Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 124
Invisible : 0
Total : 127
· Avraham · prosateur · Robaus56
13217 membres inscrits

Montréal: 5 déc 02:01:44
Paris: 5 déc 08:01:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Au fil de l'eau. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
ramon78

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
5 décembre 2020
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 28 juil à 02:37
Modifié:  28 juil à 06:29 par Emme
Citer vertical_align_bottom

______ . ______

Au fil de l’eau
Glissent les bateaux

Au fil du temps
Reviennent souvenirs et printemps

Au fil de l’épée
Tombent les têtes des suppliciés

Au fil de coton
Se tissent les tissus
Garantis grands teints !
Et contrefaçons

Au fil de la lecture
Tournent les pages
Et subsistent les images

Au fil dentaire
Se nettoient les molaires !

Le fil de l’araignée
Se tisse au plafond
Comme celui des poètes
Au fil de leurs belles élucubrations

Un coup de fil
Ne laisse pas forcément un hématome !
Nous serions couverts de bleus
Du trop d’usage du bigophone !


Et la vie ne tient qu’à un fil !
Impromptu et subtil

Le pleutre se défile
Et au voisin le bébé refile !


Le plus précieux :
Philosophie
Dont la dilection
Pour la sagesse et la réflexion
Se manifeste dans les préfixes et suffixes phile, philo !
Portant la marque de l’amour !
RAYMOND 27 07 2022

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
883 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 28 juil à 02:49 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,
Un poème subtil, cousu au fil de soie.
Amitié
Papillon

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
702 poèmes Liste
28498 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 28 juil à 04:06 Citer vertical_align_bottom

Au fil des ans et de fil en aiguille on en aura tous des choses à raconter et tout partira au fil de l'eau.
De bien jolies pensées
Merci RAYMOND
Bises amicales ODE

  OM
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
1283 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 28 juil à 05:54 Citer vertical_align_bottom

Le fil du rasoir n'est pas le plus confortable...
Joli défilé !

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Saoirse
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
59 commentaires
Membre depuis
27 juillet
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 29 juil à 04:53 Citer vertical_align_bottom

C'est la vie qui défile, met les nerfs en pelote en attendant qu'une Parque n'y mette un terme d'un définitif coup de ciseau.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 215
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0194] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.