Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 106
Invisible : 0
Total : 107
· Flora Lynn
13208 membres inscrits

Montréal: 29 sept 20:34:36
Paris: 30 sept 02:34:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Rose Rouge Sang (à E.b) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 17 nov 2003 à 02:27
Modifié:  12 juin 2009 à 07:19 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom



ROSE ROUGE SANG

à mon père, EB


A toi, tes yeux profonds qui disaient l'infini
Tes cheveux sombres que j'ai pris
Ton sourire à demi qui savait me guérir
A toi tous mes sourires depuis la nuit des temps.


Toi qui marchais la tête haute
Qui m'as appris la guerre et comment me défendre
Qui m'as appris l'amour et la prière aussi
Qui m'as appris les hommes et l'Eternel.


A toi qui me sacrais tous les jours ta princesse
Ta petite fille trop fière
Dans les bras de son père
Et mille bonbons nacrés entre mes doigts collants…


A toi qui m'as fait lire
Tous les secrets du monde
Entre les pages ouvertes je suis devenue moi
Jusqu'à ce que j'écrive.


A toi, tes grandes mains pour me protéger toujours
Tes doigts forts qui tenaient la plume comme un canon
Qui ont fait ma main fine
Qu'on dit d'un écrivain…


A toi, tes pas plus sûrs que ceux d'un régiment
Entendus chaque jour comme on entend la mer
Caresser les galets à la marée montante
Toi qui m'appris aussi à marcher droite et seule.


A toi, ta voix plus douce que la soie, le velours
Tes pleurs muets que je devinais
Sur ton visage impénétrable
Et tes éclairs déchirant ton regard.


A toi Papa, mon amour et mes larmes
Je sais que tu les vois
Je sais que tu me vois
Sans toi combien de temps …


Combien d'années encore
A vivre et à sourire
A me battre, à crier
Sans toi combien les jours sont devenus longtemps !…


A toi la rose rouge entre mes mains tremblantes
Sur la pierre lisse et noire
Je dépose
Cette pauvre dépouille de mon cœur crucifié.


  VOLCANE
starnight


Le temps n'est plus si chaque instant est profitable.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1051 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2003
Dernière connexion
31 décembre 2012
  Publié: 17 nov 2003 à 03:48 Citer vertical_align_bottom

Volcane,

C'est une preuve d'amour familialle qui se fait râre en nos temps, elle est vraiment pleine d'amour.

La mort, bien qu'elle apporte la tristesse à l'entourage de celui qu'elle prend, elle lui apporte aussi le soulagement de revoir les siens dans un autre monde ...

Je t'embrasse très fort Volcane et te souhaite de ne pas te battre autant pour vivre, mais de vivre autant pour en débattre, sous les yeux protecteur de ton père où qu'il soit.

Seb

  Seb
Don José


worm_in_hole.gif
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
107 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2003
Dernière connexion
17 juin 2004
  Publié: 17 nov 2003 à 06:09 Citer vertical_align_bottom


Un jour, au sortir d'opération, j'ai été dans le tunnel de lumière : Ils étaient là, tous et m'ont dit : Pas encore !
Et j'ai eu peine à revenir en arrière...
S'il le pouvait, c'est ce qu'il te dirait : Vis ta vie, donnes la vie, et prolonges ce que je t'en ai appris !
Je t'embrasse

  Don José
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 17 nov 2003 à 07:58 Citer vertical_align_bottom

Seb, je te remercie beaucoup pour ton commentaire...et je suis heureuse de te revoir ici. Je me demandais où tu étais passé.

Se battre pour vivre et vivre pour débattre, c'ets peut-être la même chose, qu'en penses-tu ?...En tout cas, je partage ton avis sur la protection et l'amour de ceux qu'on aime et qui ne sont plus là. Je sais que mon père me guide de là où il est...

Mon amitié, toujours...

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 17 nov 2003 à 08:04 Citer vertical_align_bottom

Simon, merci de tout mon coeur pour tant de compassion et d'émotion en lisant mes vers...Je ressens ta sincérité et je suis touchée de ta lecture si sensible.

Merci encore et à bientôt j'espère...

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 17 nov 2003 à 08:30 Citer vertical_align_bottom

Valter, merci beaucoup pour ton message et ton amitié...Tu as cent fois raison, et je suis d'accord avec toi : la vie qui coule dans mon sang et se forme dans mon corps, c'ets ce qu'il y a de plus beau. C'ets aussi ce secret que mon père m'a transmis, donner la vie est le plus bel acte, peut-être le seul qui soit capable de lutter contre la mort.

