Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 51
Invisible : 0
Total : 54
· Jake Warren · porticcio
Équipe de gestion
· Catwoman
13402 membres inscrits

Montréal: 10 avr 17:21:17
Paris: 10 avr 23:21:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Fil du temps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
508 poèmes Liste
10213 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 21 mars à 07:30
Modifié:  22 mars à 14:14 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Dans un dessin immense
Et le ciel assombri
Cette vie m’a souri
Elle sait être patience

Les arbres rabougris
La peine a compati
Et larmes en clapotis
Plissent cet air trop gris

Au compteur, ces printemps
Égrènent fil du temps
Soleil intermittent
Passe de temps en temps

J’ai pris comme en refrain
Les joies, bris et chagrins
Comme le riz en grain
Porte-bonheur ou rien ?

Les années bien fanées
Ont fini d’apporter
Lot de continuité
Sagesse et volupté

 
Folano Sabata 2 Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Un poète est une étoile, même mort il continue à briller
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
5 commentaires
Membre depuis
9 mars
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 21 mars à 08:09 Citer     Aller en bas de page

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
556 poèmes Liste
24657 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 21 mars à 08:37 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème qui ne laisse pas insensible ni indifférent, que le fil ne se brise pas, il faut continuer comme le fait l'araignée à tisser sa toile.
Bises CAT
ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16924 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 21 mars à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Personne.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
286 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 21 mars à 18:31
Modifié:  21 mars à 18:50 par Personne.
Citer     Aller en bas de page

Il y a derrière cet écrit... Au fil du temps,
Le fruit de la nostalgie mélangé à un peu de solitude.

Daniel.

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
338 poèmes Liste
2877 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 22 mars à 02:21 Citer     Aller en bas de page

Il y a surtout beaucoup de temps pour la réflexion, le retour en arrière, le point de sa vie ...
Se reconnaître, savoir ses avancées, évolutions, finalement : S'appartenir quoi...

Nous nous échappons si souvent, en évitant de faire son bilan, son etat actuel...

Signe d'apaisement, de pouvoir se regarder en face


Excellente semaine Catwoman

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
427 poèmes Liste
4831 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 22 mars à 03:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cat,
beaucoup de nostalgie dans ce poème. Une sorte de sérénité fataliste s'en dégage.
Bises
Pierre

  Pichardin
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
3669 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 22 mars à 17:38 Citer     Aller en bas de page

Sakura te sourit aussi, Sister. Tu me fais plaisir...et je te reconnais tant particulièrement dans cet écrit...qui montre et cache à la fois.

Ton Brother...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
508 poèmes Liste
10213 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 23 mars à 14:12 Citer     Aller en bas de page

>Raga
C'est l'époque du sakura en fleurs, youpi, je l'adore fleuri.

>Pichardin
Pierre, je ne me rends pas bien compte de se dégage ce texte, en fait. Heureuse que tu le perçoive finalement mieux que moi. HIhihi

>marchepascal
Tu as raison, il n'est pas toujours aisé de se regarder en face, avec ses forces, ses contraintes, ses visions de ce que nous pourrions modifier pour aller mieux. Sortir de son confort, de sa routine reste tout un programme.

>Personne
Oui, il y a une certaine acceptation, la vie file, on ne se rend pas toujours compte de ce qui a été. Un petit retour en arrière, parfois, a du bon.

>ode3117
Oui, on tisse sa toile, en acceptant ce qui a été vécu. On ne peut le changer, on s'en contente pare que ce sont les faits. Maintenant, regardons devant nous.

>Folano Sabata
Merci pour ta visite.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
184 poèmes Liste
1733 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 24 mars à 16:06 Citer     Aller en bas de page

Du fil à retordre pour accepter les cadeaux et les fractures de la vie.
Je te sens en équilibre sur ton fil Cat!

  SHElene
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
311 poèmes Liste
10126 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 31 mars à 04:52 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci CAT
ton texte fait vivre une formulation plus ou moins abstraite d'une sensibilité.
c'est une procédure que j'ai du mal à utiliser.
mes textes donnent des temps de réflexions que peux de regards viennent visiter.
je crois que je vais devoir faire l'effort de cette contrainte, mais je ne serais pas lu, je suis déjà catalogué.
bise de SAM

 
Cookiss*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
407 commentaires
Membre depuis
20 novembre 2020
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 1er avr à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Chacun à son parcours de Vie, qui fait ce qu'il est aujourd'hui.
Mais il est bon parfois de regarder derrière, et là ! On s’aperçoit...

J'ai apprécié la fluidité de ce texte et ses images qui défilent. Avec une mention particulière pour ce passage si triste mais si beau :

Les arbres rabougris
La peine a compati
Et larmes en clapotis
Plissent cet air trop gris


Merci pour se moment de lecture agréable.
Cookiss

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3970 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
9 avril
  Publié: Hier à 09:39 Citer     Aller en bas de page

Coucou Cat,

De belles images empreintes de nostalgie et sensibilité.
J'aime la douceur de ce poème.

Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
508 poèmes Liste
10213 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
10 avril
  Publié: Hier à 11:56 Citer     Aller en bas de page

Emme,

Merci pour ce chaleureux témoignage.

Bises 😀

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 182
Réponses: 13
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0276] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.