Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 47
Invisible : 0
Total : 48
· Jean-Claude
13250 membres inscrits

Montréal: 9 mai 16:24:40
Paris: 9 mai 22:24:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Allégeance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
900 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 29 avr à 04:22
Modifié:  29 avr à 04:50 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

Allégeance


Peut-on tuer l'amour, comment le mettre en terre
Lorsqu'on n'a aucune arme autre que la tendresse
Lorsqu'habillé d'espoir soudain le coeur se dresse
Pourquoi tuer l'amour, pourquoi le faire taire ?

Ai-je vraiment le droit d'étouffer cet élan
N'est-ce pas me trahir qu'hésiter à le suivre
N'est-ce pas me mentir et renoncer à vivre
Rester sourd à l'amour, c'est périr sans talent.

Ô bien sûr j'ai compris qu'ici l'espoir est vain
Que cet amour cruel restera sans retour
Pourtant je ne sais pas en prendre le détour
Pourtant je ne veux pas, il est le souverain.

Aimer sans être aimée sera moins difficile
Que poignarder l'amour, le condamner à mort.
Porter le coup fatal en lâche matador
Puis m'en laver les mains, la conscience tranquille.

Je veux garder vivant cet amour qui s'impose
J'en souffrirai peut-être, au moins serai-je sûre
D'être restée fidèle, échappant au parjure
D'avoir toujours servi la plus noble des causes.






























  MariePaule
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3995 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 29 avr à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

L'amour à sens unique, que c'est douloureux...
J'aime beaucoup ton choix d'aimer l'amour malgré tout !
Les mots sont justes, ton poème très touchant.
Merci
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
gautama37

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
16 mars
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 29 avr à 07:08 Citer     Aller en bas de page

je compatie, le temps sera a la fois ton ennemie et ton allié

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
565 poèmes Liste
24906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 29 avr à 09:31 Citer     Aller en bas de page

C'est dur à subir, ton poème est un véritable déchirement, mais tellement criant.
Je partage tes mots, en pensant que j'ai pu avoir les mêmes ressentis il y a longtemps.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
6007 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 29 avr à 11:13 Citer     Aller en bas de page

L'amour appartient au coeur, un jour on se réveille, il est envolé, et la vie continue... Poème très bien écrit merci pour le partage.

Yvon

  YD
André


La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
122 commentaires
Membre depuis
7 avril
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 29 avr à 13:57
Modifié:  29 avr à 13:58 par  André
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir ALLANTVERS,

Lyrique est cette litanie. L’amour et la poésie s’inventent, s’étreignent, et convolent en justes noces. Dans ces vers de mélancolie les sentiments explosent, s'imposant avec une force, une gravité de plus en plus poignante, prégnante. Un poème intime qui libère l’expression du moi, célébrant le pouvoir de l’écriture et de l’engagement du poète.

S'il y a de la douleur, dans ces vers, l'acuité, la sobriété des mots et les interrogations qui transpirent tout au long de ces quatrains, sont superbement extériorisées. Personnellement, et ne sachant s'il s'agit d'une expérience vécue ou d'une extrapolation poétique, je retiens la "fluidité" des vers qui s'enchainent les uns aux autres avec une belle correspondance, grâce, notamment, à des hémistiches bien ciselés.



Douce soirée à vous, ALLANTVERS.

ANDRÉ



  ANDRÉ
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16967 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 29 avr à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Touchante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3139 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 30 avr à 12:44
Modifié:  30 avr à 12:45 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

GRANDIOSE
j'aime l'élan des mots vituoses
et j'aime ce questionnement.
... de votre poésie toute lyrique

Bravo
Bonne journée
Cidnos

 
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
4332 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 30 avr à 16:11 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir AllantVers,

Des alexandrins bien agréables à lire.


Bernadette

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 181
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0250] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.