Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 31
· Ego Sum · SHElene · mido ben · James
13252 membres inscrits

Montréal: 10 mai 15:25:01
Paris: 10 mai 21:25:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La brodeuse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
729 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 14 mars à 03:14 Citer     Aller en bas de page

La brodeuse de mots,
La déesse du verbe,
A murmuré
Dans une langue inconnue,
La réponse
Que ma peau a comprise.

Son univers : le possible
Son royaume : le rêve
Sa loi : être

Elle a tissé sa souffrance
Pour confectionner un drap
Plus doux que la soie
Afin de cacher nos peurs.

Elle a puisé dans sa peine
Des perles de sel
Pour me faire une auréole.

Esclave couronné
Ou
Roi serviteur
Qu'importe ?

Je suis apprivoisé.

Gilles

  gilles
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
565 poèmes Liste
24910 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 14 mars à 04:10 Citer     Aller en bas de page

Je connais pas mal de points en matière de broderie, mais cette brodeuse là, a un sacré talent pour t'avoir apprivoisé.
Tisser un drap plus doux que la soie, c'est une pure merveille.
Et ton poème est brodé en fils d'or.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10334 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 14 mars à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Gilles

Un texte à la beauté sauvage🦁. Heureusement, les maux se sont assagis 😊

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
688 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 14 mars à 05:57 Citer     Aller en bas de page

Une très belle poésie
J'aurai aimé mettre un dé au doigt pour broder de si jolis mots.
Amitié poétique

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
729 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 14 mars à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Merci de vos passages, chaque fois je suis touchés par les cailloux blancs déposés sur mes textes, ils me permettent de ne pas me perdre et de retrouver la paix.

Gilles

  gilles
Jean-Claude Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
143 commentaires
Membre depuis
4 mars
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 14 mars à 17:55 Citer     Aller en bas de page

Belle broderie moi qui n'aime pas broder en poésie...Je préfère aller à l'essentiel...Amitiés poétiques...JC Dominé

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
737 poèmes Liste
15762 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 15 mars à 05:05 Citer     Aller en bas de page


Les mots nous apprivoisent, surtout quand il se révèlent sincères.

Amicalement

Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
185 poèmes Liste
1757 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
6 mai
  Publié: 16 mars à 16:04 Citer     Aller en bas de page

Gilles, tu es dans de très beaux draps, pas de ceux qui donnent du fil à retordre
Lecture très appréciée

  SHElene
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1448 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 16 mars à 16:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Gilles,

"Esclave couronné
Ou
Roi serviteur
Qu'importe ?

Je suis apprivoisé."

Un très beau poème brodé avec une délicate incertitude ...

Merci du partage.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
729 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 17 mars à 10:47 Citer     Aller en bas de page

Vos mots me touchent et je vous remercie vraiment de vos passages.

Gilles

  gilles
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1969 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 17 mars à 11:29 Citer     Aller en bas de page

L'amour arrive à créer des chefs- d'œuvres , une belle lecture pour moi
Amicalement

  Critiques acceptées
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
729 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 17 mars à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Merci Xenia

  gilles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 250
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0261] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.