Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 17
· Véronique
Équipe de gestion
· Catwoman
13676 membres inscrits

Montréal: 27 oct 00:45:57
Paris: 27 oct 06:45:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Overgrowth Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15975 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 2 oct à 06:32
Modifié:  2 oct à 11:44 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Nom du site

Le flux de la vie
m'aspire encore, jour après jour
et moi, éblouie, je suis une vague
qui trempe tout sans rien saisir.

En moi la vie grandit sans cesse
et brise tout
et tout chamboule
et elle m'attire en maintes formes
dedans... autour

Et me voici dans cette jungle
où tout se branche
où tout enveloppe
et me morfond
avec d'autres "inconclusions".

Et me voilà comme gâchée
par mille pousses, que rien n'arrête
comme les bambous.

Mais quoi couper
mais quoi garder ?
et... si je laisse un peu d'espace
serai-je victime
d'un vie inutile... moi qui respire
mais juste à peine ?




  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
601 poèmes Liste
26161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 2 oct à 12:12 Citer     Aller en bas de page

Chère GALA, ne cesse pas de respirer à fond, ce que tu peux vivre de bien et qui t'entoure , il y a un peu de tristesse dans ce que tu écris, je la partage moi aussi, la vie n'est pas toujours très facile , mais nous devons prendre ce qu'elle nous donne chaque seconde chaque heure du jour ou de la nuit.
Une caresse à tes animaux et de tendres pensées amicales pour toi.
Bises ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
17153 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 2 oct à 12:19 Citer     Aller en bas de page

Je respire tes vers
pur avec un grand plaisir

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15975 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 2 oct à 18:33
Modifié:  2 oct à 18:35 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Chère GALA, ne cesse pas de respirer à fond, ce que tu peux vivre de bien et qui t'entoure , il y a un peu de tristesse dans ce que tu écris, je la partage moi aussi, la vie n'est pas toujours très facile , mais nous devons prendre ce qu'elle nous donne chaque seconde chaque heure du jour ou de la nuit.
Une caresse à tes animaux et de tendres pensées amicales pour toi.
Bises ODE 31 - 17



Chère Ode, dans cette vie on aimerait vivre avec et pour les autres en pleine confiance...mais est-ce toujours le cas ?

Moi et mes animaux te remercions pour ton amitié indefectible

Gala


Citation de mido ben
Je respire tes vers
pur avec un grand plaisir



Merci cher Mido, noble ami !



Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
347 poèmes Liste
2938 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 4 oct à 01:39 Citer     Aller en bas de page

Lilia la mélancolique !
En peu de mots tu nous plonges dans les méandres de la vie...
Mais tu rebondis si vite et si généreusement bien !
Ça nous fait vraiment plaisir ton humour qui dégouline de tes écrits ( dialogues intimes avec nous)


Bisous 😚


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15975 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 5 oct à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Citation de marchepascal
Lilia la mélancolique !
En peu de mots tu nous plonges dans les méandres de la vie...
Mais tu rebondis si vite et si généreusement bien !
Ça nous fait vraiment plaisir ton humour qui dégouline de tes écrits ( dialogues intimes avec nous)


Bisous 😚


marchepascal



C'est vrai, cher Marché, la mélancolie m'accompagne depuis toujours mais elle souligne aussi le merveilleux de cette vie.
J'aimerais dire mieux mail il est où le temps pour le faire
Merci pour ton amitié, merci beaucoup, cher ami qui avance
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
345 poèmes Liste
6261 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 oct à 08:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lilia
Mais quoi couper
mais quoi garder ?
et... si je laisse un peu d'espace
serai-je victime
d'un vie inutile... moi qui respire
mais juste à peine ?




Bonjour Lilia

Il arrive un temps où il ne faut plus trop se poser de questions, tu es simplement toi, unique comme nous le sommes tous, et le regard doit rester toujours positif sur le monde qui nous entoure.

Amitiés

  YD
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15975 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 10 oct à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D

Citation de Lilia
Mais quoi couper
mais quoi garder ?
et... si je laisse un peu d'espace
serai-je victime
d'un vie inutile... moi qui respire
mais juste à peine ?




Bonjour Lilia

Il arrive un temps où il ne faut plus trop se poser de questions, tu es simplement toi, unique comme nous le sommes tous, et le regard doit rester toujours positif sur le monde qui nous entoure.

Amitiés



J' essaye de le faire, cher Yvon...
Bon dimamche!
Bisoux

Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 11 oct à 03:06
Modifié:  11 oct à 03:07 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Un questionnement intérieur que tu nous fais partager..
à ta façon poétique.
Je partage, je comprends si bien.
Merci Lilia

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 16 oct à 13:47 Citer     Aller en bas de page

Me too...No more words, dear friend...



  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15975 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 17 oct à 09:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
Me too...No more words, dear friend...





Merci cher Regal...on va se retrouver ailleurs...
Je suis en voyage...


Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 217
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0271] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.