Toute mon amitié
Gros bisous

  VOLCANE
xxabeillexx


La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve et vous aurez vécu si vous avez rêver.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
441 commentaires
Membre depuis
17 novembre 2002
Dernière connexion
5 juillet 2012
  Publié: 17 nov 2003 à 17:53 Citer vertical_align_bottom

voila le plus bel hommage que tu ne pouvais faire à ton cher papa.. j'en reste bouchebée..comme cela a du etre dure de passer à travers tout ca.. moi kan je pense qu'un jour je vais perdre le miens.. j'ose meme pas y penser tant les larmes me montent aux yeux..!
en tout cas..
continue de nous offrir de si beaux poemes
célinexxx

  J'étais à toi avant de t'avoir connu, ma vie en se formant fût promise à la tienne, ton nom m'en avertit par un trouble imprévu, ton âme s'y cachait pour évoquer la mienne.
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 18 nov 2003 à 02:15 Citer vertical_align_bottom

Univoque, merci de tout mon coeur pour ton passage et tes mots qui ont su, une fois de plus, toucher mon coeur...Oui, la vie est cette prolongation d'elle-même à travers la génération.

Merci pour cette lumière apportée du "tunnel"...

Mon amitié.

  VOLCANE
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 18 nov 2003 à 02:19 Citer vertical_align_bottom

Pas de mots...

Je nomine... c'est une hymne ...

Loup

  http://papemich.free.fr/
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 18 nov 2003 à 05:24 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup, Céline, pour ce commentaire très touchant. Oui, c'est un hommage que je voulais lui rendre, et je sais qu'il entend mes mots et me guide à travers l'existence...

Je souhaite que ton père à toi vive encore longtemps et que tu trouves toujours auprès de lui amour bonheur et réconfort.

gros bisous, toutes mes pensées d'amitié, abeille...

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 19 nov 2003 à 01:27 Citer vertical_align_bottom

Merci Loup, pour ton geste et ton enthousiasme qui me touchent vraiment beaucoup...

gros bisous à toi.

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 20 nov 2003 à 01:48 Citer vertical_align_bottom

Juste un mot qui résonne
Comme j'effleure les pétales rougeoyants de mes lèvres...
Juste un mot à toi papa
J'aurais tant aimé que tu la tienne dans tes bras...

Ma petite fille après moi
Que tu la fasses rire comme je riais
Voilà ce que je t'offre aujourd'hui :
Ma fille ma Victoire qui porte aussi ton sang !

  VOLCANE
Eveil de Fée
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1521 commentaires
Membre depuis
23 octobre 2002
Dernière connexion
17 septembre 2011
  Publié: 20 nov 2003 à 02:19 Citer vertical_align_bottom

Voilà un bel hommage à un Papa qui serait fier de toi...

Magnifique et touchant d'amour...



 
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 20 nov 2003 à 08:22 Citer vertical_align_bottom

Merci de tout mon coeur, Nath, pour ce petit message plein de tendresse et d'amitié. Ta présence est toujours un cadeau...

bisous

V

  VOLCANE
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 20 nov 2003 à 08:46 Citer vertical_align_bottom

Je reste muette face à un si bel hommage...

a nominer sans hésiter

 
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 21 nov 2003 à 02:02 Citer vertical_align_bottom

Isola, merci pour ton geste et surtout pour avoir été sensible à mes mots...Je suis très touchée de ta lecture pleine d'émotion.

Bisous.
au plaisir de te lire

  VOLCANE
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 27 nov 2003 à 14:47 Citer vertical_align_bottom

Eh bien, Volcane, bel hoomage à ton père et j'adore la fin, inattendue quelque peu... mais combien touchante.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 28 nov 2003 à 01:52 Citer vertical_align_bottom

Merci Lograth, pour ton avis déposé ici...Je suis heureuse que mon poème t'ait plu.

Si je peux transmettre à travers mes mots, un peu de la réalité, de sa beauté et de sa souffrance, alors j'aurais réussi ce que je poursuis...

Encore merci du fond du coeur pour ta sensibilité.

  VOLCANE
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 28 nov 2003 à 06:18 Citer vertical_align_bottom

Merci pour tant de sensibilité et de tendresse dans tes paroles, Lacrima...C'est une joie pour moi si mes vers sont à la source d'un nouvel écrit pour quelqu'un, surtout envers les siens...

Merci de ta venue ici et gros bisous.

  VOLCANE
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 29 nov 2003 à 04:28 Citer vertical_align_bottom

Chère Volcane,
C’est trop souvent ce que l’on écrit lorsque
L’être cher s’est envolé ailleurs, vers cet ailleurs
Qui nous l’a arraché. J’ai moi-même laissé un
Poème dans ce ton « Fierté d’homme » Enfin si le cœur
T’en dis…
Il y a dans ton texte un amour filial hors du temps.
Amitiés, nominé.
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Volcane


Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là ! (Victor Hugo )
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1991 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2003
Dernière connexion
25 novembre 2004
  Publié: 30 nov 2003 à 08:38 Citer vertical_align_bottom

Merci Jean-Paul pour ton message, ton geste et surtout ta sensibilité et ton amitié...

Heureuse que mon poème t'ait plu. J'irai lire le tien, c'ets promis...

Bisous et mon amitié

  VOLCANE
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2949
Réponses: 30
Réponses uniques: 13
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0339] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.