Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 4
Invisible : 0
Total : 4
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:10:03
Paris: 28 juin 05:10:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: La Simultanée vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
856 poèmes Liste
3270 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 21 juin à 11:53 Citer vertical_align_bottom

L A S I M U L T A N É E




Gant de l'ombre à la main où l'index se nourrit du toucher
À des désirs si délicieux au délicat de la peau parcourue,
Dans l'ivresse étourdie du transport dansant sur ces noces
Des sens dans le sacre magnifié du silence où commence mue
La transparence ressuscitée des regards se lisant musicaux.

C'est un bonheur au plus rare des souffles liés dérivantes
Servantes désarmant les rapides ardeurs puisqu'en lenteurs
Primordiales s'emprisonnent les corps s'épousant plus doux
Dans l'étreinte du chant aux lignes des chairs servilement
S'alignant aux captivants miroirs où le coeur se consacre.

Ô l'imprécis plaisir savamment caméléon s'ornant au précis
Des baisers d'un récit de murmures sur le tiède des lèvres
À présent à courir à foison à ces plats pays à nos ventres
Dévoilés sous l'ajoutée chaleur tombée des lampes langueur
Seconde ombrant le pli buveur gravant le cou en diagonale.

L'une sur l'autre sonores glissades de nos paumes serviles
Satinant nos épaules et le dos nu comme un commun parcours
Devenant le double lieu de nos bras où à nos mêmes mesures
Se respirent les parfums de nos bouches perfides se noyant
A l'identique de nos sens au sans dessus dessous des jeux.

On s'ouvre les coeurs à tâtons sur le tout défait des lins
Blancs chiffonnés des draps en sueur et vivent aux visages
Les paupières au bijou rose des joues se clouant au moulin
Des haletantes folies frénétiques des chuchotements opéras
Multiplicateurs dans l'immédiate couleur d'un nu de peaux.

Une empreinte jalouse d'un trop fort baiser rit à l'épaule
Enlacée de son creux parfumée de cannelle et de mangue nid
De la force irrésistible des émotions au plein vocabulaire
Où nos chants se confondent fidèles étonnés d'un même écho
Et séduisent avides éclatant noces à nos tempes effusives.


Extrait de "Sonorités" dans "LES CORPS NECESSAIRES"


*Il s'agit, ici, d'un "poème en vers justifiés", forme de poésie dont tous les vers comportent le même nombre de lettres, signes ou intervalles

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 52
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0189] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.