Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 92
Invisible : 0
Total : 93
· Jevousaime
13210 membres inscrits

Montréal: 2 oct 19:39:36
Paris: 3 oct 01:39:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: La voix au téléphone vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
4326 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 23 mai à 15:42 Citer vertical_align_bottom


La voix au téléphone



La voix au téléphone enlace mon tourment,
De son souffle léger effleure ma brulure
Pour apaiser la fièvre et gommer la fêlure
De mon âme soumise au sombre jugement.

Le timbre de ses mots, modeste mélodie,
Berce l’angoisse ancrée aux chaos des remous
Puis glisse sur l’amer un sentiment plus doux
Dont le baume puissant soigne la maladie.

Experte, elle distille, en son tendre pouvoir,
La vitale patience où l’espoir s’abandonne
Porté par la chaleur de ce chant qui pardonne
Ma fragile pensée et son triste devoir.

Quand le calme s’impose et soudain me désarme,
En toute humanité l’espace m’est offert
Pour déposer un peu du joug dont j’ai souffert
De n’avoir su tracer un rêve en chaque larme.

L’esprit se pose, enfin, loin du froid tsunami
Où s’écoulent des flots gonflés de solitude
Pour cueillir le présent de la sollicitude.
La voix au téléphone... est celle d’un ami.



23 Mai 2022

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19469 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 23 mai à 16:29 Citer vertical_align_bottom

Les amis sont nos pansements les plus précieux bien souvent, notre richesse.
Merci pour ce superbe poème

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
374 poèmes Liste
6730 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 24 mai à 12:59 Citer vertical_align_bottom

Citation de Myo
j’ai souffert
De n’avoir su tracer un rêve en chaque larme.



Bien souvent la douleur empêche la naissance et la réalisation d'un rêve, mais heureusement il y a l'ami... J'ai apprécié ma lecture

Amitiés
Yvon

  YD
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
688 poèmes Liste
28011 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 4 juin à 11:16 Citer vertical_align_bottom

Une voix au téléphone, ça apporte tellement de bien. J'ai connu cela, peut-être pas pour les mêmes circonstances.
Bises MYO
ODE

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 9 juin à 13:32 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Myo,
Une empreinte à l'arrache sur ces lignes que je n'avais pas vues. Faute de mauvais temps au propre comme au figuré. Mais je trouve ici un court repos que je dois m'accorder pour me réconcilier avec les Humains et leurs démences. Et tout ce qu'on ne dit pas.
Te lire est un retour de flammes...
J'aime dialoguer avec tes mots.
C'est une chance et c'est un "pansement" aux plaies et des rires en partage, même si, tout en nous est ravage.
J'ai délaissé mon téléphone...mais pas la voix de mes amis, pas plus que leurs numéros sur mon smartphone aphone. On dit qu'ils sont partis, mais en moi, leurs voix sont vivantes et résonnent.
Bises...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
4326 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 15 juin à 14:22 Citer vertical_align_bottom

Bestiole,

L'homme est un animal qui ne peut vivre sans les autres... même si parfois il le souhaite ;-)
Un grand merci d'être passée.



------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour Yvon,

Les vrais amis sont rares mais tellement précieux.
Merci beaucoup d'avoir laissé quelques mots qui comptent.

Amitié

-------------------------------------------------------------------------------------------

Bonsoir Ode,

Oui, nous avons tous besoin a un moment ou l'autre de notre parcours, d'une main qui nous guide.
Il est tellement heureux de la trouver à ce moment là.

Bisous

---------------------------------------------------------------------------------------------

Bonsoir Riaga,

Contente d'avoir de tes nouvelles.
La porte de ma boite mail est toujours ouverte... si besoin :-)

Prends soin de toi.



Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 323
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0212] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.