Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 107
Invisible : 0
Total : 107
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 06:27:21
Paris: 30 sept 12:27:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Hérésie ? vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Gylfi


Je crois que finalement je vais rester à l'état débauche
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
311 commentaires
Membre depuis
21 août 2020
Dernière connexion
29 août
  Publié: 27 sept 2020 à 16:45
Modifié:  28 sept 2020 à 11:43 par Maschoune
Citer vertical_align_bottom

Que j'aimerais pouvoir de juillet à juin
Boire et danser et chanter à tue tête
Passer dentelles, jouer à minon minette
Et au bordel embrasser les catins

C'est pas que je veux me lever tous les matins
Être "sérieux" ramer pour des clopinettes
Dire "bonjour, merci..." avec des pincettes,
Tout ça pour gagner ma croûte et mon pain?

Sûrement pas finir délavé et sans teint.,
Délaisser le soleil mettant en goguette
Ta peau, tes yeux et tes lèvres replètes
Et oublier que la vie passe sans frein.

Oh je préfère poser mes mains sur tes reins,
Goûter ta gorge et tes aréoles en fête
Là sur la paille pousser cette chansonnette
Où t'embrasser ne sera que le refrain

Et pourtant parfois je n'y peux vraiment rien
Je ne peux pas ne penser que bagatelle
Me manque d'inscrire combien tu es belle
Le dire, l'écrire, avec pinceaux et fusains

Penser passer la porte en clandestin ?
Mieux vaudrait t'écrire sur la peau que je t'aime
Plutôt que cette sotte passion des poèmes
Futile rempart contre ce temps assassin

 
Gylfi


Je crois que finalement je vais rester à l'état débauche
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
311 commentaires
Membre depuis
21 août 2020
Dernière connexion
29 août
  Publié: 28 sept 2020 à 17:47 Citer vertical_align_bottom

Citation de Lucas
Une poésie pleine de tendre insouciance et ça fait du bien, petite note de fraîcheur pour commencer la journée. Pour paraphraser Arthur: On n'est pas sérieux quand on est amoureux. Georges.



Merci Georges, de me rappeler combien il faudrait etre sérieux quand on est amoureux ;-)

Citation de Lucas
Agréable lecture que ton poème qui me fait penser - et tes mots sont là pour ça- à une peinture de Renoir ou à l'un de ces grands peintres qui savaient trahir des émotions sur une simple toile.



Oh Lucas je ne peux penser que ni mes peintures, ni mes constructions de mots pleines de vents ne pouvent cotoyer la lumière de ceux qui ici aujourd'hui ou hier font chavirer le coeur des fleurs, mais si au moins j'ai pu te plaire et lui plaire un peu, alors mon jour est heureux.

Merci de vos regards et de vos mots à vous deux.
Je vous souhaite d'aller toujours en poésie le coeur leger.

 
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
1983 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 1er oct 2020 à 07:58 Citer vertical_align_bottom

Gylfi

Je me suis régalée !
La légèreté de ces mots m'ont transportée

J'ai trouvé charmant ce vers :
Passer dentelles, jouer à minon minette

lu et relu...
Bisous

MUSCADE

  MUSCADE
Gylfi


Je crois que finalement je vais rester à l'état débauche
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
311 commentaires
Membre depuis
21 août 2020
Dernière connexion
29 août
  Publié: 2 oct 2020 à 13:48 Citer vertical_align_bottom

Citation de MUSCADE
Gylfi

Je me suis régalée !
La légèreté de ces mots m'ont transportée

J'ai trouvé charmant ce vers :
Passer dentelles, jouer à minon minette

lu et relu...
Bisous

MUSCADE



Chère Musscade

Si vous vous êtes autant régalé
A le lire que moi à le tourner,
Le conposer le lustrer patiné,
Alors ma joie est entièrement comblée.

Merci d'avoir pris le plaisir de ces allers retours

Amitié peauéthique..

Gil

 
Alejo


"conscience, silence de la nuit"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
77 commentaires
Membre depuis
9 octobre 2020
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 4 déc 2020 à 02:12 Citer vertical_align_bottom

J'aime beaucoup subtiles vérités

  Entre joie et tristesse
Gylfi


Je crois que finalement je vais rester à l'état débauche
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
311 commentaires
Membre depuis
21 août 2020
Dernière connexion
29 août
  Publié: 24 déc 2020 à 12:09 Citer vertical_align_bottom

Merci Alejo,
Oh oui ! Plaisir de vivre...
Essayer de ne pas l'oublier

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 548
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0213] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.