Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 136
Invisible : 0
Total : 137
· Jevousaime
13208 membres inscrits

Montréal: 28 sept 12:53:08
Paris: 28 sept 18:53:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: la Saint-patrick . vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 6 juin 2004 à 14:48
Modifié:  13 mai 2010 à 08:21 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

La Saint-Patrick ©.

Cela se passait en Irlande,
A Bantry, dans le petit port,
Sis entre la mer et la lande,
Là où la brume s'évapore.

Dans un pub, à la Saint-Patrick,
Serrant son verre de Guinness,
Un marin, sec comme une trique,
Se remémorait sa jeunesse.

Le vieux buvait pintes sur pintes.
Il noyait un chagrin d'amour,
Une figure pâle, dépeinte,
De mauvaise humeur, sans humour.

Soudain, il se défit montrant
Sur son torse miséreux, un
Tatouage récalcitrant :
Un coeur, des mots inopportuns.

Calme, il alluma un cigare,
De détestable qualité,
Et sans un cri, sans dire gare,
Brûla son dessin granité.


QUESSOY, le 10/09/2000. Patrick MARJOT ©.

Textes déposés auprès de la S.G.D.L©
Société des Gens De Lettres de France.
Extrait du Site Patrick MARJOT
de Libre Poésie Costarmoricaine.
Copyright 2003/2004©.Tous droits réservés.

  Patrick
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5042 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 7 juin 2004 à 07:16 Citer vertical_align_bottom

ah quel tableau, on s'y croirait
dans ce pub a l'ancienne, avec des
filets de pêche tendus sur les murs.

je nomine.

amitiés,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 7 juin 2004 à 09:43 Citer vertical_align_bottom


Grace au réalisme de cette formidable description, je la vois moi aussi parfaitement cettte scène. Bravo Patrick et NMN.
Pierre

  Dela musique avant toute chose...
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 7 juin 2004 à 12:42 Citer vertical_align_bottom

Magnifique tableau Patrick, quel réalisme! noniné.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 8 juin 2004 à 03:02 Citer vertical_align_bottom

Patrick,

On est tous présents dans ce pub irlandais,
jusqu'à pouvoir toucher cette brûlure.

Bravo !

Nomination

Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 10 juin 2004 à 13:28 Citer vertical_align_bottom

Chimay,
Pierre,
Patrick,
Yannik,

cette scène, je l'a verrais bien avec vous devant une guiness. Merci à vous quatre.

Amitié,
Patrick.

  Patrick
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 21 juin 2004 à 05:17 Citer vertical_align_bottom

Je le connais ce marin là...

Superbe Pat !

Loup

  http://papemich.free.fr/
Sims.
Impossible d'afficher l'image
Même le plus bel être u monde ne pourra donner que ce qu'il a.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
2606 commentaires
Membre depuis
7 novembre 2002
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 23 juin 2004 à 20:31 Citer vertical_align_bottom

Ouai! celui que je connais moi n'avais pas de tatoo
mais était tout aussi bouleversé.
bravo! Pat.

  Sims.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19463 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 5 jan 2007 à 13:11 Citer vertical_align_bottom

Un tableau bien dépeint en effet

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2337
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0231] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.