume de bain; le collier à ton cou; un nuage de ton parfum; le satin sur ta peau ou bien encore le coussin de ton siège préféré!!!
Pour clore, Dieu merci je suis un peu mécréant et, délires insomniaques évacués, force m'est d'accepter l'idée que cette actuelle vie d'homme est probablement le seule qu'il me sera donnée de vivre.
Alors Dieu fasse qu'elle dure encore un peu; le temps peut-être de devenir un grand-père attentif et complice; en même temps que d'avoir été un père inquiet et comblé; et le compagnon de route heureux et privilégié de l'endormie ci côté ronflante, laquelle tout à l'heure jurera ses grands dieux qu'elle n'a pas fermé l'oeil de la nuit!
Il est 3 heures, dormez braves gens; pour moi tout va bien.


pb.12.98
*******************************************************

  Dela musique avant toute chose...
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
6 février
  Publié: 21 juin 2004 à 06:34
Modifié:  21 juin 2004 à 11:51 par Nuages
Citer vertical_align_bottom

Je vois que Madame insomnie visite beaucoup de maisons.
Pierre j'ai aimé, et je me suis imaginée en quoi j'aimerais être reincarnée, ce n'est pas la première fois que je me triture l'esprit sur ce genre de pensées.
j'ai trouvé! en un poème d'amour, qui voguerait sur les ans, qui passerait de coeur en coeur, d'amant en amant, de pays en pays.
Maintenant les mots qui vont le composer devront être beaux, et je vais donc les rechercher, et pourquoi pas les chanter..

Amitiés Pierre,

  Eve Lindep
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er février
  Publié: 21 juin 2004 à 10:38 Citer vertical_align_bottom

Un grand bonheur que de te lire dans cette section..et puis...ah que j'ai aimé ce texte...il est à la fois drôle et tendre..se lit à la vitesse de la lumière dans un premier temps, puis tranquillement pour savourer...et réfléchir...

J'ai trouvé moi...je voudrais être un lac, un de ceux cachés très haut dans la montagne..un de ceux où le pêcheur viendra se ressourcer pour écrire des histoires..

Loup

  http://papemich.free.fr/
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 22 juin 2004 à 08:46 Citer vertical_align_bottom

Merci Alhéna
Et tu as raison : rester Toi me semble la meilleure solution. Amitiés
Pierre

*********

Chère Evelyne, que ton idée de réincarnation est belle et bonne ! Et il est évident que tu sauras trouver les mots, et je suis preneur pou ton programme! Amitiés
Pierre

  Dela musique avant toute chose...
Meganyss

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2449 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2003
Dernière connexion
10 novembre 2009
  Publié: 22 juin 2004 à 09:34 Citer vertical_align_bottom

Waw superbe...
Il coule, il coule il coule... et pas une déception !
On se laisse emporté par ta rivière de mots, on s'y laisse bercer... c'était magnifique...

Et tout ces idées de réincarnations... sourtout vers les objets, c'était adorable Je ne m'attendais pas à le voir simplement se dire : Bon... de toute facon je n,ai qu'une vie prions qu'elle me soit encore un peu longue et blablabla :p Puis qu'il dorme ! ( Malgré que ce soit parfait ainsi )

Je croyais qu'il se choisirait une forme... et qu'après avoir traversé tout les objets il dirait genre " Ouais... femme, je voudrais bien être femme la prochaine fois " :p

Non parce que... les femmes c'est magique :p

Lol... Superbe lecture, j'ai vraiment beaucoup aimé, je me suis régalée !

Bizou Blues

  Demain se fait d'aujourd'hui
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 23 juin 2004 à 11:49
Modifié:  23 juin 2004 à 11:49 par Marine
Citer vertical_align_bottom

J'ai trouvé cela trop bien !!!

Je me disais vite, vite.. il veut être réincarné en quoi !
Prenant et tendre, quel penseur insomniaque! Tiens, le penseur ! cela ne t'aurait pas inspiré?

Allez, tu as raison, profitons de ce que nous sommes...


Marie

PS: quelques heures dans la peau d'un dauphin, c'est vraiment pas possible ?

 
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 25 juin 2004 à 08:52 Citer vertical_align_bottom

LOUP, formidable idée: et je serai le premier à venir me ressourcer aux rives de ton lac. Merci amie.

******

Grand merci à toi Meg. Sans parler de réincarnation quel homme n'a jamais rèvé d'être un moment( ou plus) une femme ?



***
Merci Valter je vois que toi aussi... (voir ci-dessus) Et je m'imagne déja des peudos, je te raconte pas...


***

  Dela musique avant toute chose...
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 25 juin 2004 à 09:00 Citer vertical_align_bottom

Marie oui en penseur, mais comme l'AUTRE, celui en pierre!
Et j'imagine, sait-on jamais, les belles en panne d'inspiration caressant mon front!

  Dela musique avant toute chose...
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 25 juin 2004 à 11:05 Citer vertical_align_bottom

C'est bien à ce Penseur là que je pensais

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1685
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0253] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.