Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 21
· cro · ramon78
13351 membres inscrits

Montréal: 13 juin 03:35:33
Paris: 13 juin 09:35:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: d'où les douleurs - rimé avec Rimbaud Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
10426 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 5 juin à 07:24
Modifié:  7 juin à 07:31 par samamuse
Citer     Aller en bas de page

Troisième tentative.

« D’OU LES DOULEURS » - rimé Rimbaud


Parmi les ressentis, Piqûres de Rose.
Qui peuvent surprendre, Qui laisseront des Bleus.
En provoquant des « dits », Question qui Repose.
Permettant d’apprendre, D’autres états Moelleux.
......
Blessures d’un moment, En restant de Glace.
Qu’il nous faudra subir, En souffrant les Soirs.
Surhumainement, Idem Populace.
En vécus d’avenirs, Chargés d’idées Noires.
.......
Regard, d’amour propre, Être Egratigné.
Et d’interprétations, Par pattes d’Araignée.
Vivant tous ces propres, « Ça » ça en vaut le Coup.
......
A tous ces coupables, Ne fais pas la Tête.
Qui sont sans sensations, Oui, ça serait Bête.
Et irresponsable, De leur vouloir [b]Beaucoup[/b
].

......


Exercice sur des finales imposées, toujours en trois modes de lectures.
Certaines douleurs encombrent nos pensées.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
6062 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 6 juin à 11:34 Citer     Aller en bas de page

Pas du tout sam, mais je n'arrive pas à comprendre ce que tu appelles triple lecture.

Finale imposée ? Ce sont les rimes qui sont imposées. Et tu as failli : noires ne rime pas avec soir et le mot est cou, et non coup.

Bien tenté !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
10426 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 7 juin à 07:28 Citer     Aller en bas de page

- la rime n'est pas une question de sonorité ?
différence entre finale et rime ?
en quoi noire ne rime pas avec soir et cou
et coup avec cou.
noir/e, donc la rime serait (e)
cou/p le (p) ne se prononce pas.
- ce purisme ne tuerait-il pas les passions de la poésie ?

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
6062 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 7 juin à 08:42 Citer     Aller en bas de page

Le jeu s’appelle « Rimer avec … » et noir, cougar, rimes masculines, ne riment pas avec noire, boire, rimes féminines.
Ce n’est pas la sonorité qui compte, sinon j’aurais appelé ce jeu autrement.
D’autre part il est écrit d’utiliser les mots de Rimbaud. Et coup n’est pas cou.

JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
10426 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 8 juin à 04:05 Citer     Aller en bas de page

- je comprends pourquoi il n'y a pas beaucoup de volontaires.
- les purismes tuent les initiatives.
- quand j'étais designer c'était déjà la même chose.
- nos priveurs de libertés actuels tuent nos créativités, mes anciens partenaires de design encore vivants me le disent aussi. (il suffit de constater les caractéristiques des voitures en général)
- ces penseurs pour nous, détruisent les richesses de la France. nous aurons beaucoup de mal à reconstruire ces savoirs faires, ces penseurs ferment les écoles, et emprisonnent les envies de faire des nouveautés dans des procédures bureaucratiques.
- ce genre d'exercice je ne le recommencerait plus, il ne m'a rien apporté, sauf des manques de plaisirs.
j'espère que nous resterons de bons amis.
de SAM pour JB

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 9 juin à 08:34
Modifié:  9 juin à 08:47 par monthery
Citer     Aller en bas de page

Bonjour samamuse, l'important c'est de faire un poème intéressant et agréable à lire comme le tien, du moins c'est l'esprit dans lequel j'ai compris l'exercice.
Je suis partisan de contraintes tant qu'elles sont génératrices d'invention, mais dans un deuxième temps j'estime qu'on doit s'en libérer si notre chemin personnel rencontre des opportunités plus poétiqueses et j'espère que tu ne renonceras pas à participer la prochaîne fois que JB offrira de rimer avec les grands auteurs quitteà te rebeller mais on aime bien t'"entendre" rouspéter,

m.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
10426 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
12 juin
  Publié: Avant-hier à 10:39 Citer     Aller en bas de page

merci MONTHERY
oui
"j'espère que tu ne renonceras pas à participer la prochaine fois que JB offrira de rimer avec les grands auteurs, quitte à te rebeller, mais on aime bien t'"entendre" rouspéter."
- je dois reconnaitre que des pseudos ont réussi à nous offrir d'agréables exécutions.
- je ne suis pas un nazairien (44) pour rien, je suis un râleur, et je vous aime parce que vous m'acceptez comme je suis.
à bientôt à toutes et tous de SAM

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 104
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0450] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.