Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 44
· carioca · Avraham
13199 membres inscrits

Montréal: 13 août 11:10:49
Paris: 13 août 17:10:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Amour et Poésie à l'antique vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège


Tirons-les d'abord vers le haut ; la compréhension suivra plus tard... ou pas... — Salt And. Pepper (1832-1972)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
1097 commentaires
Membre depuis
17 mai 2021
Dernière connexion
13 août
  Publié: 21 juil 2021 à 10:22
Modifié:  6 jan à 17:14 par Xuyozi
Citer vertical_align_bottom

J’implore chaque nuit l’Aurore aux doigts de rose,
Qu’elle libère au jour les coursiers d’Apollon,
Pour qu’il cède au saint Art des vers ou de la prose,
Lumineux tant que beaux et de vie l’aiguillon.

Je dévoile l’amour sous les plis du paraître,
La flamme du désir et l’élan de mon cœur —
Que l’extase s’embrase au faîte de mon être !
Et cessez de siffler, sots serpents de rancœur…

Ô, pur et saint Péan ! Par tous les dieux goûté,
Par l’Homme et par la Femme, âme elle aussi divine,
Qu’elle soit chaude amante ou très chaste et devine…

Couronne de Raison et mère de Beauté,
L’ultime Vision est un don de l’Olympe,
Quand l’aile de l’Amour jusqu’à l’Empyrée grimpe.

X.


* Stravinsky : Apollon Musagète : IX. Coda (Apollon et les Muses) : 2:55
* Stravinsky : Apollon Musagète : 31:20
* Stravinsky : Apollon (Chorégraphie Balanchine) : 30:41

  Vive qui m'abandonne ! Il me rend à moi-même. — Henry de Montherlant
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
676 poèmes Liste
27775 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 août
  Publié: 21 juil 2021 à 11:47 Citer vertical_align_bottom

Celle qui se reconnaîtra a bien de la chance, c'est un poème si riche, si troublant, adorable, oui c'est un sûr et saint poème.
A relire par amour de la poésie et ce qu'elle nous apporte de troublants et délicieux sentiments.

Merci XUYOSI pour le choix de STRAVINSKY et ce superbe ballet des trois muses Apollo (chorégraphie Balanchine)
C'est un plus qui s'ajoute au merveilleux poème.
ODE 31 - 17 Un coup de coeur

  OM
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
921 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
11 août
  Publié: 21 juil 2021 à 16:47 Citer vertical_align_bottom


Bonjour Xuyozi,

Votre sonnet est superbe... Quand l'amour n'est plus seulement charnel et terrestre, mais s'élève vers de plus hautes sphères qui le subliment... Où la Muse transporte le Poète vers les confins de l'éther, ces régions dans les nues habitées par les dieux...

Merci de ce partage

Amicalement,

Pierre-Emmanuel

 
Jean-Baptiste Cilio


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
6887 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 août
  Publié: 22 juil 2021 à 02:30
Modifié:  22 juil 2021 à 02:31 par Jean-Baptiste Cilio
Citer vertical_align_bottom

C'est fou ce que les cieux grecs peuvent inspirer, encore, les poètes. Placé sous le signe d'Homère, je ne suis pas étonné du beau voyage poétique offert par vos mots. Celle qui se connait, moderne Pénélope, peut bien danser, la musique est belle, même si le classicisme poétique est un peu écorné. Qui vous en voudra après tant de beauté ?

J'ai des images, au bord de l'Egée, des centaines de matins, où je vois le ciel s'effilocher de mille roses à l'aurore, ce qui fait que la citation est éternelle. La force de la poésie.

Lira-t-on Xuyosi dans 3500 ans encore ?

Dois-je préciser que j'ai adoré l'illustration musicale de Stravinsky ? C'est une très belle œuvre. Par contre, le ballet et moi, ce n'est pas le grand amour.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
676 poèmes Liste
27775 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 août
  Publié: 22 juil 2021 à 04:30 Citer vertical_align_bottom

XUYOSI, si tu penses trouver des déesses au cinquième élément, éloigne toi de Eris, de toute façon tu n'as pas besoin de plusieurs déesses, même si ta solitude te pèse. Tu seras là dans 3500 ans, JB l'a dit et moi je le souhaite.
Bises ODE

JB, si le ballet n'est pas un grand amour, valse avec l'aspirateur (un brin d'humour).Que ce devait-être splendide, ces matins au bord de la mer Egée...
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Baptiste Cilio


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
6887 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 août
  Publié: 22 juil 2021 à 07:25 Citer vertical_align_bottom

Citation de ode3117
JB, si le ballet n'est pas un grand amour, valse avec l'aspirateur (un brin d'humour).Que ce devait-être splendide, ces matins au bord de la mer Egée...
Bises amicales ODE 31 - 17



Imagine, qu'en plein travaux, je suis addict à l'aspirateur en ce moment. Et pour m'encourager, j'écoute de l'orgue à tue-tête. C'est aussi un instrument à vent... et d'après aussi.

Bizzz JB

Xuyozi, sorry pour le divertimento...

  La vie commence à chaque instant.
Morteüs


Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2021
Dernière connexion
12 août
  Publié: 23 juil 2021 à 11:47 Citer vertical_align_bottom

Magnifique poème...

  Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
767 poèmes Liste
16308 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
12 août
  Publié: 23 juil 2021 à 18:45 Citer vertical_align_bottom



Comment perdu deux fois!!!

Je suis sur un grand ferry mal connecté 😂

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Baptiste Cilio


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
6887 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 août
  Publié: 25 juil 2021 à 04:05
Modifié:  25 juil 2021 à 05:36 par Jean-Baptiste Cilio
Citer vertical_align_bottom

Citation de Xuyozi
La perfection n'est pas un but à atteindre, mais un chemin à parcourir.



👍

Je ne saurais mieux dire.

L’avantage du chemin est que l’on peut s’y perdre. Pour mieux s’y retrouver peut-être.

Chers amis X. et André,

J’apprécie le respect de la diérèse dans le théâtre et chez les poètes classiques. Je peux y sacrifier quelques rares fois, par commodité davantage que par goût, un peu à la manière d’un chausse-pied, dans un vers récalcitrant. Plus rarement encore lorsque je veux conférer un côté affecté à mon propos ; je ne suis pas en train d’écrire que les vôtres le sont. La prononciation actuelle sied tout simplement mieux, à mon sens, à la poésie d’aujourd’hui. Donc, la diérèse, c’est comme le Ricard, je la consomme avec modération (on évitera : maux des rats scions… je galèje). André, Ricard, 51 ou Cass ?

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
2227 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 22 août 2021 à 20:50
Modifié:  22 août 2021 à 20:53 par Flora Lynn
Citer vertical_align_bottom

Xuyozi,
Un superbe poème qui rend hommage à la poésie et qui à travers l'amour élève l'âme jusqu'à des hauteurs vertigineuses vers un monde plus lumineux.J'aime tout particulièrement le vers:"Que l'extase s'embrase au faîte de mon être !"
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 621
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.