Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 7
Invisible : 0
Total : 7
13228 membres inscrits

Montréal: 9 juin 20:06:40
Paris: 10 juin 02:06:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La tendresse vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: 18 avr à 15:55
Modifié:  20 avr à 09:50 par Emme
Citer vertical_align_bottom

La tendresse



C'est un mot que les jeunes semblent ignorer
un petit mot vieillot, qui vient droit du passé
elle submerge les cœurs, vous maintient prisonnier
de l'être que vous aimez, même s'il est âgé

c'est une fleur toute pareille à l'amour
pas une rose rouge ardent du troubadour
mais une fleur de passion que l'on effeuille
elle n'a pas vraiment d'âge, elle en a fait le deuil

elle persiste à rester un simple don de soi
n'a aucune règle, ni même aucune loi
une bouffée d'amour exhalé par l'âme
c'est une torche qui a besoin d'une flamme

elle n'est pas réservée aux ébats charnels
après tout elle se veut que spirituelle
c'est avant tout un don d'amour divin
le souffle sur la joue d'un joyeux séraphin

une main dans la main, un simple regard complice
un mot doux sur le matin, un langoureux supplice
un magnifique sourire, une tête posée sur ton épaule
un fou rire partagé ou bien deux joues qui se frôlent

  plume-éphémère
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
30089 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
Il y a 5 minutes
  Publié: 18 avr à 16:41 Citer vertical_align_bottom

C'est particulièrement tendre, c'est cela le véritable amour, les ébats d'un coeur avec des pensées pures.
Merci YANN, pour tous ceux qui partagent ce poème.
Bises ODE

  OM
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
1428 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
Il y a 20 minutes
  Publié: 18 avr à 18:08 Citer vertical_align_bottom

J'adore cette définition que tu donnes de la tendresse, merveilleux sentiment
Merci Yann pour ce charmant poème

  Du vu, du lu, de l'entendu, de l'inventé et du vécu
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: 19 avr à 02:30 Citer vertical_align_bottom

merci Ode comme le disait si bien Bourvil :

On peut vivre sans richesses
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

yann

  plume-éphémère
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: 19 avr à 02:34 Citer vertical_align_bottom

merci Sabine j'aime bien aussi cette phrase prise dans la chanson de Daniel Guichard :

La tendresse
C'est quand on peut se pardonner sans réfléchir
Sans un regret sans rien se dire
C'est quand on peut se séparer sans se maudire
Sans rien casser, sans rien détruire

yann

  plume-éphémère
Philippe MANGOT
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
195 commentaires
Membre depuis
3 mai 2022
Dernière connexion
Il y a 2 minutes
  Publié: 19 avr à 14:36 Citer vertical_align_bottom

Quel magnifique poème. Je l'ai lu et relu avec infiniment de plaisir. Très belle évocation de la tendresse.

 
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: 19 avr à 16:45 Citer vertical_align_bottom

merci Philippe pour cet enthousiasme
yann

  plume-éphémère
ATLAS
Impossible d'afficher l'image
L'amour est ma lumière...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
298 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2019
Dernière connexion
17 mai à 05:26
  Publié: 22 avr à 06:25 Citer vertical_align_bottom

J'ai beaucoup apprécié ton poème, avec toute la délicatesse... ou tendresse.
Merci et tous mes compliments.
ATLAS

 
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: 22 avr à 11:29 Citer vertical_align_bottom

merci Atlas pour ce gentil commentaire

  plume-éphémère
Julia Bosch
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
9 avril 2022
Dernière connexion
4 juin à 21:39
  Publié: 24 avr à 22:26 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ce joli poème sur la tendresse, ce sentiment si doux et très profond qui lient les êtres qui s'aiment simplement et sincèrement. Bravo

 
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: 25 avr à 01:57 Citer vertical_align_bottom

merci Julia pour ce gentil commentaire

  plume-éphémère
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
901 poèmes Liste
3400 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
Il y a 4 minutes
  Publié: 28 avr à 02:15 Citer vertical_align_bottom

Toute la tendresse d'un amour vrai posé comme un baiser

...à savourer !

Mes Pluriels du fond du coeur

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
4373 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
Il y a 4 minutes
  Publié: 1er mai à 11:22 Citer vertical_align_bottom

Il est beau ce poème, une ode à la tendresse.
Ce mot qui est loin d'être réservé aux aînés...elle est la flamme qui ne s'éteint pas et traverse temps et rassembles les générations.
"...n'a aucune règle, ni même aucune loi
une bouffée d'amour exhalé par l'âme
c'est une torche qui a besoin d'une flamme

elle n'est pas réservée aux ébats charnels
après tout elle se veut que spirituelle
c'est avant tout un don d'amour divin
le souffle sur la joue d'un joyeux séraphin

une main dans la main, un simple regard complice
un mot doux sur le matin, un langoureux supplice
un magnifique sourire, une tête posée sur ton épaule
un fou rire partagé ou bien deux joues qui se frôlent"

Merci pour ce partage...
Amicalement...
Riaga.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: 1er juin à 11:49 Citer vertical_align_bottom

merci pluriels

  plume-éphémère
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: 1er juin à 11:49 Citer vertical_align_bottom

merci Riaga

  plume-éphémère
CIELBLEU69
Impossible d'afficher l'image
Du dialogue, jaillit la lumière. (Victor Hugo)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
182 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: Avant-hier à 09:29
Modifié:  Avant-hier à 09:30 par CIELBLEU69
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Yann. On ne peut vivre sans tendresse, quelqu'un l'a chanté et c'est vrai. Sentiment qui vient après l'Amour et qui permet quelquefois de rester ensemble. Merci pour ce joli texte. Amicalement. Gérard.

  LE SILENCE EST UN CRI AUX SOIRS DES SOLITUDES
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1541 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
Il y a 1 minute
  Publié: Hier à 04:01 Citer vertical_align_bottom

merci Gérard

  plume-éphémère
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 833
Réponses: 16
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0368] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.