Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 42
· Ego Sum · Jean-Claude · Lisaxe
13252 membres inscrits

Montréal: 10 mai 13:52:26
Paris: 10 mai 19:52:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Rebond amoureux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1170 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 10 avr à 06:19
Modifié:  18 avr à 06:29 par Estérak
Citer     Aller en bas de page

Rebond amoureux

J'ai plus le choix : je dois partir
Au risque sûr de me détruire
Et de ne plus me respecter
Mon sort est là : faut l'accepter

De cette vie-là, je n'ai plus faim
De ma prison je dois partir
Sans quoi je risque de mourir
Je dois reprendre mon destin

Tu es mon ancre, ma destinée
Je n'en peux plus : trop confiné
J'espère une troisième chance
Une vie douce, une espérance

J'ai décidé de faire confiance
À ce doux signe du destin
Dernier pari, tout en défiance
Je me reprends enfin en main

Esterak
Le 10 avril 2021

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
565 poèmes Liste
24910 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 10 avr à 06:57 Citer     Aller en bas de page

Bonne résolution qui te permet de revivre, ce n'est pas toujours facile.
Un poème réactif
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1448 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 10 avr à 12:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Un rythme donné par les vers à 8 pieds et un langage moderne.
L'énergie est là, je souhaite qu'elle vous porte vers une douce destinée ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
320 poèmes Liste
10265 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 11 avr à 08:55 Citer     Aller en bas de page

bonjour ESTERAK,
- je ne suis pas certain de ce que j'ai cru lire de ton texte.
- je partage un cheminement probablement semblable.
mourir (de façon définitive) aux yeux des humains matérialistes
ce n'est pas disparaitre, ni ne plus rester utile à ceux et à celles, qui restent en mouvements.
- après la fin des apprentissages et des circonstances faites des apparences, c'est comme pour le grain de blé, un épi sans OGM lui est promis, c'est ce que l'éternel attend de nous. mais combien d'entre nous pensent à cela de manière philosophique, en donnant du sens à l'acceptation de la mort nécessaire du grain de blé, et des transmissions de vocations, qui sont assurées par des présences énergétiques, que les dits réalistes refusent, par refus d'avoir voulu y penser.
de SAM

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 157
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0161] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.